Focus Spécial Joker
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist Spéciale Rock Français (Partie 2) : Antaology (Matmatah)
Musique
La Playlist Spéciale Rock Français (Partie 2) : Antaology (Matmatah)
Suite et fin ...

Nous vous avions promis deux playlist consacrées au rock français. Chose promise, chose due. Après la chronique de la semaine dernière avec White Crocodile et Luke, voici venir un dinosaure du rock bleu-blanc-rouge. C’est ainsi l’occasion de dire au revoir à un groupe de rock qui a marqué le genre de son empreinte : Matmatah. On aurait pu vous proposer deux albums mais on n’a pas eu envie. Ils méritent bien qu’on leur laisse toute la place dans cette playlist.

Matmatah-haut

Matmatah-jaqAntaology – Matmatah

5

 

13 ans d’existence. Né il y a 20 ans. Oui vous avez fait le compte, cela fait 7 ans que le groupe a cessé d’agiter les ondes. Milieu des années 90, quelques groupes refusent le ron-ron des majors. Matmatah est de ceux-là. Du rock avec des grosses guitares teinté de consonances bretonnes. Le succès est au rendez-vous. Alors je fais partie de ces gens qui sont passés un peu à côté, ceux qui ont connu le groupe au travers du prisme de leurs succès diffusés à la radio. Le coffret que j’ai entre les mains me fait comprendre à quel point je n’ai pas été attentif.

Ce rock est bon, qu’est-ce qu’il est bon. Les deux CD nous permettent de bien mesurer l’ampleur de leur talent et leurs particularités. La première galette nous sert un best-of de leurs albums studios avec un inédit très savoureux appelé Triceratops. Le morceau né en 2008 a été terminé pour l’occasion. Le sens de la mélodie et du phrasé ne se dément jamais. Ils le disaient eux-mêmes, ils sont là pour poser des questions, pas pour apporter des réponses et ils le font très bien.

Le deuxième CD est bourré de morceaux à part, des choses reprises ici et là, dégottées au fond d’un tiroir. Jetez ainsi une oreille sur leur version de Toujours Un Coin Qui Me Rappelle ou encore celle de Vidéo Killed The Radio Stars. Excellent ! On aime beaucoup aussi un autre inédit studio : Les Demoiselles de Loctudy

Passons maintenant aux deux dvd présents dans le coffret. Le premier permet de revivre le live de 2005, à l’Olympia. Là on découvre encore, pour ceux qui ne les auraient jamais vus sur scène, un groupe encore plus rock qu’en studio. Les guitares sont fortes, les riffs sont saignants, le tempo est épileptique. D’ailleurs, en passant, le batteur s’en donne à coeur joie, sa façon de jouer, ses breaks incessants donnent une énergie incroyable à l’ensemble. 

Sur le deuxième DVD du coffret, on nous propose, cette fois, deux films. Le film Bande à part nous emmène pour une dernière balade avec le groupe. On entre alors dans leur intimité pour ce dernier tour. Les interviews montrent des sentiments partagés, on sent que les artistes ont besoin d’arrêter l’aventure mais aussi que les liens ont été forts pendant toutes ces années. Ce film tient plus du reportage que du concert. 52 minutes très sympathiques. Encore mieux, Indian Tour 2005. Les compères ont décidé de faire une tournée en Inde, dans ce pays où ils sont inconnus, histoire de se remettre un peu question. Il en ressort une aventure humaine hors normes. Nos amis ont un coeur en or. 

Un coffret indispensable. Le livret de 60 pages nous permet de mieux comprendre le groupe, de mieux le cerner. C’est beau, c’est bien fait. Que dire de plus sinon que cela paraît être le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année ! 

Rock – Label : La Ouache Production – septembre 2015 – http://www.matmatah.com

 

Crédit Photo : Hervé Le Gall.