MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics En Vrac spécial Magie : Fairest T2, The Sixth Gun T1

Comics En Vrac spécial Magie : Fairest T2, The Sixth Gun T1

Un comics en vrac sous le signe de la magie. On retourne dans le monde des fables que nous connaissons bien et nous vous invitons à découvrir un autre univers, tout aussi mystérieux. 

FairestT2-haut 

 

 

FairestT2-couvFairest Tome 2, Le Royaume Caché

5

 

Raiponce, vous connaissez ! Elle a les soucis habituels avec ses cheveux, c’est classique. Mais alors que son compagnon habituel lui coupe la tignasse, une volée d’origamis traverse la vitre de sa chambre. Un message est apposé sur chacun d’eux : « Tes enfants ». Il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’elle décide de retourner sur les traces de son passé. Elle a vécu au Japon médiéval et elle a justement perdu ses filles jumelles, juste après leur naissance. Bigby et Blanche-Neige (nous sommes revenus à une période où ils dirigent Fable Ville) la laissent partir mais ils gardent un oeil sur elle grâce à Frau TotenKinder. Celle-ci semble d’ailleurs tirer quelques ficelles. Raiponce fait le voyage pour le Japon, en compagnie de Joël, le corbeau, et de Jack, l’éternel polisson. Elle retrouve, sur place, de vieilles connaissances et, surtout, deux communautés de Fables qui semblent s’opposer violemment. 

FairesteT2-planches 

Fairest, c’est l’occasion pour Bill Willingham, de placer le focus sur les belles de ces royaumes enchantés (nous vous avions proposé la chronique du tome 1). Le charme de cette histoire réside dans le principe de s’intéresser à Raiponce, créature à l’apparente innocence. Les auteurs nous content ses origines et c’est très agréable. On y découvre une belle pas tout à fait inoffensive et un contexte dramatique fort.  Le Japon se prête fort bien à cette ambiance magique. Le rythme est bien géré, on apprécie les flash-backs constants qui ne perdent jamais le lecteur, c’est plutôt une bonne nouvelle. Et puis, une fois de plus, le principe de ces contes confrontés à la modernité fait toujours aussi mouche. Une fois que l’on commence à lire on ne lâche plus les pages surtout que le thèmes traités sont nombreux. Entre amitié, amour interdit et soif de pouvoir. Le tout est servi par un dessin habile, parfait pour ce genre d’histoire. 

Scénario : Lauren Beukes, Bill Willingham – Dessins : Inaki Miranda – Fairest Tome 2, Le Royaume Caché – Urban Comics – Vertigo Classiques – 168 pages – juin 2014 – prix 15 €

 

 

 

 

TheSixthGun-T1-couvThe Sixth Gun Tome 1, De Mes Doigts Morts

5

 

La guerre civile aux US et le chaos qui s’en suivit. Une femme mystérieuse missionne des hommes de main dans le but de retrouver un pistolet magique. Leur route les mène sur tous les artefacts possibles et imaginables mais le flingue reste mystérieusement inaccessible. Mais, finalement, une piste les mène vers une jeune fille, fille adoptive d’un pasteur qui possèderait l’arme tellement recherchée. Il s’agit en fait du pistolet, aux pouvoirs dévastateurs, du général confédéré Oleander Hume. Triste personnage responsable de carnages incroyables durant la guerre, il possède une garde rapprochée composée de son épouse et de quatre hommes étranges. Toute la bande a un pistolet aux pouvoirs magiques, il y en a 6 en tout avec celui du général. C’est ainsi une croisade du mal pour récupérer ce sixième pistolet. Sur leur route, Drake, un ancien comparse du général qui prend fait et cause pour Becky, la fille du pasteur. L’enjeu, c’est la possession de ces armes de destruction et il se pourrait qu’il y ait encore d’autres choses derrière tout cela …

TheSixthGun-planches.jpg

Sympathique ce premier opus. Bon ce n’est pas la première fois que l’on nous sort le scénario à base d’objets magiques destructeurs enviés de tous mais le travail est très intéressant en ce qui concerne les personnages. Ils ont été peaufinés à l’extrême et leur côté caricatural est parfait. Et puis le côté mystique donne aussi de l’épaisseur à l’ensemble. En gros, on a aimé c’est sûr. On peut regretter quelques longueurs parfois mais l’ambiance est véritablement au rendez-vous. Les thèmes traites sont plus que superficiels, il faut donc prendre cette lecture au premier degré. Le dessin est habile, dans la tradition du comics. En bref, une BD alléchante qui donne envie de lire le tome 2. 

Scénario : Cullen Bunn – Dessins :  Brian Hurtt – The Sixth Gun Tome 1, De Mes Doigts Morts – Urban Comics – Urban Indies – 160 pages – juin 2014 – prix 10 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?






Loading ... Loading ...