Quai des Bulles sur MaXoE !
Focus Grèce Antique
Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Brèves de Cannes – Dimanche 13 mai 2018 : Manbiki Kazoku, Lazzaro Felice, Pope Francis – A man of his word, Stanley Kubrick & Youssef Chahine
Cinéma / DVD /
Brèves de Cannes – Dimanche 13 mai 2018 : Manbiki Kazoku, Lazzaro Felice, Pope Francis – A man of his word, Stanley Kubrick & Youssef Chahine
Les producteurs sont heureux de vous annoncer que le bruitage du film peut continuer normalement. Merci de votre compréhension.

Si la compétition ne connaît pas les jours fériés, elle ne connaît pas non plus les week-end et deux nouveaux films de la Sélection Officielle sont donc projetés en ce dimanche.

Direction tout d’abord le Japon, avec Kore-Eda Hirokazu, un grand habitué du tapis rouge puisqu’il s’agit de son 7e film sélectionné dans le cadre du Festival (cinq en Sélection Officielle et deux à Un Certain Regard) où il a d’ailleurs remporté le Prix du Jury pour Tel père, tel fils en 2013. Son nouveau long-métrage – Manbiki Kazoku (Une affaire de famille en français) – se penche sur l’existence d’une famille japonaise vivant dans une extrême pauvreté et s’en sortant grâce à de petits larcins. Lors d’une expédition de vol à l’étalage, le père et le fils rencontrent une petite fille qui semble livrée à elle-même et décident de la recueillir.

Bien moins familière des marches cannoises que ne l’est le cinéaste japonais, la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher est la deuxième artiste à venir défendre son film aujourd’hui. Elle a tout de même fait ses armes à la Quinzaine des Réalisateurs en 2011 en y présentant son premier film Corpo celeste, avant de remporter en 2014 le Grand Prix pour Les Merveilles, présenté en Sélection Officielle. Cette année, son film s’intitule Lazzaro Felice et s’intéresse à un jeune paysan d’une exceptionnelle bonté, vivant dans un hameau à l’écart du monde et qui se lie d’amitié avec le fils de la famille de nobles régnant sur le domaine.

Hors-compétition et dans le cadre des Séances Spéciales, le réalisateur allemand Wim Wenders (qui a un long vécu avec Cannes puisque sa première venue date de 1976) présente un documentaire consacré au Pape François, un Pape connu pour ses combats contre les inégalités, pour son engagement écologique et en faveur d’une plus grande justice sociale.

Enfin, l’un des temps forts de ce Festival – et qui a lieu aujourd’hui – est la projection dans le cadre de Cannes Classics de 2001 : L’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick (dont on vous parle plus longuement ici). Pour célébrer comme il se doit les 50 ans de ce film culte, c’est au réalisateur américain Christopher Nolan que l’on a fait appel afin de le présenter.

Et s’il vous reste encore un peu de ressources après tout cela, rien ne vous empêche de vous rendre au Cinéma de la Plage afin d’y (re)découvrir Le Destin (1997) de Youssef Chahine, réalisateur à qui MaXoE avait consacré un dossier il y a quelques mois et qui aura droit à une rétrospective à La Cinémathèque Française cet automne.