MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Beck : une avalanche de son !

Beck : une avalanche de son !

NOTE DE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Nous allons suivre l’histoire d’un jeune garçon de 14 ans s’appelant Yukio Tanaka mais se faisant appeller Koyuki par tous ses amis. Un jour alors qu’il marche dans la rue proche de chez lui, il voit un chien à l’allure étrange (patché de différentes peaux) et le sauve d’un chien bien plus gros. Le propriétaire de Beck (Beck étant le nom du chien), Minami Ryusuke est un guitariste talentueux évoluant dans un groupe de rock amateur. C’est alors que l’histoire peut enfin commencer.

C’est une des premières fois que nous parlerons d’un anime musical sur MaXoE et c’est une honte pour nous d’avoir oublié un chef d’œuvre tel que celui-ci ; Beck est un anime incontournable pour tout Otaku qui se respecte.

Son auteur Harold Sakuishi a su complètement retranscrire ce que peut vivre un adolescent avec la musique : la difficulté, la découverte de quelque chose de nouveau, l’impression d’être aussi capable que n’importe qui d’autre d’avoir la possibilité d’arriver au plus haut niveau. Il a su faire de cet anime un paradigme. Aucun anime musical n’avait été poussé de cette manière, on peut dire qu’avec Beck, le style est arrivé à son paroxysme.

Le cœur de la référence

Après les quelques lignes dites plus haut, on pourrait se dire : « C’est bon, tout est dit » mais il n’y a même pas le millième d’expliqué ; depuis quand on prétend croire des affirmations sans même en lire une seule explication ?

Les studios de Madhouse (il s’agit du studio qui a adapté Beck du papier à l’animation), ont dépensé dans ce projet une grosse fortune, les dessins sont beaux, certes, mais au-delà de ça, le studio a été visionnaire, il a complètement su se rattacher à un esprit « grunge » et déganté ; c’est l’esprit même du rock et du pop des années 60 à 80, rien n’a été laissé au hasard, la représentation des plus grandes marques telles que les guitares Gibson, Gretch, Fender et j’en passe en sont un exemple. Toutes les musiques présentes dans l’anime ont été toutes réenregistrées en studio, il en est de même pour les compositions du groupe Beck qui évoluera au fur et à mesure de l’histoire. Qui plus est, ces enregistrements sont vraiment magnifiques et justifient à eux seuls la raison pour laquelle personne ne doit rater un tel chef d’œuvre.

Images du Rock/Pop

Ce n’est pas tout, les fans de la grande période de référence seront comblés ; il ne sera pas si rare de voir des figures comme Freddy Mercury, Sid Vicous, John Lennon, Kurt Cobain et j’en passe (qui sont des figures emblématiques n’étant plus présentes à l’heure actuelle), dans un des rêves de notre héros.
On arrivera même à voir Yngwie Malsteam tenant un magasin de guitares, ce qui est bien représentatif de cette période. Bien évidemment le tout est plus ou moins caricaturé pour donner le sourire et la petite larme à l’œil au spectateur.

La guitare de Ryusuke, Lucille, ainsi que son histoire, sont largement inspirées de la guitare de B. B. King, qui porte le même nom.
Le jeu de scène que nous fait découvrir le chanteur du groupe Beck (Chiba) est lui aussi particulièrement emprunté à un groupe que tout le monde connaît bien et qui n’est ni plus ni moins que Zack De La Rocha de Rage Against The Machine.
Quoi qu’il en soit, cet anime offre bien quelque chose de plus que les autres avec de vraies références et une image d’un groupe japonais qui colle parfaitement avec l’esprit de cette période. C’est en quelque sorte une façon de retracer ce qu’on pourrait appeler « le rêve du musicien ».

Comparons, comparons

Pour cette fois, il ne sera pas si difficile de comparer le papier avec l’anime. Pour faire le plus simplement possible, tout dépendra bien de vos attentes comme d’habitude, mais au-delà de ça il est bien essentiel de rappeler les lourdes différences entre les deux.

La papier apporte une dimension beaucoup plus imaginaire à vos idées, il vous permettra de vous même imaginer le style de Beck, de vous identifier à votre style musical. Vous serez en quelque sorte le dirigeant stylistique (dans les limites du style imposé). Les dessins seront très beaux mais n’apporteront pas cette unicité musicale, c’est-à-dire l’instrument, le musicien, le son et le mouvement. Dans la musique la notion de mouvement est tout simplement incontournable c’est certainement une des notions les plus importantes me semble-t-il.

L’anime, s’il avait été bâclé, aurait pu être une horreur sans nom, mais les studios Madhouse ont fait un travail remarquable et on peut facilement dire qu’il comble toutes les lacunes du papier dans ce cas. Son gros désavantage est son arrêt. Le papier continu d’être diffusé mais l’anime étant très coûteux pour être d’une qualité exceptionnelle, s’est vu être arrêté à un moment décisif de l’histoire de Beck, ce qui ne le clôt pas trop mal.

Concluons

Tout au long de cette critique il y avait un but important. Nous avons démarré cet article dans l’optique de vous rallier à notre point de vue sur cet anime et tout ceci s’est fait sans votre accord.

Nous avons démarré en exposant la grandeur de cette adaptation et nous avons terminé en parlant à la première personne du pluriel comme si vous étiez d’accord avec nous. Le but n’étant pas de vous forcer à l’être mais de vous obliger à donner votre avis qui d’après nous, pour la grande majorité des cas, ne devrait pas beaucoup différer du nôtre.
Pour ceux qui au contraire ne le sont pas (de notre avis), je vous invite tout particulièrement à venir en parler en commentaire. Venez vous exprimer et faire partager votre point de vue.


Initialement publié le 26 Octobre 2009

NOTE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Il s'agit là de la référence en anime musical, il doit être difficile de faire mieux en anime. Ne perdez plus une seconde !
ON A AIMÉ !
- Les références
- L'histoire
- L'animation
ON A MOINS AIMÉ...
- Anime trop court
- Parfois peu réaliste
Beck
Support(s) : Anime

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...