MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Veil, Harrow County T1

Comics en Vrac : Veil, Harrow County T1
Les femmes ont le pouvoir

Deux comics cette semaine. Le thème commun : des jeunes filles qui ont des pouvoirs fantastiques. Le premier Veil nous emmène plutôt sur le thème de la BD d’horreur alors que Harrow County joue sur le mystère. 

harrowcounty-haut

 

 

_VEIL_C1C4.inddVeil

2

 

Greg Rucka on connaît. On a vu son excellent travail sur Lazarus (voir notre chronique du dernier tome). Du coup on l’attendait avec impatience sur ce nouveau genre : l’horreur. Bon on peut vous le dire tout de suite, nous avons été un peu déçus. Mais avant d’aller trop vite en besogne, revenons un peu sur le scénario. Une femme, magnifique, se réveille nue dans le métro, au milieu des rats. Elle semble avoir du mal à parler, à se situer, à tout simplement comprendre ce qui se passe. Elle finit par réussir à sortir du sous-sol pour enfin débarquer au grand air d’une rue plutôt mal fréquentée. Dans sa tenue d’Eve, elle éveille évidemment les convoitises. Mais la belle n’est pas vraiment fragile car elle arrive à manipuler les êtres. Les trois hommes qui la collaient d’un peu trop près ne sont plus là pour en parler. 

001_075VEIL01.indd

Jusque-là, l’auteur arrive à construire un univers assez fascinant. Et la créature, Veil, nous est agréable. Elle suscite le mystère, c’est déjà ça. On aime aussi beaucoup la relation qu’elle entretient avec Dante, son seul ami. Mais la deuxième partie de la BD est moins convaincante. On entre dans le monde de l’occulte, et du coup, on perd un peu le charme du mystère. Mais bon, cet affrontement final fait finalement partie du genre, cela contentera donc les fans ! Ceux-ci vont apprécier aussi l’approche artistique qui met l’accent sur la violence, sur le sang, parfait donc pour ce genre. 

En bref, un comics agréable à lire mais qui aurait pu nous emmener plus loin, prendre un peu plus de risques. 

Scénario : Greg Rucka – Dessins : Toni Fejzula, Aljosa Tomic – Veil – Delcourt – Contrebande – 144 pages – juin 2016 – prix 15,95 €

 

 

harrowcounty-couvHarrow County T1, Spectres Innombrables

3

 

Harrow County, c’est un village paumé. Vous savez le genre de bourgade US qu’on peut voir dans tous les films d’horreur. Les habitants ont un passé lourd de secrets. Ils ont participé à l’exécution d’Hester Beck convaincue de pratique de la sorcellerie. Pour tout vous dire, ils n’ont pas tort sur ce point, elle avait effectivement des pouvoirs. Celui de guérir les gens par exemple. Mais la belle avait aussi tendance à invoquer des créatures occultes simplement pour lui tenir compagnie. Mais ce détail échappe aux bonnes gens qui se sont sentis obligés de lui faire payer sa différence. Classique comme pitch. La suite l’est un peu moins. 18 ans plus tard, Emmy vit simplement avec son père, au rythme de travaux de la ferme, pas de soucis à l’horizon, simplement le temps qui passe. Mais la jeune fille fait d’étranges rêves et elle reste persuadée que des créatures magiques habitent la forêt. Et puis vient le jour fatidique de ses 18 ans. Là, tout va basculer puisqu’une délégation de villageois, le père d’Emmy en tête, vient pour exécuter la jeune fille.

harrowcounty-planches

Ce comics a failli passer à côté du coche. Assez convenu, le début peut en rebuter plus d’un mais heureusement, à partir de la moitié du livre, l’histoire prend une tournure toute particulière. Là, l’auteur arrive à nous surprendre, à créer une ou deux révélations absolument gouteuses. Emmy se révèle surprenante et les villageois aussi, à leur manière. Autre côte positif de l’ouvrage : le trait. Le dessin bénéficie d’un encrage minutieux qui lui donne un aspect d’aquarelle. 

Ce premier tome campe le décor, il crée cet univers dans lequel le lecteur va se sentir bien, on en est sûrs. 

Scénario : Cullen Bunn – Dessins : Tyler Crook – Harrow County T1, Spectres Innombrables – Glénat – Glénat Comics – 128 pages – juin 2016 – prix 14,95 €

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...