MaXoE Festival 2019MaXoE Festival 2019 MaXoE Festival 2019
MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Stereo 7 (Scratch Bandits Crew), Rupture (Stevans), Don’t Leave Me Hanging (Great Lake Swimmers)
Musique
La Playlist : Stereo 7 (Scratch Bandits Crew), Rupture (Stevans), Don’t Leave Me Hanging (Great Lake Swimmers)
L'électro comme on l'aime

Une playlist avec de très belles choses. Il y a le retour des Scratch Bandits Crew pour une électro de luxe. Il y a aussi le 3ème album de Stevans, particulièrement savoureux. Plus calme, vous pourrez apprécier les belles notes de Great Lake Swimmers. 

Stereo7-haut

 

Notre sélection

 

Stereo7-jaqStereo 7 – Scratch Bandits Crew

5

 

12 ans d’existence. C’est pas mal déjà non ? Le créneau ? De l’électro teintée de Hip Hop et de jazz. Ca marche. Terriblement bien. Bon on ne va pas tourner autour du pot : on aime quand l’électro se mélange au hip hop et au jazz. Jetez une oreille sur Blank. C’est une tuerie absolue. La rythmique électro se mêle à des cuivres et des orgues jazz. Parfait en tous points. Les envolées sont savoureuses, les solos ravageurs. Mais la galette n’oublie pas le rap comme sur Heat On. Ils ont le sens de la symbiose, du mélange improbable. Que dire de Goodbye, terriblement planant, terriblement hypnotique. Les artistes ont su nous proposer des morceaux au croisement des chemins musicaux mais sans jamais renier un seul des genres. Et puis l’originalité est de mise avec des plans qui nous surprennent, en permanence. Prenez W.Y.O.T. par exemple. Les riffs, les gimmicks sont originaux. On écoute le morceau, encore et encore pour bien en déceler toutes les surprises. L’exemple même de la création musicale, de l’exploitation des pistes improbables, l’envie de prendre des risques. Rien à redire ! 

Electro  – Label : Chinese Man Records – mai 2015 – Site Web

 

Stevans_Construction_Cover_v2.inddRupture – Stevans

5

 

Quelle belle surprise que cet album. Voilà de la rock/pop qui s’assume totalement. Le groupe n’en est pas à son coup d’essai, c’est tout de même leur troisième album ! Le formation, aux origines franco-suisse, a pas mal roulé sa bosse sur des scènes diverses et variées. Tout cela se sent sur chaque piste. La maturité est au rendez-vous indéniablement. Le mélange rock, pop mais aussi électro est redoutable d’efficacité. Ce qui est notable, c’est aussi l’habilité des compositions et la finesse des mélodies. Lost Along The Way en est un parfait exemple. Une rythmique en retrait, un piano d’ambiance et une voix aérienne, flirtant avec les accords. Le groupe arrive à naviguer entre musique nerveuse et choses plus lentes. Ainsi, I’ll Always Fear Goodbyes nous a conquis par une forme de simplicité, un morceau empreint de naturel, qui reste en tête, qui donne envie d’hocher la tête et de danser. C’est aussi ça la musique. En parlant de danser, attardons-nous sur My Vodka Redgirl. Hypnotique, sensuel, un peu sauvage. Là on est réellement sur du morceau de piste de danse, le genre de titre qui ne va plus vous lâcher et qui a presque des intonations funk. Bon vous avez compris, vous devez écouter cet album. Un point c’est tout.  

Rock, pop  – Label : Phonag Rec – avril 2015 – http://stevans.net

 

 

Vidéo de la semaine 

En vidéo de la semaine, découvrez la belle ballade de Great Lake Swimmers.