MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Gintama : de drôles de samurais
Anime / Manga
Gintama : de drôles de samurais

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
L’histoire de Gintama commence à la période Edo où le Japon a été assiégé par les aliens. L'histoire met en avant un samurai hérétique : Gintoki Sakata. Il aide une jeune fille appelé Shinpachi Shimura a sauver sa sœur Tae d'un groupe d'aliens qui veulent la faire travailler dans un "brothel".

Bonjour à tous, nous avions fini notre tour d’horizon sur les  derniers animés qui ont été particulièrement réussis il y a maintenant deux semaines. Cette semaine nous pensions vous présenter un anime plein d’humour, et pour cause, ce sont les vacances pour certains de nos lecteurs et il n’existe rien de mieux que l’humour pour aider à évacuer le stresse et se sentir pleinement décontracté.  Un bon Gintama devrait donc être la substance qu’il vous faut.


Un petit tour d’horizon

Gintama (« âme d’argent » en français) est un manga humoristique créé par Hideaki Sorachi. Cette série s’inscrit dans le registre de grands titres tels que GTO pour ne citer que lui. Le studio Sunrise à fait un travaille remarquable pour ce qui est des animations et de la transmission du caractère de chaque personnage. Tout est furieusement bien réalisé, les expressions sur les visages, la façon dont se tient un personnage, son état du moment représenté dans l’épisode et j’en passe.

Les musiques arrivent aussi à nous séduire en arrivant à être relativement triste aux passage mélancoliques et à être très speed lorsqu’il s’agit d’une scène de combat. L’essentiel de cet anime, et ce qui fait qu’on dit qu’il est issu du style GTO, est cette façon d’avoir une histoire continues dans des lieux souvent récurrents, mais que chaque épisode est une autre péripétie, une autre aventure. C’est à ce moment là que l’on rit dans Gintama, lorsque notre héro est poursuivit dans un décor de l’ère Edo et que d’un coup on voit des voitures volantes de partout. Le principe de Gintama est donc simple, mettez un ancien samouraï déganté, avec des acolytes dégantés, ajouter à ça des extraterrestre et on obtient la soupe miracle.


Les personnages, c’est du lourd

Sakata Gintoki :

Il s’agit du personnage principal de l’histoire. Son métier est homme à tout faire, il est prêt à faire n’importe quoi en échange d’argent cependant il semblerait qu’il ai du mal à obtenir des résultats. Malgré l’interdiction du port du sabre, il a décidé de toujours porter un sabre en bois. Son attitude désagréable, sa tendance à dire des idioties de manière très sérieuse reflètent parfaitement le trait de caractère principal de ce personnage. Il a son permis et conduit régulièrement une  espèce de Vespa.

Nous rentrerons pour une fois un peu plus dans les détails le concernant. Il s’agissait d’un partisan du « jōi », un groupuscule qui a tenté d’expulser les Amanto afin de conserver le Bakufu, mais il a décidé par la suite de suivre ses propres convictions.

Shimura Shimpachi :

Il s’agit du bras droit de Gintoki, c’est un jeune homme qui s’occupe avec sa soeur du dojo de leur père décédé. Il rencontre Gintoki dès le début de l’histoire et est interloqué par son attitude. Il est un peu réservé, mais il s’agit en fait d’une bombe à retardement. Il décide de rejoindre Gintoki après que ce dernier ai sauvé sa sœur. Son rôle est de plus ou moins tenir les comptes en tentant de ne pas se retrouver à la rue.

Il représente le seul élément sensé du groupe, il fait tout pour ne pas rentrer dans les délires de Kagura et Gintoki, ce qui a souvent pour conséquence de lui faire péter un plomb. Il est aussi le chef de la garde amicale de O-Tsū, une chanteuse.

Kagura :

Kagura est une extraterrestre faisant partie de l’ethnie des Yato. Malgré son apparence de fillette, elle possède une force hors du commun, ce qui peut parfois sureprendre. Elle rejoint le groupe de Gintoki afin d’économiser pour rentrer sur sa planète.

Sa particularité est qu’elle mange énormément. Elle a aussi adopté Sadaharu, un chien monstrueux qui doit bien la faire cinq fois. Cet animal représente un peu la puissance de frappe de cet « enfant ».

 

Encore une comparaison

J’éviterais désormais de donner un avis certain, et de toute manière nous n’avons jamais vraiment donné d’avis à ce niveau sur MaXoE, et pour cause, nous exposons juste les points positifs et négatifs de façon à ce que vous puissiez vous même vous faire votre avis sur la question.
Mais cette semaine particulièrement, il n’y a pas vraiment d’erreur notable, la seule chose que l’ont puisse dire c’est que la série est en cours de diffusion sur TV Tokyo et que huit volumes sur les douze disponibles au Japon, sont en vente en France. Il n’y a rien à reprocher à l’animé quant à son adaptation, tout semble être bien suivit à la lettre. Vous attendez quoi ?

 

Conclusion

Un anime bourré d’émotion, d’humour, les épisodes sont inlassablement une explosion de fou rires. Il est rare que d’un épisode à l’autre on sente comme une impression de déjà vu, les histoires sont faites de telle manière que le spectateur ne s’ennui vraiment pas.

Certains penserons que nous avons tendance à surestimer cet animé, cependant si nous pennons en compte les circonstances de son apparition au grand publique, tout peut s’expliquer assez rapidement. Gintama a commencé sa publication papier en même temps que le très connu Death Note, ce qui a eu pour conséquence un début très difficile pour la vente des volumes ainsi que la place dédiée dans le Shônen Jump.


Initialement publié le 22 février 2009

Appréciation de MaXoE
4 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Gintama est un excellent anime mélangeant des phases d'action et des phases d'humour. Parfois de la tendresse se glisse dans l'histoire mais les auteur gardent bien en tête leur formule de départ pour notre plus grand plaisir !
ON A AIMÉ !
- L'humour
- Le caractère de chaque personnage
- Histoire libre
ON A MOINS AIMÉ...
- Parfois trop loufoque
- Peut être parfois ennuyant
Gintama : de drôles de samuraïs
Support(s) : Anime, Manga