A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Les six druides et la venue des chevaliers de Vincent F. B.
Livres / BD
Les six druides et la venue des chevaliers de Vincent F. B.

Appréciation de MaXoE
3 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Attention Spoiler (en fait, tout l’article est un spoiler alors que ceux qui ne veulent pas en savoir trop avant de lire le livre passent leur chemin) : A la fin du tome précédent, Merlin, l’élu et fils de 2 druides, devait choisir entre le bien et le mal. Mais malheureusement, son père a perdu la raison et le contrôle de ses pouvoirs. Le pacte des druides ayant été rompu, Merlin n’a pas pu faire son choix. Pour départager les deux adversaires de toujours (le bien et le mal pour ceux qui ne suivent pas), une guerre va donc se déclarer : d’un côté Arthur et ses chevaliers de la table ronde, de l’autre les cavaliers de l’apocalypse. Mais tous les protagonistes ne sont pas réunis et en attendant, le Seigneur des Ténèbres essaye d’envahir les espaces des Druides, diminués par la rupture du pacte...

Il est parfois amusant de constater comment un auteur peut vous mener en bourrique. A la fin du tome précédent, je m’attendais à ce que le suivant soit consacré à François et sa bataille personnelle. Mais non, j’ai été très surprise de constater que François n’était que secondaire. Ce fut une surprise agréable mais je regrette quand même que le tourment de François n’ait pas été plus développé (ça doit être mon mauvais côté qui parle là). Cela a été un des deux mauvais points que je donnerai à ce tome : je suis restée sur ma faim pour François.

Le deuxième mauvais point est un peu lié à ça puisque je trouve que les personnages ne sont pas assez développés. Je n’arrive pas vraiment à me mettre à leur place (en même temps, je n’ai ni pouvoir ni seconde peau :b). Mais je ne ressens pas ce qu’ils ressentent. Par exemple, Merlin qui a en lui une part du bien et une part du mal, et qui mène une bataille interne constante. Je n’ai absolument pas ressenti cette bataille interne. Ni la bataille que menait François pour reprendre le contrôle de lui-même. Ni la douleur d’Arthur lorsqu’il perd son père. Les personnages manquent de profondeur.

Le seul moment où j’ai ressenti quelque chose, c’est quand Merlin et sa mère ont dit au revoir à Acrusse, avant son combat. Là, il y avait de l’émotion. Et puis un autre endroit un peu plus loin dont je ne parlerai pas pour ne rien révéler de plus qui gâcherait la fin du livre (comme quoi, je peux le faire, je peux ne rien dire !).

Maintenant, passons à ce qui est bon, c’est-à-dire tout le reste. 😀

L’auteur sait nous surprendre et d’ailleurs, je me demande si, lorsqu’il écrivait ce tome, il ne pensait pas justement à mener ses lecteurs par le bout du nez. Quoiqu’il en soit, ce tome est plein de rebondissements. On ne sait pas qui domine l’autre : le bien ou le mal ? C’est comme une partie de ping-pong tout le long. Au moment où on pense que le mal a un point en plus, hop, le bien le contre. Et vice-versa.

Et tout ça sans nous perdre. Sans partir dans tous les sens. Il réussit à maintenir son fil conducteur l’air de rien. Les chevaliers apparaissent les uns après les autres. Ainsi que leurs adversaires même si pour ces derniers, ce fut plus rapide (un peu trop même, non ?). Quoiqu’il en soit, je suis curieuse de voir à quoi ressemblera l’affrontement final. Enfin… Je dis final, mais vu la manie de l’auteur de mettre des retournements de situation quand on ne s’y attend pas, je m’attend à tout !

J’aime toujours autant la manière dont l’auteur se réapproprie légendes et mythes. Et cette fois-ci, on fait un petit tour du côté du Vietnam. Sans compter l’histoire de la Dame du Lac. J’ai beaucoup aimé. Il aurait très bien pu se contenter de placer le personnage. Tout le monde la connait (enfin, j’espère… Les enfants connaissent la légende du roi Arthur, non ?). Mais il n’a pas utilisé le personnage et le mythe. Il l’a réinventé pour qu’elle colle parfaitement à son histoire. C’est une preuve qu’il a bien pensé son monde et son histoire. Dans les moindres détails.

Et puis c’est sans compter toutes les petites surprises et révélations. Ma préférée reste celle concernant la nature d’Acrusse. Je ne m’y attendais vraiment pas ! Mais celle du Seigneur des ténèbres à la fin est pas mal non plus et annonce une suite encore plus… Inattendue !

Appréciation de MaXoE
3 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un très bon tome, encore une fois même si le précédent reste le meilleur pour moi (et j’ai hâte de voir les suivants). L’auteur nous montre une belle évolution de son style au fil des tomes. Mais ce volume nous montre qu’il n’est pas au sommet de sa « maturité » en tant qu’auteur. Il peut faire mieux. Sans problème. C’est la première fois que je suis l’évolution d’un auteur comme ça, tout en suivant l’évolution de son histoire et c’est très intéressant. Je n’ai pas trop parlé de l’histoire parce que je ne voulais pas faire trop de révélations, mais j’ai malheureusement l’impression de trop en avoir dit déjà.
ON A AIMÉ !
- La surprise du début : je ne m’attendais pas à ce que la suite débute de cette manière
- Les rebondissements
- Tous les mêmes points, plus que pour les tomes précédents
ON A MOINS AIMÉ...
- Les personnages manquent de profondeur
- Je trouve que certains personnages ont trop de facilité par rapport à d’autres. Strop' pas juste. ;)
- J’aurai bien aimé que le combat interne de François soit plus détaillé, mais ça, c’est une envie personnelle :-b
- Moi quand je lis le nom de Caradoc, je ne peux m'empêcher de penser à une certaine série télé... J'ai honte, je sais. Mais en fait non !
Les six druides et la venue des chevaliers
Support(s) : Livres / BD
Editeur : Editions de la Frémillerie
Auteur(s) : Vincent F. B.
Genre : Fantasy
Format : Broché
Nombre de pages : 399
ISBN : 978-2-3507-021-7
Date de sortie : 01/06/2011