MaXoE > GAMES > News > PS3 > Thrustmaster dévoile le volant et le pédalier T500 RS
PS3
Thrustmaster dévoile le volant et le pédalier T500 RS

Thrustmaster dévoile le volant et le pédalier qui composent le T500 RS, spécifiquement conçu pour Gran Turismo 5. Le T500 RS est un véritable simulateur alliant puissance et précision. Thrustmaster a mis toute son expertise de plus de 20 ans en matière de volants, au service d’un seul objectif : développer un volant et un pédalier permettant d’aller le plus loin possible dans l’expérience GT5.

Pour cela, les concepteurs ont pris en compte les attentes des joueurs les plus exigeants tout en collant aux choix techniques des développeurs de ce nouvel opus de la référence en jeu de course automobile.

La double licence officielle GT5 et PlayStation dont il bénéficie résulte de ce positionnement unique, comme l’atteste M. Kazunori Yamauchi, Président de Polyphony Digital et viceprésident senior de Sony Computer Entertainment Inc. : « L’ambition que j’ai exigée de l’équipe Thrustmaster était de me concevoir le volant le plus précis jamais développé et sans latence, pour retranscrire fidèlement les sensations de GT5 et ressentir pleinement les émotions que l’on éprouve en course réelle. »


Une infinité de styles de conduite

Totalement optimisé pour GT5, le T500 RS répond à une exigence de réalisme absolu. Dès l’installation, son poids impressionne : 4,6 kg pour le volant et pas moins de 7,3 kg pour les pédales. Autre caractéristique immédiatement remarquable : le métal omniprésent, tant pour les palettes de vitesse que pour le plastron du volant de 30 cm de diamètre, sans oublier le pédalier. La conception mécanique est sans compromis.

L’ergonomie a été au coeur du développement pour favoriser à la fois gameplay, performances et sensations. Tout particulièrement la boîte séquentielle qui bénéficie de larges et hautes palettes de 17 cm fixes sur la base. Elles restent accessibles à tout moment, sans lâcher le volant et même avec les 1080° de rotation autorisés. Ces 3 tours c omplets sont d’ailleurs ajustables grâce à une butée motorisée. Elle permet de choisir l’angle de rotation maximum en fonction du type de circuit et de la voiture utilisée.

Cette volonté et ce besoin d’ajustement se retrouvent également dans le pédalier, 100% métal. Il répond à toutes les préférences de conduite avec ses 2 positions : « plancher » type F1 et « suspendu » type GT. De plus, les pédales sont entièrement réglables en écartement et en hauteur. Le frein a fait l’objet d’une attention toute particulière. Doté d’une résistance renforcée et ajustable grâce à un mode amovible inclus, il permet de doser le freinage de façon quasi-chirurgicale. Un repose-pieds caillebotis également tout métal complète le pédalier.

Les 3 pédales augmentent non seulement le réalisme, mais offrent également un avant-goût des possibilités qui seront offertes aux joueurs avec l’ajout du futur levier de vitesses indépendant. Il sera proposé dans les prochains mois par Thrustmaster.


Plus de puissance et de précision pour repousser ses limites

Le T500 RS n’est pas à mettre entre toutes les mains : son intensité est un défi lancé aux utilisateurs. En effet, le retour de force est obtenu via un moteur industriel de 65W avec 150mNm à 3000 tours/minute. Le mécanisme est non seulement puissant, mais également très rapide et réactif. Géré par une double courroie, il procure également fluidité et souplesse.

Les fans de sensations fortes savent que la puissance seule ne permet pas l’obtention des meilleures performances. Le T500 RS ajoute à sa puissance une précision absolue et inusable dans le temps. En effet, comme pour le dernier joystick Thrustmaster HOTAS WARTHOG de référence mondiale, le T500 RS embarque la même technologie à capteurs magnétiques H.E.A.R.T HallEffect AccuRate Technology™ sur la direction de la roue. Le volant est ainsi ultraprécis avec 16 bits de résolution pour 65536 valeurs sur la direction.


Le T500 RS sera disponible au prix public conseillé TTC de 499,99 €.à partir du 5 janvier 2011 en Europe et Amérique du Nord et à partir du 25 janvier au Japon.