MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Les Démons d’Armoises de Gaudin, Clerjeaud & Collignon

La BD du jour : Les Démons d’Armoises de Gaudin, Clerjeaud & Collignon

Tout le monde connait des bribes d’histoire de Jeanne (Jehanne) d’Arc brûlée vive à Rouen en 1431 et qui passa à la postérité au grand dam des anglais. Nous connaissons moins le parcours de Gilles de Retz qui chevaucha à ses côtés et qui, dans une folie dévastatrice engendrée par ses pulsions pour la magie et l’alchimie, commis des crimes sordides. Une série qui se forge avec une touche de fantastique pour une épopée à couper le souffle…

 

Alors que Jehanne d’Arc quitte enferrée la forteresse de Bouvreuil le 30 mai 1431 pour être brûlée vive sur le bûcher devenu célèbre de Rouen, une autre femme est libérée, La Guillorée. Destin clément pour l’une mais terrible pour l’autre. Ce jour restera dans les mémoires de ceux venus voir une dernière fois la pucelle, cette fille blonde aux cheveux courts qui fit trembler les anglais quelques mois plus tôt mais qui fut aussi lâchée par ceux qui l’ont utilisée à leurs fins. Tombée en disgrâce à la suite d’un procès pour hérésie, Jehanne d’Arc se verra inculpée de 70 chefs d’accusation, consignés lors des débats. Assez pour l’envoyer alimenter les feux de la « rédemption ». Le récit de Gudin, Clerjeaud et Collignon débute par cet épisode sinistre. Dans la foule des badauds voyeurs réunis sur la place du bûcher un homme, Richard, fend les rangs pour venir rendre un dernier hommage à celle qu’il servit arme à la main quelques mois plus tôt. De retour à Orléans il apprend la mort de Jehanne d’Arc à son maitre Gilles de Retz qui entre dans une colère sombre. Celui quitte précipitamment sa résidence et croise un étrange personnage moine maudit au regard obscur, Francisco Prelati. Les deux hommes gagneront le château de Tiffauges, autre résidence de Gilles de Retz. Les agissements dec ce dernier interpellent tout comme ses troubles desseins. Car en pays de Retz des enfants disparaissent, la peur s’installe et Francisco Prelati n’y est pas pour peu. Trois autres compagnons d’armes apprennent ce qui se trame à Tiffauges et vont essayer d’intervenir pour en savoir plus et éviter des atteintes plus graves qui pourraient aller jusqu’à menacer la sûreté du roi.

Gaudin, Clerjeaud et Collignon nous plongent dans une intrigue construite sur des faits historiques documentés qu’ils utilisent pour densifier leur propos et le rehausser d’une touche fantastique. Gilles de Retz possède un étrange parcours qui donne lieu à des possibilités scénaristiques denses. L’homme fut il assassin sanguinaire ? Tout porte à le croire. Adepte de magie et d’alchimie, il faisait régner la terreur sur ses terres. Le dessin de Collignon arrive à captiver par cet étrange mariage de calme, de paisible et de tensions palpables. Il arrive à nous faire pénétrer dans ce canevas malsain en développant une palette luxuriante qui donne véritablement le « la » à cette histoire complexe de prime abord mais qui s’éclaircit au fur et à mesure que l’intrigue progresse. Une série à suivre !   

Gaudin/Clerjeaud/Collignon – Les Démons d’Armoises – Soleil – 2012 – 13,95 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...