MaXoE > GAMES > Dossiers > DS > Cars 2 : l’interview de Jonathan Warner (Disney/Avalanche Software)
Dossiers / DS / PC / PS3 / Wii / Xbox360
Cars 2 : l’interview de Jonathan Warner (Disney/Avalanche Software)

Avalanche Software, le studio de développement du jeu vidéo Toy Story 3 largement plébiscité par la critique, signe son retour avec le jeu vidéo Cars 2. Le film Pixar du même nom sortira le 27 juillet au cinéma et sera précédé par le jeu vidéo, prévu pour le 23 juin en France sur consoles et PC.

Nous avons eu le plaisir de rencontrer le très sympathique Jonathan Warner, Senior producer (Disney Interactive Studios – Avalanche Software) qui a travaillé sur le développement de Cars 2. Ce fut l’occasion pour nous d’évoquer le jeu et son développement. Place à l’interview !

 

Vous aviez déclaré lors d’une précédente interview être un joueur : quels sont les types de jeux auxquels vous aimez jouer et si vous ne deviez n’en retenir qu’un seul, quel serait votre jeu préféré ?

Jonathan Warner : C’est une question difficile ! Je pense pouvoir dire que j’apprécie tout particulièrement les jeux d’aventure dans lesquels la narration occupe une place de choix. J’attends donc tout particulièrement Uncharted 3 mais également L.A. Noire qui m’a vraiment l’air d’être amusant et intéressant.

Il est également difficile de ne retenir qu’un seul jeu. Mais puisque vous me posez la question, je pense que ce serait le tout premier Zelda !

 

On a tendance à penser que Cars 2 s’adresse à un jeune public. Pourquoi, entant que joueur adulte et non en tant qur Senior producer, joueriez-vous à Cars 2 ?

Les films Pixar s’adressent à une très large audience et Cars 2 n’échappe pas à la règle puisqu’il concerne exactement le même public. La prise en main et le jeu recèle de nombreuses subtilités et il y a de nombreuses découvertes à faire. Il faut ajouter à cela un vrai challenge, notamment du fait du mode multijoueur qui permet d’affronter d’autres joueurs adultes. Ce sont tous ces éléments qui font que je joue, en tant qu’adulte, à ce jeu.

 

Puisque vous parlez du mode multijoueur, comment expliquez-vous l’absence de jeu en ligne ?

Pour nous il était très important de retranscrire un certain sentiment qui s’échappe du film. En effet, le thème de l’amitié est très fort et très important, or il nous a semblé que rien ne pouvait mieux retranscrire ce thème de l’amitié que le jeu multijoueur hors ligne. C’est grace au jeu en écran splité qu’on retrouve toute cette notion d’amitié.

Pourriez-vous nous parler du jeu : qu’a t-il de si spécial, de nouveau ?

Cars 2 a de nombreuses spécificités et renferme de nombreuses nouveautés. Je pense que la plus importante de ses spécificités est son mode multijoueur : il est possible de terminer le jeu du début à la fin jusqu’à quatre en multijoueur  !

Une très large gamme de modes a par ailleurs été intégrée au jeu comme la capture de drapeaux ou bien le mode chasseur (« hunter ») nouvellement créée pour l’occasion. Il y aura donc plein de choses à faire.

 

Où est-ce que le jeu se situe par rapport au film? S’agit-il de la même histoire ?

Le jeu prend place après les évènements du film Cars 2. C’est nous, Avalanche Software, qui avons développé l’idée avec Pixar d’imaginer une nouvelle histoire. C’était aussi l’occasion idéale de réunir de manière cohérente tous les  bolides issus des films Cars 1 et Cars 2 en les réunissant au coeur du centre international d’entraînement CHROME (Centre Hiérarchique de Renseignements et d’Opérations Motorisées d’Espionnage).

Qu’est-ce que la 3D apporte de plus en terme de sensations aux joueurs de Playstation 3 ?

Je pense que l’implantation de la 3D dans Cars 2 est vraiment quelque chose d’excitant. Les joueurs sur Playstation 3 pourront vraiment ressentir les sauts, les explosions avec des éléments qui ressortiront de l’écran… On peut donc dire que la 3D va apporter au jeu une dose supplémentaire de réalisme.

 

Après avoir travaillé sur le très bon Toy Story 3, n’était t-il pas difficile de travailler sur une nouvelle adaptation d’un film Pixar ?

Je pense que toute création de jeu présente des difficultés. Toy Story 3 était un jeu d’aventure plus narratif que Cars 2 dans lequel il y a beaucoup plus de courses automobiles. Notre travail sur Toy Story 3 nous a surtout permis d’apprendre un certain nombre de choses et donc d’accumuler une certaine expérience qui a directement contribuée au développement de Cars 2.  Grâce à notre travail sur Toy Story 3, nous avions donc quelque chose à apporter en plus.


Entant que Senior Producer vous avez été amené à travailler avec des équipes de programmeurs, d’animateurs, d’ingénieurs du son… Quels ont été vos plus grandes difficultés, les défis auxquels vous avez du faire face pour travailler tous ensemble ?

Disons que nous avons chacun notre vision du jeu, nos idées, que nous aimerions voir retranscrites telles quelles dans le jeu. Notre plus grand challenge était donc de pouvoir intégrer notre vision et nos idées dans le jeu au travers de la technologie à notre disposition. Il s’agissait de pouvoir utiliser la technologie de la manière la plus adéquate possible pour que le jeu corresponde véritablement à nos attentes. C’est donc l’utilisation commune de diverses technologies qui présentait un vrai challenge plus que le travail en équipe en soi.

 

Pour terminer, où est ce que Cars 2 se situe ? De quel genre de jeu s’agit t-il ?

Cars 2 est un véritable mélange de jeu de kart (type Mario Kart) et de jeu d’espionnage, le tout accompagné de grandes zones ouvertes. C’est aussi un peu un party game à la Mario Party. Vous pouvez par exemple sélectionner plusieurs courses/évènements qu’il vous faudra jouer à l’affilée avec vos amis, et à la fin aura lieu le décompte du nombre de points pour déterminer qui aura été le meilleur.

C’est la première fois que nous avons travaillé sur un jeu Cars et, croyez moi, celui-ci vous réserve de nombreuses surprises  !