MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Aishiteruze baby, tout en douceur
Anime / Manga
Aishiteruze baby, tout en douceur

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Kippei est un drageur invétéré cependant il ne pense pas que sa vie va prendre un tout autre tournant lorsque la jeune Yuzuyu, sa cousine, débarque dans sa vie car sa mère a disparue...

Bonjour à tous, nous vous avions promis en quelque sorte des animes plus axés sur la comédie mais aussi amour & amitié.  Le choix n’a pas été facile car ce type de manga/animé ne possède pas uniquement des perles, cela est même l’inverse dans une grande partie des cas. Ce que je veux dire c’est que pour beaucoup d’entre eux, on tombe dans quelque chose de nian-nian sans vraiment éprouver d’attachement pour les personnages ou à l’histoire. Malgré tout, étant un de vos serviteurs dévoués, voici la présentation de  Babe, My Love.

C’est en route…

« Babe, My Love », originalement appelé Aishiteruze baby (愛してるぜベイベ★★) au pays du soleil levant est un manga en sept volumes de Yôko Maki qui est sorti entre 2002 et 2005. Une partie du manga a été adapté en un animé de 26 épisodes et diffusé sur la télévision nippone dès 2004.
En France les sept tomes sont disponibles chez Panini Comics et l’animé est lui aussi en vente libre sur les sites internet.

Notre personnage principal, Kippei est la représentation du play-boy qui préfère prendre du bon temps plutôt que de travailler en classe. Sauf qu’il est loin de se douter que sa vie va radicalement changer. En effet, un jour sa petite cousine portant le nom de Yuzuyu se retrouve chez lui car sa mère l’aurait « abandonnée ».  On apprend alors que la mère de Yuzuyu était dépressive depuis la mort de son mari ce qui serait une explication possible. Dès lors, la grande sœur de Kippei trouve une solution : ça sera à Kippei de s’occuper d’elle ! Un play-boy et une fillette de cinq ans… L’histoire peut alors commencer !

Et concrètement ?

Alors oui, vous devez tous vous poser cette question insoutenable… Que possède ce manga de plus que les autres en terme de comédie ou encore d’amour & amitié ? Concrètement, ce manga possède tout ! Une histoire « réelle », des personnages tellement variés que vous vous retrouverez dans au moins un d’entre eux, plusieurs histoires en parallèle et aussi du dramatique qui viendra rythmer l’histoire elle-même entre pleurs et joies.

Nous allons maintenant détaillés ces points. L’histoire est réelle car Yuzuyu exprime exactement tous les besoins qu’une enfant peut ressentir, l’amour, le besoin d’attention et de compréhension mais aussi la jalousie de devoir partager son cousin qui est comme son frère. On en veux même à la mère de Yuzuyu à de nombreux passages car le manque de sa mère est présent à chaque instant ; puis au fur et à mesure que l’histoire avance, on comprend alors ses raisons et finalement on comprend aussi que la mère elle-même éprouve un manque… Le tout s’harmonisant de façon exceptionnelle. Le jeune Kippei tombe aussi amoureux mais pas de n’importe qu’elle personne ce qui complexifie l’histoire mais en même temps permettra que Yuzuyu d’en souffrir moins que si c’était réellement une « inconnue » (je ne m’étalerais pas sur cette partie de l’histoire car après il s’agit de spoil…).

Nous sauterons l’analyse des personnages puisqu’une partie de notre article y est consacré par la suite. Il y a donc plusieurs histoires en parallèle à la vie que vivent Yuzuyu et Kippei chez eux. Notamment la vie de Kippei à son lycée, la vie de Yuzuyu à son école maternelle et on remarquera une légère insertion de la vie de la petite amie de Kippei. Tout ceci est agréablement bien ficelé et simple à appréhender, ce qui est assez rare lorsqu’autant d’éléments viennent se superposés en plus de la trame principale.

Le dramatique est aussi très bien exposé avec tous les sentiments de Yuzuyu ou de la mère à Yuzuyu… L’auteur a su représenter une famille qui souffre, une famille détruite et qui a tout de même la chance de pouvoir se reposer sur quelqu’un. Kippei devient alors cet élément régulateur autour duquel gravite toute cette peine et l’efface par la logique et l’amour qu’il a à partager avec les gens qu’il aime. Cette idée vient se renforcer avec un autre personnage « sombre » de sa famille qui après sa rencontre avec Kippei en ressortira radicalement changé…

Un tour vers les personnages

Kippei Katakura (片倉 結平) : Personnage principal séducteur au départ, il deviendra vite un garçon responsable et mature. Tout ça est du à sa grande sœur Reiko, qui semble être le personnage « clé » de ce changement.

Yuzuyu Sakashita (坂下 ゆずゆ) : À la mort de son père la jeune Yuzuyu ira vivre chez Kippei Katakura (son cousin) et sera alors sous sa garde. Bourré de maladresses au départ (ce qui rend le manga très comique), Kippei apprendra à devenir un garçon mature et digne de confiance… Pour le plus grand bonheur de Yuzuyu.

Reiko Katakura (片倉 鈴子) : C’est la grande sœur de Kippei. C’est elle qui tire les ficelles et a toujours un avis juste entre la réaction des parents et Kippei. Une médiatrice d’une vingtaine d’année qui aime bien mettre son nez partout. Elle a énormément de mal à pardonner les actes de la mère à Yuzuyu car elle est stérile et ne peut avoir d’enfants.

Nous ne vous présentons pas le reste des personnages pour éviter de spoiler et aussi pour vous laisser une partie de découverte.

Concluons

Ce manga est vraiment une très bonne découverte. Malgré son âge qui commence à être un peu avancé, il est difficile d’en trouver de comparables à celui-ci en terme d’histoire. Sans être trop nian nian ni pas assez, ce manga parviendra sans nul doute à convaincre la grande majorité d’entre vous. Même les plus rustres qui ont soif de sang et de violence lorsqu’ils regardent un manga, laissez moi vous dire que Aishiteruze Baby sera vous attendrir comme aucun autre manga n’a réussi à le faire.

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un très bon manga, réellement cîblé sur la réalité avec une grande dose d'humour mais aussi d'amour. Un indispensable !
ON A AIMÉ !
- Scénario
- Mélange homogène des histoires
- Humour
ON A MOINS AIMÉ...
- Animé trop court
Aishiteruze baby
Support(s) : Anime, Manga