MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Brèves de Cannes – Lundi 20 mai 2019 : Frankie, Le jeune Ahmed, Une fille…

Brèves de Cannes – Lundi 20 mai 2019 : Frankie, Le jeune Ahmed, Une fille facile, Gael Garcia Bernal & Bertrand Tavernier
- J'ai l'annonce pour engager le nouveau projectionniste. - Oh c'est vrai. Trois sont morts déjà... Lisez-là moi. - Alors : Rech.proj.pr.proj.priv.self-def.dem.brut.poss.S'adr.à.l'hôt.Mart. - S'adr.à.l'hôt.Mart. et plus si affinités ! C’est plus humain !

En ce début de semaine, Cannes arrive à mi-parcours de son Festival et de sa compétition pour la Palme d’Or, Palme pour laquelle deux films concourent à nouveau aujourd’hui.

Vingt-cinq fois. C’est le nombre de films sélectionnés à Cannes dont Isabelle Huppert a jusque là été à l’affiche. Elle revient cette année pour un vingt-sixième film, celui du réalisateur américain Ira Sachs. Contrairement à son actrice principale, il s’agit de sa première fois sur la Croisette, après être passé par Deauville et Sundance. Son film – Frankie – suit les dernières vacances au Portugal d’une actrice française venant d’apprendre qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. En plus d’Isabelle Huppert, le casting de ce film réunit notamment Brendan Gleeson, Jérémie Renier et Pascal Greggory.

Si Cannes semble être la résidence secondaire d’Isabelle Huppert, elle est aussi celle des frères Jean-Pierre et Luc Dardenne. Les réalisateurs belges – qui font partie du club très fermé des cinéastes doublement palmés – ont ont en effet présenté sept films en compétition. Sept films, et cinq primés. Prix d’Interprétation Masculine en 2002 pour Olivier Gourmet dans Le Fils. Prix du Scénario en 2008 pour Le Silence de Lorna. Grand Prix en 2011 pour Le Gamin au Vélo. Et leurs deux Palmes d’Or, respectivement en 1999 et 2002 pour Rosetta (film pour lequel Émilie Dequenne est repartie avec Le Prix d’Interprétation Féminine) et L’Enfant. Seul Deux jours, une nuit et La fille inconnue présentés en 2014 et 2016 sont repartis bredouilles. Ils reviennent cette année avec Le jeune Ahmed, un film d’une grande actualité puisqu’il aborde la question de la radicalisation. Une question essentielle pour un un film essentiel qui sera visible en salles dès ce mercredi 22 mai.

Du côté de la Quinzaine des Réalisateurs – qui voit un bon nombre de cinéastes français en lice – la réalisatrice Rebecca Zlotowski y présente son quatrième film pour sa troisième venue à Cannes après Belle Épine (sélectionné en 2011 à la Semaine de la Critique et Prix Louis-Delluc) et Grand Central (au Certain Regard en 2013). Réunissant Benoît Magimel, Clotilde Courau et l’ex-escort Zahia Dehar, Une fille facile est l’histoire d’une adolescente cannoise qui, durant ses vacances d’été, décide de profiter de sa jeunesse aux côtés de sa cousine au mode de vie très libre.

Hors-compétition, les festivaliers pourront assister à la projection dans le cadre des Séances Spéciales du film Chicuarotes de l’acteur et réalisateur mexicain Gael Garcia Bernal qui passe pour la sixième fois derrière la caméra après avoir notamment tourné avec Pedro Almodóvar dans La mauvaise éducation (2004) et avec l’actuel président du jury de la Palme d’Or Alejandro González Iñárritu dans Amours chiennes (2000) et Babel (2006).

Enfin, la SACEM a décidé cette année de rendre hommage à l’immense réalisateur français Bertrand Tavernier qui présente un nouvel épisode de son Voyage à travers le cinéma français, épisode consacré aux musiques et chansons dans le cinéma français : Life in soundtrack.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...