MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > Coralie Royer : l’Interview !

Coralie Royer : l’Interview !

Et hop dans le cadre du MaXoE Festival, voici l’interview de Coralie Royer dont nous avions chroniqué l’album dans la Playlist MaXoE. Sa folk va vous plaire !

L’interview


Tout d’abord, pourrais-tu donner quelques informations sur ton parcours à nos lecteurs ?

Hello ! Pour faire simple et court, j’ai commencé la musique dans un groupe au collège. De là, j’ai appris la guitare en autodidacte… Puis j’ai tracé mon chemin sur scène en solo en parallèle de mes études à la fois en conservatoire de théâtre, puis en formation professionnelle à la comédie musicale où j’ai développé ma technique vocale pendant 2 ans. Aujourd’hui, j’allie ces deux univers qui me semblent complémentaires et qui tracent les contours de mon univers !

Comment tu définirais ta musique ? Quelles sont tes influences ?

Je dirais que c’est une folk aux semblants symphoniques (rire). A la fois fragile, douce, intimiste, baignée dans toute ma sensibilité et mes expériences, mais aussi dans les univers qui m’attirent. Que ce soit ceux de Ghibli, de Tim Burton, des jeux-vidéos fantasy, ou encore de la folk anglo-saxonne, les airs mystiques d’Irlande, … C’est très éclectique tout ça !

Crédit photo – Florian Fasola

Que racontes-tu dans tes albums ?

« Blossom » c’est littéralement le passage de mon adolescence à l’âge adulte, ça raconte d’une certaine façon le chemin par lequel je suis passée en devenant une jeune femme, les émotions et les moments vécus.


Tu as participé à « La Folle Histoire du Petit Chaperon Rouge ». Que retires-tu de cette expérience ?

Beaucoup de bons moments, les rêves concrétisés, le sentiment d’avoir grandi aussi (paradoxalement, puisque je jouais une ado !) à la fois en tant qu’artiste et en tant que personne. C’est un spectacle aussi formidable que son équipe et je me sens chanceuse d’en avoir fait partie !


Maxime Toussaint de Wyve (qui est aussi dans notre festival) a co-écrit une chanson avec toi. Wyve, c’est une grosse influence électro alors que ton album est plus dans le domaine acoustique et folk. Est-ce que mixer les genres et insérer, par exemple, de l’électro, te semble quelque chose d’intéressant pour tes futurs projets ?

Eh oui, hello Maxime ! Ça me semblerait super intéressant même et j’aimerais beaucoup en avoir l’occasion dans le futur. J’adore la folk et c’est ce vers quoi je me suis tournée, mais j’écoute de tout et j’aime les particularités de chaque style. Comme je suis curieuse en plus de ça… J’aimerais essayer, varier les styles, me renouveler ! Ce n’est que le début, je construit encore mon univers petit à petit et il ne cessera jamais d’évoluer (sourire).

Crédit photo – Florian Fasola

Le confinement a du avoir un impact sur tes projets malheureusement mais as-tu exploité cette période pour créer ?

Malheureusement oui mais ça a aussi été l’occasion de tester de nouvelles choses, de faire de la musique à la maison, de réfléchir à mes envies et à de nouveaux projets pour le futur… Ça a été une période très étrange mais j’en sors avec encore plus de mordant et une envie folle d’être sur scène !


Quels sont tes projets pour l’avenir. Un nouvel album pour succéder à cet EP ? Une tournée ?

J’aimerais vraiment beaucoup tourner, le plus possible. A l’heure actuelle je réfléchis surtout à un second EP, avec plus de titres, auquel succédera alors un album. D’ici là, j’ai besoin de revivre l’énergie des concerts !


Pour finir, MaXoE est un média indépendant et pluri-culturel, pas de frontières entre les BD, les livres, la musique, le cinéma ou les jeux-vidéo. Parle-nous un peu de toi : tu joues à quoi ? Tu lis quoi ? Tu regardes quoi ? Et bien sûr tu écoutes quoi ? Et si tu avais une ou plusieurs œuvres à conseiller à nos lecteurs ?

Je suis une grande fan de Zelda. Je joue aussi à pas mal de MMORPG, des MOBA (pour ne pas citer League of Legends), des RPG… J’aime beaucoup la licence Assassin’s Creed aussi qui fait partie de ma bibliothèque de jeux à côté de pléthore d’indépendants.

Je lis pas mal de BD, comics et de mangas, mais aussi des romans (j’adore Mathias Malzieu par exemple), ou encore de la poésie, souvent anglo-saxonne. J’affectionne surtout les univers fantasy, j’ai beaucoup de mal avec les thrillers de manière générale, ou l’horreur.

Je regarde des séries la plupart du temps ! En ce moment, je termine Vikings. Mais dans mes préférées on a Sherlock, Stranger Things, Carnival Row, Black Mirror, Game Of Thrones (sans la saison fatidique…), A la Croisée des Mondes, … Ça donne vite une idée de ce que j’aime.

Côté films, on est entre la science fiction, les super-héros, les comédies musicales, les longs métrages d’animation, … J’ai beaucoup d’amour pour les films de Tim Burton, ceux du MCU, mais aussi pour des films comme « Her », « Once », « Upside Down », « Whiplash » ou encore « Rudderless »… Et j’assume moyennement d’avoir adoré les films « Pitch Perfect » ! (rire)

Enfin, comme je disais, j’écoute de tout ! Ça va de Broadway à l’électro en passant par la folk, le rock, le jazz, … Je conseillerai toutes les oeuvres citées plus haut, tous les jeux Zelda (mais surtout Wind Waker), le dernier album de Pomme, le nouveau film Pixar (En Avant) et de manger de la raclette en été. C’est tout pour moi !

Merci MaXoE 🙂


Et puis comme vous le savez, nous fêtons cette année nos 25 ans et Coralie a eu l’extrême gentillesse de nous laisser un petit message !

 

Merci à Coralie Royer de nous avoir fait le plaisir de répondre à nos questions. N’oubliez pas de voter pour le Grand Prix des Lecteurs du MaXoE Festival. Pour mémoire, voici la page des votes de la Sélection Musique !

 

Notre Chronique 

BLOSSOM – CORALIE ROYER

5

Exactement ce que j’aime. Une folk délicate, portée par une voix sans aucune faille. Et puis ce qui me charme, ce sont ces cordes omniprésentes, ces fonds soyeux qui nous donnent cette jolie impression de cocon chaleureux. La première chanson nous livre des arpèges délicieuses et une basse profonde. Et là la voix débarque, elle est directe, brute, sans artifices, juste dans l’émotion. Et puis les cordes entrent en scène et là tout est dit. Les arrangements sont parfaits, les instruments ont chacun leur place. Sur Till The Sun Goes Down la voix est juste incroyable de justesse et d’énergie. Enfin, Who Am I propose une ballade pleine d’énergie positive, dont nous avons besoin en ce moment n’est-ce pas ? Certains pourraient trouver que cette folk marche sur des sentiers connus mais moi je trouve qu’il y a un quelque chose de particulier dans ces compositions. Seul regret, c’est un EP de quatre titres, c’est trop peu pour prolonger le plaisir !

Folk – mars 2020 – site officiel


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...