Nous avons décidé sur MaXoE de vous proposer une série de dossiers sur DC Rebirth. Cet univers a débarqué en librairie et en kiosque, et il est parfois difficile pour les lecteurs de s’y retrouver. C’est une spécialité des comics de super-héros, Marvel arrive très bien aussi à brouiller les pistes pour le commun des mortels.  Un peu d’explications peut-être. L’idée avec Rebirth, c’est de donner un nouveau départ à toutes les séries de ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Wild Blue Yonder de Raicht, Howard et Harrison (Glénat Comics)
Livres / BD /
Comics en Vrac : Wild Blue Yonder de Raicht, Howard et Harrison (Glénat Comics)
Post-apocalyptique

Un seul comics cette semaine. Il nous raconte une lutte sans merci dans les cieux d’un monde post-apocalyptique. Vous n’avez pas peur du vide ?

Wild Blue Yonder, Les Aventuriers Du Ciel

3

Un monde en proie à la destruction. Les hommes fuient les zones radioactives et vivent principalement dans des aéronefs. Seulement voilà, il faut de l’essence. A part sur l’Aurore, un vaisseau légendaire qui fonctionne à l’énergie solaire. Cola, la fille du commandant de la forteresse volante, a débarqué dans un troquet pour essayer d’y trouver un nouveau porte-flingue. Ce sont des fous volants affublés d’un jet pack. Ils sont les défenseurs de l’aurore, habiles, vifs et suffisamment petits pour échapper aux tirs ennemis. Elle dégotte TUG, mineur de son état, prêt à changer de vie. Il va falloir former le bleu. Pendant ce temps là, une armada peu encline à la négociation, chasse l’Aurore. Il a d’ailleurs trouvé un tout nouveau moyen de le pister. 

Sympathique. L’univers décrit n’est pas original dans ses fondements mais il l’est dans la description que les auteurs en font et dans les détails qu’ils nous dévoilent. On se prend vite d’amitié pour l’équipage de l’Aurore. On craint le juge qui est un vrai méchant. Et puis on suit avec attention les progrès de Tug. Les dessins retranscrivent tout à fait bien cet univers sombre, violent, sanguin. Cela dit, le trait est parfois un peu confus ce qui peut perdre le lecteur. 

On a tout de même un reproche à faire à cette BD. Elle est trop courte. On aurait aimé plus d’histoires dans cet univers, un dénouement plus long aussi. Autant le récit prend son temps au début et on aime ça, autant la fin semble précipitée. On sent que les auteurs ont manqué de place pour développer encore plus les situations et les personnages. Mais ce n’est pas très grave car la lecture est agréable. 

Scénario : Mike Raicht, Austin Harrison, Zach Howard – Dessins : Zach Howard – Wild Blue Yonder, Les Aventuriers Du Ciel – Glénat – Glénat Comics – 192 pages – août 2017 – prix 17,50 €