MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Out There T2, Fairest T1
Livres / BD /
Comics en Vrac : Out There T2, Fairest T1

Cette semaine, nous vous proposons le deuxième tome de Out There. Toujours en train de se battre contre les forces de l’ombre. Le deuxième est le premier opus d’une nouvelle série de Bill Willingham, le créateur de Fables.

FairestT1-haut 

  

OutThere-T2-couvOut There T2

5

 

Rappelez-vous les événements du tome 1.  Les habitants de la ville d’El Dorado ont disparu, victimes de leur alliance avec Draedalus, créature démoniaque. Et pourtant cette alliance était censée les protéger mais il n’est jamais facile de passer un pacte avec le diable. Les quatre adolescents rescapés ont été rejoints par deux autres personnes : Becky, la femme pasteur et Abel, une force de la nature, ex-soldat en Syrie, qui ne parle plus, traumatisé par les affres de la guerre. Les voilà partis en quête de la population perdue et cette quête les emmène sur la route de Purgatory, une petite ville bien paumée. Elle semble bien tranquille, seulement voilà les démons ont décidé de venir y faire un petit tour aussi. La petite ville a déjà eu des démêlés avec ces créatures de l’enfer. Nos amis vont trouver de nouveaux alliés dans la bourgade mais les ennemis sont aussi plus nombreux…

OutThere-T2-planches

Les auteurs savent construire un récit qui met en valeur les personnages. Il faut bien dire que les six constituent une équipe assez sympathique. Abel est particulièrement attendrissant et Becky endosse tout à fait bien son rôle de mère protectrice. Ce qui est intéressant aussi c’est la projection du récit sur de nouveaux territoires, on sent que l’attaque des démons commence à se généraliser. On aime aussi l’émergence graduelle des pouvoirs de nos compères. 

Par contre, on peut reprocher au récit une forme de confusion dans la narration. Il est parfois difficile de suivre tous les événements. C’est dommage car tous les ingrédients sont présents pour captiver le lectorat. On mettra ça sur le dos de la position intermédiaire de l’album. C’est transitoire, on sent que l’histoire se permet de piétiner un peu avant le déclenchement des opérations sérieuses. Opérations que l’on attend de pied ferme.  

Scénario : Brian Augustyn – Dessins :  Humberto Ramos – Out There T2 – Glénat – 152 pages – février 2014 – prix 14,95 €

 

 

 

FairestT1-couvFairest T1, Le Grand Réveil

5

 

 

Ali Baba est un vulgaire voleur. Il erre parmi les ruines de la cité impériale, détruite à la fin de l’affrontement entre les Fables et l’Adversaire. Au milieu des débris, il tombe sur une lampe magique. Comme vous le savez Bill Willingham aime triturer les contes et les légendes. Du coup, le génie en question est fauché, pas un voeu à fournir à Ali Baba, il peut juste lui offrir ses humbles services, ceux-ci sont basés sur l’information, il a pour don la faculté de connaître un paquet d’informations secrètes. Il lui promet alors un trésor inestimable mais celui-ci ne se compte pas en pièces d’argent, il s’agit de la belle au bois dormant qu’il suffit de réveiller avec un bon vieux baiser d’amour. Mais la belle n’est pas seule sur sa couche, il y a aussi la reine des neiges et comme Ali Baba ne fait pas la fine bouche, il réveille les deux créatures.

La reine des neiges est redoutable, elle va emprisonner Ali Baba, le génie et la Belle au Bois Dormant. Mais son passé au service de l’adversaire semble avoir changé son coeur de glace …

FairestT1-planches

Quel plaisir de retrouver les Fables sous un nouveau jour. Ali Baba est un personnage haut en couleur et son partenaire génie n’est pas moins savoureux. Mais le coeur de l’histoire réside dans la dualité des deux belles. Cela débouche sur des dialogues percutants comme Bill sait les faire. Tout est en dérision, une fois de plus. Les personnages de contes sont des êtres humains comme les autres. Ils peuvent être égoïstes, ressentir le désir, nourrir de noirs desseins, … On sent toute la délectation de l’auteur quand il triture son univers. Nous on est embarqués, on suit cette histoire avec un réel plaisir. Certes le scénario n’est pas non plus le plus complexe qui soit mais on l’oublie rapidement grâce à l’ambiance générale. 

Le dessin fin sert merveilleusement les visages et les expressions. A noter aussi une petite histoire appelée Lamia à la fin de l’album. Délicieux !

Scénario : Bill Willingham – Dessins :  Phil Jimenez – Fairest T1, Le Grand Réveil – Urban Comics – Vertigo Classiques – 168 pages – février 2014 – prix 15 €