MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Oblivion Song T1 de Kirkman et De Felici (Delcourt)
Livres / BD /
Comics en Vrac : Oblivion Song T1 de Kirkman et De Felici (Delcourt)
Le dernier Kirkman

Un seul comics cette semaine mais c’est une belle nouveauté de Robert Kirkman, le papa de The Walking Dead. 

Oblivion Song, T1

4

Il y a 10 ans, un événement mystérieux a fait disparaître 300 000 personnes de Philadelphie. Ces habitants se sont retrouvés dans une autre dimension, dans un monde aux quartiers dévastés, à la végétation envahissante et aux monstres omniprésents. Nathan Cole est un scientifique qui a trouvé le moyen de rejoindre ce monde. Il monte alors un certain nombre de missions de récupération des survivants. Ceux-ci vivent dans la peur des monstres effroyables sévissant là-bas. Et en même temps, il est difficile de leur faire entendre raison car l’expérience vécue sur place les change radicalement. Et puis ils ne savent pas que le monde réel existe encore, que la dimension dans laquelle ils vivent n’est pas le seul univers possible. Nathan en fait une histoire personnelle…

Robert Kirkman arrive encore à nous surprendre. L’idée est assez fine il faut bien le dire car elle peut donner lieu à plein de thèmes intéressants. Je pense ainsi à la réadaptation après un long séjour d’exil, comment faire pour recoller à la réalité d’avant ? Et puis ce nouveau monde ne peut-il pas créer une dépendance ? Oui le parallèle est vite fait avec les récits de guerre et de retour au pays. Il arrive aussi à distiller des histoires familiales autour de tout cela. Comme d’habitude il excelle dans la construction de personnages ambigus et souvent torturés. Le trait est classique mais il sert bien le propos. En tout cas, cette mise en bouche est délicieuse. 

Scénario : Robert Kirkman – Dessins : Lorenzo de Felici – Oblivion Song, T1 – Delcourt – Contrebande – 160 pages – mars 2018 – prix 16,50 €