MaXoE > GAMES > Tests > PS3 > Captain America : Super Soldier, du Batman dans le texte

Captain America : Super Soldier, du Batman dans le texte

NOTE DE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Vous n'êtes pas sans savoir qu'un nouveau film de super héros va débarquer dans les salles obscures le 17 août. Et là, c'est la bannière étoilée sur pattes qui nous rend visite pour botter les fesses des affreux. Et comme il se doit nous avons droit à une adaptation vidéoludique ...

hautCaptainAmerica

Les premiers instants de jeu ne pourront que rappeler des souvenirs à un certain nombre d’entre vous. Captain America : Super Soldier est un beat’em all qui s’inspire librement d’un certain Batman : Arkham Asylum. On retrouve ainsi un héros doté d’un sens tactique, entendez par là un ingénieux système capable de vous alerter quand des ennemis vous mettent en joue. Cela vous permet ainsi d’abandonner le pauvre bougre sur lequel vous faites pleuvoir vos coups pour corriger comme il se doit l’insolent qui ose attenter à votre vie. Ce système est absolument fantastique pour donner une dimension tactique à ce genre pourtant assez bourrin ! De ce fait on n’en veut pas au Captain d’avoir emprunté ceci à son ami Batman, après tout, entre héros, il faut savoir s’entre-aider non ?

captain1

 

Un bouclier bien utile

Et puis notre soldat a sa propre personnalité. Citons d’abord son bouclier indestructible. Celui s’utilise pour la défense bien sûr mais aussi pour la contre-attaque : il suffit de se protéger au moment opportun pour, par exemple, renvoyer une balle directos dans la tête d’un sniper. Comme dans la BD éponyme, notre héros peut lancer son bouclier qui a non seulement l’avantage de pouvoir rebondir sur plusieurs cibles mais aussi celui de toujours revenir dans les mains de son maître. Pratique non ?

Notons aussi la présence d’une jauge de focus. Celle-ci permet de déclencher quelques super-coups bien sentis à utiliser quand vous êtes au plus mal. Vous pouvez d’ailleurs passer en mode super soldat lorsque cette jauge est pleine : particulièrement utile quand vous êtes submergés par les fantassins ennemis.

En dehors de cela, l’attirail du bon cogneur est bien présent : coups divers, contre-attaque, prises, j’en passe et des meilleurs … Cerise sur le gâteau, un système d’amélioration a été mis en place afin d’obtenir des nouveaux mouvements ou améliorer les capacités de votre bouclier. Citons aussi quelques phases d’escalade à base de QTE qui ne sont pas franchement des morceaux de bravoure mais elles apportent des moments de respiration salvateurs entre deux bastons.

 

Un bestiaire sympathique

Ce qui fait l’originalité du titre, c’est surtout son ambiance et son bestiaire. Vous êtes ainsi propulsés dans la période de la deuxième guerre mondiale et vous ne combattez pas le troisième Reich mais une de ses émanations, l’Hydra. Cette branche de l’envahisseur a une vocation scientifique axée sur les  expérimentations sur l’humain. Il en ressort des êtres génétiquement modifiés créés pour contrer le pas-très-normal-non-plus Captain America. Les fantassins sont plus résistants, quelques molosses sont capables de porter des armes dignes d’un char, les snipers visent avec une précision inégalée, etc … Je ne vous parle pas des Boss qui sont particulièrement truculents et j’en veux pour preuve le baron Von Strucker (oui je sais ça ne s’invente pas) qui ne fait absolument pas rire avec son bras bio-ionique.

Seul hic, les ennemis sont loin de montrer des capacités intellectuelles dignes de ce nom. Il ne font preuve d’aucune imagination ni d’aucune initiative capables de vous mettre à mal. Non, les seuls moments où vous serez en difficulté sont liés à un très grand nombre d’adversaires ou à quelques boss bien coriaces. Continuons avec les poins négatifs du soft en parlant des graphismes. Ceux-ci accusent un retard par rapport aux productions actuelles et le Captain a des déplacements un peu trop rigides. La bande-son n’est pas en reste avec des airs à oublier rapidement et des voix un peu trop caricaturales pour être honnêtes. Les niveaux s’enchaînent aussi avec une linéarité parfois lassante et ce fait on ne sait pas si la durée de vie de dix heures est une bonne ou une mauvaise nouvelle.

Mais ces quelques défauts ne sauraient gommer les nombreuses qualités de ce Captain America : Super Soldier. Le plaisir de jouer est bel et bien là avec des combats dynamiques et des mécanismes de jeu bien huilés. Les fans de beat’em all et de l’Univers Marvel apprécieront.

NOTE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Au final, voici une adaptation honnête d'un blockbuster du cinéma. Le titre aurait même pu obtenir une note supérieure s'il avait fait preuve d'un peu plus d'originalité. Quoi qu'il en soit, on prend du plaisir à dézinguer du nazi à coup de bouclier ! Laissez-vous tenter avant l'arrivée du futur Batman.
ON A AIMÉ !
- Les combos
- Les méchants
- Les souvenirs d'enfance
- Le sens tactique
ON A MOINS AIMÉ...
- Un p'tit air de déjà-vu
- Le côté un peu pataud des déplacements
- La durée de vie
Captain america : super soldier
Editeur : Sega
Développeur : Next Level Games
Genre : Beat'em all
Support(s) : PS3
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 15/07/2011
Sortie USA : 19/07/2011

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...