MaXoE > GAMES > Dossiers > PS4 > Mini-Unboxing : Record of Lodoss War -Deedlit in Wonder Labyrinth-

Mini-Unboxing : Record of Lodoss War -Deedlit in Wonder Labyrinth-

Cela faisait un moment que l’on ne vous avait pas proposé un Unboxing dans un article dédié en bonne et due forme. Aujourd’hui, nous inaugurons en quelque sorte un nouveau « rendez-vous » avec des déballages un peu spéciaux. Effectivement, plutôt que de vous présenter uniquement des éditions limitées, généralement fournies, comme nous le faisions habituellement, cette année nous avons décidé de vous proposer des versions plus « simples ». Autrement dit, pour cette nouveauté « Unboxing » nous mettrons aussi en avant certains titres indépendants, profitant enfin d’une édition physique, chose qui était parfois si rare dans le paysage vidéoludique. Pour ce premier cru, nous vous proposons de découvrir la version physique PS5 de Record of Lodoss War -Deedlit in Wonder Labyrinth-, également disponible sur PS4 et Nintendo Switch, édité par Red Art Games.

Avant de commencer, il est logique de parler tout d’abord de l’éditeur : Red Art Games. Cette société française a été créée en janvier 2017 et imaginée par un spécialiste de la vente. Depuis, Red Art Games est devenu l’un des spécialistes des éditions physiques en nombre limité de jeux indépendants, axé sur plusieurs genres dont le retrogaming.

Vous les connaissez peut-être pour leur distribution de l’excellent Candleman, le (J)RPG Light Fairytale (Ep 1), Children of Zodiarcs ou encore Projection – First Light. La maison d’édition proposera par ailleurs, en cette année 2023, divers titres, certains d’entre eux sortant directement à la fois en dématérialisé mais aussi en physique : ce fut le cas du récent Helvetii dont nous proposerons également un Unboxing prochainement, ou encore des versions physiques à venir pour Sword of the Vagrant, 8 Doors – Arum’s Afterlife Adventure, ou même Lacuna entre autres.

Déballage et information

Pour ce Mini-Unboxing dédié à Record of Lodoss War -Deedlit in Wonder Labyrinth- (Metroidvania 2D en Pixel Art), je commence tout de suite par le boîtier du jeu, sous blister bien sûr ! La jolie jaquette représente deux personnages, dont Deedlit, une haute-elfe, saisie de son épée, et en arrière-plan Pirotess, une elfe noir.

Pour la face arrière du boîtier, outre trois visuels, un descriptif est présent en quatre langues (anglais, allemand, italien), incluant le français. Même si cette dernière partie exclut de mentionner que le titre a été supervisé par le créateur original Ryo Mizuno (auteur des animés et mangas Chroniques de la Guerre de Lodoss ou Record of Lodoss War).

En complément, on retrouve toutes les informations habituelles, à savoir le nombre de joueur(euse)s, ici un(e), la fonction de vibration qui elle est supportée, ainsi que le poids sur ce Blu-Ray Ultra HD est de 461 Mo minimum. Petite information ou rappel, la capacité d’un Blu-Ray de ce type peut accueillir jusqu’à 100Go. Enfin, les noms des développeurs/éditeurs sont aussi mentionnés : Red Art Games, Kadokawa, Ladybug, Playism et WSS Playground.

À l’intérieur, sans fioriture, on retrouve le Saint-Graal tant attendu : le Blu-Ray avec le titre Record of Lodoss War -Deedlit in Wonder Labyrinth- installé dessus, ce que l’on recherche habituellement avec les versions physiques.

Nous arrivons à la fin de ce Mini-Unboxing, on se retrouve très vite pour le test dédié Record of Lodoss War -Deedlit in Wonder Labyrinth !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...