MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > Andy McKee, le génie de l’acoustique à Rennes

Andy McKee, le génie de l’acoustique à Rennes

NOTE DE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Dimanche dernier fut le deuxième passage d'Andy McKee au Liberté de Rennes, à L'Etage. Au programme : de la musique pure et du talent à revendre. Un concert mémorable pour un seul homme qui sait enchanter tout un auditoire, muni seulement de ses guitares et de son âme.

Pour ceux qui ne savent pas encore qui est Andy McKee, voici un petit historique. Quelques années auparavant, un homme très doué à la guitare acoustique met des vidéos sur Youtube, l’hébergeur de vidéo le plus utilisé au monde, espérant donner le goût aux gens d’apprendre à jouer de la guitare acoustique. Cependant, il était loin de se douter que quelques unes de ses vidéos allaient devenir des vidéos faisant parti des plus visionnées.

Les deux titres phare qui l’ont fait connaître : Drifting et Rylynn. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à aller les regarder et surtout, à les écouter. Sa technique et son style ont donc forgés sa réputation et petit à petit, de fil en aiguille, la demande de concerts fut de plus en plus grande et Andy McKee pu entamer une tournée à travers le monde. Fort heureusement, Rennes est une ville qu’il a visité maintenant à deux reprises, et par deux fois, je me suis rendu à ses concerts.

Andy McKee, le génie de l'accoustique à Rennes

C’est donc le 5 juin dernier à 19h30, que le deuxième concert rennais d’Andy McKee avait lieu. A l’Etage, l’ambiance est bien vite posée : une scène, trois guitares un peu en retrait, quelques câbles et un micro. Un peu d’éclairage, de la fumée et finalement, un homme. C’est après quelques mots que le spectacle auditif commence. Avec plus de 5 albums à son actif, Andy McKee a de quoi faire. Cependant, les trois albums les plus connus sur Dreamcatcher, Art of Motion et le dernier, Joyland.

La playlist concoctée par le génie de la guitare acoustique fut sensiblement similaire à celle de l’année dernière. D’ailleurs, les chansons jouées étaient toutes ou presque, des titres des trois albums cités plus haut. Au programme : des reprises des années 80, adaptées pour une guitare seule (Africa de Toto et Everybody Wants to Rule the World de Tears for Fear), ou encore une reprise de Don Ross : Tight Trite Night. Cependant, à mes yeux, l’émotion que l’on ressent lorsqu’il joue est beaucoup plus présente avec ses propres compositions.

Il est en transe, dans son monde. Il semble laisser parler son âme pour guider son talent et sa créativité. Certaines chansons bougeant plus que d’autres, surtout lorsque l’on parle de Hunter’s Moon, qui reprend le même genre de jeu que Drifting : un tapping hors pair et une rythmique sur le corps de la guitare, à l’aide des deux mains. Ce principe est d’ailleurs bien repris dans la chanson Africa, bien appréciée de tous ses fans.

Andy McKee, le génie de l'accoustique à Rennes

Mon coup de cœur, sur les deux concerts, ce fut Rylynn. Déjà sur le CD, c’est une chanson qui m’a toujours profondément touché mais en live, c’est beaucoup plus fort. Andy joue avec son cœur et le laisse parler, c’est indéniable. Sinon, Blue Liquid et For My Father sont aussi des chansons que j’ai bien appréciées. Le concert m’a plu à chaque fois, mais bon, tout le monde à ses préférences.

D’ailleurs, Andy McKee fait référence à une personne qui l’a inspiré et influencé dans son jeu, qui lui a donné envie de se mettre à la guitare acoustique. Car oui, le petit Andy, dans son adolescence, jouait du Iron Maiden et du Metallica. On peut d’ailleurs trouver un solo de Dreamtheater qu’il joue très bien, sur Youtube. Quoi qu’il en soit, il parle de cet homme, Michael Hedges, qui est mort la même année qu’il a connu sa musique, et lui a fait une dédicace, notamment par une composition, The Friend I Never Met, une chanson qu’il joue à la « harp guitar », mais aussi par une reprise en rappel : Ragamuffin.

Ses trois guitares sont bien mises à l’épreuve et d’ailleurs, une corde à de nouveau sautée cette année, en première partie du concert. Petite touche cocasse, puisqu’à toutes les chansons, il refait son accordage. Parfois, ça ne pardonne pas !

Andy McKee, le génie de l'accoustique à Rennes

NOTE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Le voir sur Youtube, c'est une chose, mais le voir en vrai en est une autre. Andy McKee est un homme bourré de talent et qui fait de la musique, de la vraie, pure et créatrice. Payer 25€ pour voir un tel concert, c'est une véritable aubaine. Au lieu de payer des gens pour les voir chanter en playback, intéressons-nous à de véritables artistes. A ne pas manquer. S'il passe dans votre ville, allez-y sans hésiter, je vous le conseil !
ON A AIMÉ !
-Une exploration en profondeur des différents albums.
-Un talent bien exploité.
-De l'émotion à revendre.
-Un homme chaleureux qui n'hésite pas à signer des autographes et discuter quelques minutes, même lorsqu'un jeune homme de 20 ans s'approche, trop ému, et réussit difficilement à lui dire trois phrases en anglais. (Moi ? Nooon...)
ON A MOINS AIMÉ...
-Mêmes chansons, d'une année sur l'autre.
Andy McKee à Rennes
Support(s) : Musique

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...