A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
Calendrier de l'Avent MaXoE - Voir toutes les idées cadeaux !
MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > Sound BlasterX H7 Tournament Edition : qualité et polyvalence
3DS / Multimédia / PC / PS Vita / PS4 / Switch / Xbox One
Sound BlasterX H7 Tournament Edition : qualité et polyvalence
Un très bon équilibre

Allez on continue nos tests de casques en tout genre. Cette fois on vous propose de chausser une production Creative. Il s’appelle Sound Blaster H7 Tournament Edition, il gère le 7.1, et il est séduisant.

En préambule, sachez que le H7 existe en édition standard, la version Tournament offrant quelques améliorations esthétiques et technologiques. 

Le physique ça compte quand même

Allez on fait comme d’habitude, penchons-nous sur le matériel. Il faut dire les choses, il a la classe. Son arceau est classique avec son rembourrage permettant d’épargner les plus chauves des crânes mais ce qui fait la différence esthétiquement, ce sont les finitions en bout d’arceau et sur les écouteurs. Creative a adopté un look métal brossé du plus bel effet. Les écouteurs sont montés sur des axes leur offrant une belle mobilité. Le micro se connecte sous l’écouteur gauche. Classique mais on ne peut s’empêcher de penser au Kraken Pro et à sa très bonne idée de micro rétractable. Creative devrait s’en inspirer. 

Côté câble, on a une première portion de 40 cm qui va du casque à la télécommande puis, au choix, un jack-jack 3,5mm de 80 cm (un peu court d’ailleurs) ou un mini USB-USB d’1,5m. La télécommande permet de gérer les appels, la musique, le volume sonore et la coupure ou non du micro. Là on sent la qualité, cette télécommande est très bien finie et donne une véritable impression de solidité. 

Le casque est très confortable malgré son poids plus conséquent (291 g) que celui d’un Plantronics RIG 4VR (200 g). Son arceau rembourré nous fait oublier ce poids. Les écouteurs sont assortis de coussins épais couverts d’un similicuir très agréable au toucher. 

En gros, la copie est bonne de ce côté là mais le casque donne surtout son potentiel sur le son. 

 

Profond et précis

Les écouteurs de 50 mm restituent le son avec une précision assez rare. En plein jeu, on entend parfaitement tous les détails. On est très loin de la soupe brouillonne que peuvent nous offrir certains casques du marché. Les fréquences sont classiques : 20 Hz – 20 KHz, c’est à dire l’amplitude de perception humaine. Nous avons déjà testé des casques ayant des haut-parleurs de 50 mm et les basses avaient parfois tendance à écraser le reste. Ce n’est pas le cas ici. Les basses sont profondes et présentes mais les aigus et les mediums sont parfaitement audibles. Cela se sent aussi bien sur des jeux vidéo que sur de la musique. En plein jeu, notamment FPS bien sûr, on peut entendre distinctement les détails lointains. Côté musique, les instruments se discernent vraiment très bien. La sensation est donc très bonne, on a ici un casque de qualité, qui mérite le détour. 

L’impédance de 32 ohms en fait plutôt un casque d’équipement mobile, à sortie mesurée, mais l’essai sur un ampli a été tout à fait satisfaisant. 

Evidemment il vaut mieux connecter votre casque en USB pour pleinement profiter du 7.1 qu’il offre et des applications d’optimisation du son comme le X-Plus (qui permet de choisir d’adapter complètement le casque au jeu auquel vous jouez). Il y a aussi l’application BlasterX Acoustic Engine Pro qui devrait vous permettre d’ajuster pleinement votre expérience sonore.  

Alors même si l’USB est préférable, nous avons essayé l’analogique sur Battlefront II notamment. Le résultat est probant. Le son est clair, comme indiqué au-dessus et le rendu spatial est pas mal non plus. 

Finissons sur le micro qui affiche des caractéristiques tout à fait correctes : réponse de 100 Hz – 15 kHz,  sensibilité de -40 db. Résultat, le casque renvoie un son très clair, parfaitement maîtrisé. 

Le bilan. Nous sommes franchement emballés. Le casque allie esthétique et confort à une restitution sonore de très bonne facture. Il est polyvalent, aussi habile sur la musique que dans les jeux vidéos. Les basses cohabitent parfaitement bien avec les aigus et la spatialisation est très précise. A un peu plus de 100 euros, il est un bon choix pour Noël. On opte souvent pour des casques à 60-80 euros mais, croyez-nous, cela vaut le coup de mettre un peu plus cher.