MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > Assassin’s Creed Chronicles China : l’infiltration en 2,5D

Assassin’s Creed Chronicles China : l’infiltration en 2,5D
Essai réussi pour la licence

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Ubisoft a déjà proposé des Assassin's Creed en 2D notamment sur mobiles. Ils reviennent à la charge avec un opus en téléchargement et uniquement sur PS4, Xbox One et PC. A 10 euros, on nous propose une aventure au sein de l'Empire du Milieu. Dépaysement garanti.
AC-Chronicles-China-haut

 

AC-Chronicles-China-jaqVous incarnez Shao Jun, un assassin made in China. On l’a déjà croisée dans le court-métrage Assassin’s Creed Embers. Ce n’est pas si souvent que l’on peut incarner une femme. La dernière fois, c’était sur la version Vita (notre test). Nous nous arrêterons ici pour le scénario qui ne brille pas par sa profondeur. Et puis si, comme moi, vous aimez les intrigues de la série, les personnages croisés, le côté mystique, vous resterez sur votre faim ! Mais ce n’est pas grave, attardons-nous sur le gameplay. 

 

Un assassin presque tout plat

Le jeu est en 2,5D. Ben oui vous savez, il s’agit d’un jeu en 2D mais avec plusieurs niveaux de profondeur permettant de donner un peu d’espace au gameplay. Vous manipulez donc un assassin vu de côté mais qui peut changer de plan dans un niveau, quand la géographie du terrain le permet. 

En tout cas, après quelques minutes de jeu, le doute n’est pas permis, on retrouve bien la patte des assassins. Vous pouvez ainsi courir, sauter, vous accroupir, grimper et bien sûr, assassiner qui vous voulez. Enfin presque mais on reviendra là dessus un peu plus tard. Vous pouvez aussi vous battre, avec l’habituel contre et l’esquive qui permet de passer derrière votre adversaire. Tout est affaire de réflexes dans les combats, vous pouvez aussi esquiver les flèches si vous appuyez sur le B au bon moment. 

Notre Press Start : 

 

Plutôt furtif

La furtivité est de mise et elle est même primordiale. Elle se concrétise simplement : vous avez des zones d’ombres dans les murs, zones dans lesquelles vous pouvez vous planquer. Laissez-donc passer le garde et ressortez dans son dos. Il y a aussi les rebords ou les espaces au premier plan pour vous camoufler. Les gardes. Ils sont un cône de vision qui vous permet de voir jusqu’où vous pouvez aller sans vous faire voir. Vert, tout se passe bien, jaune, ils enquêtent, rouge, fuyez ou combattez ! Après dix premières minutes de tutoriel, on a eu un peu peur, pas trop d’originalité, pas trop de surprise. Mais le jeu se savoure sur la longueur.

AC-Chronicles-China-1

Les niveaux sont bien réalisés et vous allez devoir cogiter pour pouvoir passer certaines zones. Le titre va vous récompenser en fonction de vos actions. Si vous passez en furtivité, moins vous tuez de gardes mieux vous êtes noté. Si vous passez en force, il faudra éviter les coups pour être bien noté. Enfin, la méthode intermédiaire, avec des assassinats, sera joliment récompensée si vous ne vous faites pas trop détecter. Bref, ce sont des notes de style finalement. Pas mal ça. En gros, on est dans un système de scoring qui promet une belle rejouabilité. Surtout que vous obtiendrez des récompenses en tout genre en fonction de votre score, récompenses capitalisables pour relancer le titre dans son mode New Game +. Pour les plus minutieux, les niveaux sont bourrés d’objets à collectionner. Pour pouvoir tous les dénicher vous avez les points de synchronisation permettant de les dévoiler sur la carte. Sympa de voir le saut de la foi en 2D !

 

L’impact de la 2D

Cet opus propose quelques spécificités du fait de sa 2D. Le sifflement est là, comme sur les opus 3D, mais vous pouvez régler son périmètre. Idéal pour n’alerter qu’un garde à la fois. C’est encore la preuve de l’aspect tactique du jeu. Il y a aussi les pétards qui étourdissent l’ennemi temporairement mais également les couteaux de lancer. Enfin, la fléchette appeau. Vous pouvez la lancer au loin pour attirer un garde.

AC-Chronicles-China-2

Mais revenons sur les déplacements de notre héroïne dont nous vous avons déjà parlé. On aurait pu penser que cet aspect 2D nous limiterait mais le boulot est bien fait. On peut grimper partout, on peut s’agripper sur le moindre rebord. Elle peut aussi sauter depuis une échelle, en arrière mais aussi sur le côté, si vous souhaitez éviter des gardes qui vous attendraient en bas. Encore mieux, elle sait passer instantanément d’une cachette à l’autre ! Sympa et totalement fluide. 

Du gameplay maison :

Concernant les graphismes, on est bien dans une très belle 2,5D. On a vraiment une impression de profondeur qui donne du cachet à l’ensemble. La patte graphique est exemplaire à plusieurs titres. Les décors ont un rendu aquarelle très original. Il faut voir l’effet sur les drapeaux qui flottent au vent ! Et puis les animations sont exemplaires, vraiment exemplaires.  

A l’heure du bilan, il faut parler des quelques défauts du titre. Il manque, tout d’abord, d’originalité. Ce sont des mécaniques connues, donc certaines pourraient ne pas accrocher. On aurait aimé aussi que les gardes puissent grimper aux échelles par exemple pour nous permettre de construire d’autres tactiques, non, ils restent emprisonnés dans leur zone. Les intermèdes scénaristiques sont des espèces de scènes figées, jolies mais figées. Difficile de s’immerger dans ces conditions. Enfin, c’est un peu long à démarrer, il faut être patient avant de tomber sur des niveaux passionnants. 

Mais tout cela est contre-balancé par le plaisir de revivre une aventure Assassin’s Creed. L’ambiance est peaufinée et les niveaux sont plutôt bien construits. En bref, on prend du plaisir même si l’originalité n’est pas forcément au rendez-vous. 

Testé sur une version Xbox One

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

C'est une réussite à n'en pas douter. Le titre offre de vrais moments de plaisir, pour 5 à 7 heures en fonction de votre façon de jouer. Les graphismes sont pour beaucoup dans l'ambiance du titre et les mécaniques d'infiltration sont très bien huilées. On pourrait simplement lui reprocher un peu de classicisme mais c'est largement compensé par les bonnes idées et par l'esprit assassin's creed.
ON A AIMÉ !
- Le prix, 10 euros, ce n'est pas cher
- Les graphismes somptueux
- Quelques très bonnes idées
- L'esprit Assassin's Creed
- La rejouabilité
ON A MOINS AIMÉ...
- Assez classique dans le gameplay
- Les interludes trop figés
- Le scénario manque de profondeur
Assassin's Creed Chronicles : China
Editeur : Ubisoft
Développeur : Climax/Ubisoft Montréal
Genre : Action/Infiltration
Support(s) : PS4, Xbox360
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 22/04/2015

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...