MaXoE > TECH > Dossiers > Info / Logiciels > Le Clic de MaXoE : Maxthon 3

Le Clic de MaXoE : Maxthon 3

NOTE DE MaXoE
5 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
L'exploration a toujours été l'un des plus grandes passions de l'Homme, depuis des siècles et des siècles. Découvrir de nouveaux mondes, au sens figuré, des nouvelles terres, des choses nouvelles : le désir de découvrir et d'apprendre a été et est toujours une grande motivation. L'Homme moderne explore toujours son monde, qu'il connait du pôle Nord au pôle Sud, mais d'une manière différente : il explore Internet, ce phénomène virtuel plus vrai que nature. Pour se faire, l'Homme a besoin d'outils, et Maxthon en est un.

Le Clic de MaXoE : Maxthon 3

Après une telle introduction, parlons plutôt du produit en lui-même. Maxthon est un navigateur web qui existe depuis plusieurs années déjà mais qui reste parfois un peu trop inconnu du grand publics. Bien entendu, les gens connaissent plutôt les grans noms, comme Mozilla Firefox, Internet Explorer, Google Chrome (Chromium pour les férus d’Open Source) et Opera (encore, nous parlons des utilisateurs de Windows, principalement, car bien d’autres fureteurs existent sur d’autres plate-formes). Mais Maxthon a connu pas mal d’évolution qui font de lui un potentiel concurrent de ces indélogeables navigateurs dont tout le monde parlent.

Tout d’abord, parlons de son interface. Avons d’explorer le monde, il faut toujours bien choisir sa monture et une qui a belle apparence est toujours préférable. Pour le coup, Maxthon 3 rempli bien ce pari, puisqu’une nette évolution a été marquée depuis la version précédente. Une interface qui ressemble à beaucoup de navigateurs actuels, certes : barre latérale qui rappelle celle d’Opera, barre du haut qui rappelle également ce navigateur, mais aussi le dernier Firefox. Après tout, on ne peut pas tout réinventer à chaque fois. Cependant, un petit quelque chose a attiré mon attention : le petit smiley, en haut à gauche. À quoi peut-il bien servir ? Et bien j’ai finalement trouver la réponse et cette réponse me parut pour le moins pratique et sympathique. En y cliquant, on rencontre les options principales du navigateur. Rien d’exceptionel, certes, mais là, on se rend compte qu’un profil en ligne est disponible et que celui-ci permet de synchroniser ses informations de navigation, dont les favoris, entre les différents produits Maxthon que l’on utilise. De mon point de vue, moi qui utilise Maxthon pour Android, je trouve cela très intéressant, car la synchronisation automatique (ou non) nous facilite la vie.

À vrai dire, Maxthon propose plusieurs outils qui sont très appréciables :

 – Un gestionnaire de téléchargement intelligent qui permet de télécharger directement en utilisant l’URL du fichier, mais aussi de télécharger en utilisant un détecteur de ressources. Celui-ci ira retrouver les vidéos, les images et les fichiers audio de la page. Intéressant, cela permet d’éviter l’utilisation de sites externes parfois douteux ou encore des modules complémentaires à votre navigateur.

Le Clic de MaXoE : Maxthon 3

 – Un lecteur de flux intégré. Je ne m’étendrai pas sur le sujet, je ne suis pas un utilisateur de ce genre de chose. Cependant, il semble être pratique.

 – Un bloc-note intégré avec gestion de différentes notes différentes. Qui plus est, les données de ces notes peuvent être synchronisées avec le profil. On peut aussi exporter le tout en fichier .txt.

Le Clic de MaXoE : Maxthon 3

 – La capture d’écran est accessible directement en un clic. Même, le pointeur permet de voir le code hexadécimal de la couleur pointée. Pratique pour les codeurs qui désirent obtenir un code trouvé sur une image ou sur un autre site quelconque. Par exemple, mes captures d’écran pour cet articles ont toutes été prises avec cet outils.

 – Le mode jour/nuit est un petit plus que certaines apprécieront, surtout ceux qui souffrent de voir des pages d’un blanc pétant en pleine nuit. Ils pourront ainsi, en un seul clic, la rendre plus sombre. Le rendu n’est pas idéal, car après tout, le code initial des pages web n’est pas fait pour cela, mais cela permet au moins une lecture plus confortable.

 – Le mode lecture est quelque chose dont je n’avais pas connaissance auparavant et l’ai découvert purement et simplement par hasard. En fait, je naviguais sur Wikipedia et une icône dans la barre d’adresse avait fait son apparition. Magie : après un clic, on se rend comte que la page est mise en avant avec un autre format, plus dans le genre d’un PDF. Les liens et images sont conservées et le rendu est agréable à l’oeil.

Après avoir cité les outils les plus marquant de cette version de Maxthon, parlons un peu du reste. Il reste assez fluide dans la navigation, à vrai dire. Son interface simplifiée et épurée propose une exploration du monde Internet avec tout ce qu’il faut. Il reste cependant quelques points à voir, mais qui sont eux plus importants.

Le Clic de MaXoE : Maxthon 3

La gestion des mouvements de la souris, ou « Mouse Gestures » permet à ceux qui le désirent d’utiliser leur souris comme raccourci de navigation. Fermer, ouvrir ou changer de fenêtre : vou pouvez tout configurer. Le tout se configure d’ailleurs par le centre de configuration, accessible par l’icône en haut à gauche, qui déroule un menu contextuel, ou alors via le lien URL about:config (un peu comme Firefox, en gros). 

On rencontre aussi la séparation de  la fenêtre pour en faire deux et ainsi naviguer sans utiliser deux fenêtres, mais bien une seule. Pratique pour effectuer des recherches, etc. Maxthon nous gratifie également d’un « Speed Dial » à la Opera et à la Chrome avec trois pages de raccourcis, que l’on peut configurer à souhait. Avec la synchronisation des données par le compte Maxthon, j’ai fait la mauvaise expérience d’utiliser Maxthon ailleurs et donc de voir toute ma configuration disparaître sur mon ordinateur à la maison. Mes Speed Dials ont tous disparus. Assez fâcheux. Mais bon, on ne peut pas être parfait partout.

 

Le Clic de MaXoE : Télécharger Maxthon 3

NOTE MaXoE
5 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ainsi donc, Maxthon 3 se présente d'emblée avec des atouts bien particuliers. Au lieu d'utiliser des modules complémentaires pour des choses qui sont nécessaires de nos jours, Maxthon a fait le pari de tout inclure nativement dans son interface et selon moi : c'est payant. Étant un amoureux d'Opera depuis plusieurs années maintenant, mon navigateur préféré à changé de nom pour Maxthon !
ON A AIMÉ !
-Beaucoup de fonctionnalités incluses.
-Un look agréable et morderne.
-Gestionnaire de téléchargement et détecteur de ressources, deux atouts indispensables.
-Mode lecture et mode nuit très utiles.
ON A MOINS AIMÉ...
-Disponible que sous Windows (XP à 7).
Le Clic de MaXoE : Maxthon 3 et version Android
Support(s) : Info / Logiciels, Internet

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?






Loading ... Loading ...