Festival de Cannes 2019 MaXoE Focus Game of Thrones
Après une édition 2018 sous le signe du renouveau (modification des dates du Festival, de la gestion des projections et de nombreux nouveaux venus au sein de la Sélection Officielle), cette édition 2019 est celle de la femme. Déjà par ce choix de rendre hommage à l’immense réalisatrice Agnès Varda disparue récemment, avec l’affiche officielle de cette 72e édition. Mais aussi et surtout parce que pour la première fois, l’organisation du Festival a mis un ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Théâtre/Spectacle > Arras : Festival ‘Danse ce Monde’ du 25 au 28 mai 2012
Théâtre/Spectacle /
Arras : Festival ‘Danse ce Monde’ du 25 au 28 mai 2012

Après deux ans de disette, les « ponts » et « viaducs » de ce joli mois de mai  nous auront permis de goûter à nouveau au plaisir des longs week-ends printaniers propices aux escapades et à la découverte d’autres cultures. Alors, pour celles et ceux qui ne sauraient pas encore quoi faire pour ce dernier week-end de trois jours, je vous invite à prendre train, avion, voiture ou tout simplement chaussures pour aller fouler les pavés de la Place des Héros d’Arras (Pas de Calais).

En effet, pour la seconde année consécutive, Aïda et son association le Jardin des Almées, dont nous connaissons l’appétence pour la danse en général et celles du monde en particulier,  nous propose une nouvelle édition (et certainement pas la dernière) du festival « Danse ce Monde ».

Au programme : un village indo-oriental installé au pied du beffroi, mais également du cinéma avec la projection de La Source des Femmes, d’une conférence sur le Harem du palais de Topkapi, des stages de danse avec la talentueuse Camille (interview ci-dessous) et des spectacles dont Grazie Mille avec les élèves et les professeurs des Almées ! Un programme culturel assurément riche avec de nombreux talents locaux où amateurs et professionnels se côtoieront  le temps d’un week-end de partage.

 

 

 

 

Interview de Camille Paris danseuse et professeur de danse indienne

Bonjour Camille, peux-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs de > MaXoE ? Qui est Camille et comment as-tu découvert la danse indienne ? > Qu’est-ce que cette danse t’apporte dans ton quotidien ? 

Je m’appelle Camille Paris. La danse fait partie intégrante de ma vie depuis mes 5 ans : danse classique et contemporaine font parties de ma formation. Repérée à l’âge de 10 ans pour intégrer un jeune ballet, j’eu l’occasion de danser sur de nombreuses scènes et de compléter mon approche de la danse : danse de caractère, jazz, africaine, latino…et indienne! Ma rencontre avec la danse indienne eut lieu lors d’un spectacle, dont la troupe à laquelle j’appartenais faisait la première partie. En effet, ce spectacle fusionnait la danse contemporaine avec le Baratha Natyam : quelle révélation! Un stage avec la chorégraphe confirma mon attirance, il faut dire également que l’Inde m’attirait déjà auparavant… Au quotidien la danse indienne m’incite à me dépasser, à me cultiver…Elle me permet aussi de m’évader et de voyager, au sens propre comme au figuré! Et puis…danser aide à entretenir sa forme!

 Qu’est-ce que la danse indienne ? Quels sont ses courants ? Comment la > définirais-tu ? Et surtout, que vas-tu nous proposer lors de ton stage ?

On ne peut pas vraiment parler de « danse indienne » au singulier, il y a en fait « des » danses indiennes. Il existe plusieurs styles de danse classique en Inde. Ces danses séculaires étaient à l’origine pratiquées à l’intérieur même des temples. Le Baratha Natyam, danse séculaire du Sud de l’Inde, en est un très bel exemple ainsi que le kathak, danse du Nord de l’Inde mélant influences mogholes et traditions indiennes. En Occident, le style rencontrant le plus de succès est le Bollywood. Il est très étroitement lié à l’industrie cinématographique indienne puisqu’il est né grâce à elle : chaque film intègre des passages chantés et dansés qui rythment l’intrigue et déchainent le public! Ces danses puisent leur inspiration dans le modern-jazz occidental mais également dans les styles classiques indiens. Il  m’est difficile de résumer en quelques lignes la richesse des danses indiennes… Lors de mon stage, je vous propose une approche ludique et festive de la danse bollywood. Au programme : apprentissage de quelques pas de base et surtout d’une chorégraphie sur une musique colorée et très dynamique! Et pour celles et ceux qui voudront prolonger l’expérience , rendez-vous à 20h30 au Casino d’Arras pour un spectacle dépaysant auquel je participerai avec mon association Lumières de l’Inde.

Le festival « Danse ce monde » connait sa seconde édition.  En quoi > est-ce important d’avoir ce type de rencontre pour promouvoir la danse indienne ? Plus généralement, penses-tu que ce type de manifestation  est-une véritable ouverture sur d’autres cultures que celles que nous connaissons ?

 Le festival « Danse ce monde « est une chance pour notre région! La danse indienne n’a pas une grande visibilité, que ce soit dans les médias ou au niveau de la programmation des salles de spectacle, or le public est en demande… Merci donc à Aïda et à toute l’équipe des Almées pour cette belle initiative qui permet de tous nous réunir! Grâce à ce festival, nous vivons de beaux moments de partage entre artistes et avec le public.

 Si tu avais un conseil à donner à celles et ceux qui ne connaissent pas la danse indienne, quel serait-il ? 

Un seul conseil : essayez vite! Pour cela rejoignez-nous dimanche ou > alors contactez-nous pour connaître nos différents ateliers, votre vie > n’en sera que plus colorée!

Informations pratiques :

Site du festival : http://www.studioalmees.com/ (attention en raison des places limitées nous vous conseillons d’appeler auparavant afin de vous assurer des disponibiltés).

 

Vendredi 25 mai :           

Samedi 26 mai :             

  • 20h30 Grazie Mille (spectacle du Jardin des Almées au Casino d’Arras sur une idée originale de Maxime Peloso)

Dimanche 27 mai :        

  • 10h-20h village indo-oriental (place des Héros)
  • 11h-13h stage « Bollywood » avec Camille (studio des Almées)
  • 20h30 Raqs Massala – Talents régionaux de la danse indienne et orientale (Casino d’Arras)

Lundi 28 mai :                 

  • 14h30 Conférence “le Harem de Topkapi” (studio des Almées)
  • 17h Melting Dance – Scène ouverte (Casino d’Arras)
  • 20h Repas de clôture aux Almées

Accès : Gare TER/TGV; A1 sortie 15