Le Salon de la Gamescom débute aujourd’hui à Cologne en Allemagne avec les premières annonces et présentations. Comme chaque année, nous vous proposons de suivre l’essentiel de la Gamescom 2018 avec nos news et dossiers récapitulatifs pour ne rien manquer de ce qu’il s’y passe. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces nombreuses mises à jour sur notre site consacré au salon. Et comme toujours, vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux ... En savoir plus !
MaXoE > TECH > News > Multimédia > VR Arles Festival : Prix du meilleur film pour ‘Treehugger : Wawona’ (Marshmallow Laser Feast)
Cinéma / DVD / Environnement / Multimédia
VR Arles Festival : Prix du meilleur film pour ‘Treehugger : Wawona’ (Marshmallow Laser Feast)

Le mois dernier nous vous présentions la troisième édition du VR Arles Festival qui se tient acutellement et jusqu’au 26 août prochain.

Pour cette troisième édition, le VR Arles Festival présente 21 créations regroupées en quatre catégories : fiction, documentaire, film d’art et jeune public.

Le jury du VR Arles Festival présidé par Marie Gillain a décerné le prix du meilleur film à Treehugger : Wawona du collectif Marshmallow Laser Feast. Angel Manuel Soto reçoit le coup de cœur du jury pour Dinner Party.

James Thierrée, Marie Guillaumond, Christophe Miles, Marie Gillain, Charlotte Abramow, Renaud Grand-Clément et Vincent Pérez ont tous été frappés par la diversité des propositions. La présidente du jury Marie Gillain a souligné l’expérience physique. « C’est un choc physique incroyable qui nécessite de lâcher-prise, de s’oublier complément ».

A propos de Treehugger : Wawona

Dans Treehuuger : Wawona, le visiteur ne fait plus qu’un avec un arbre qui se déploie des racines jusqu’à la cime. Telle une particule d’eau, il évolue dans un séquoia géant. Le souffle du vent et le bruissement des feuilles finissent par l’immerger dans l’un des arbres les plus volumineux au monde. Le collectif Marshmallow Laser Feast a relevé un pari fou : montrer l’invisible.

Peut-on devenir un arbre ? Montré pour la première fois en France, l’installation Treehugger : Wawona nous faire entrer dans les entrailles d’un séquoia géant. Nous devenons une particule d’eau qui va remonter l’arbre depuis les racines jusqu’au sommet, traçant ainsi le cycle essentiel de la photosynthèse.

L’origine de cette expérience inédite ? Huit passionnés et plusieurs échanges avec des scientifiques. « Il nous fallait étudier le fonctionnement d’une feuille, d’un arbre, bref, réaliser une enquête scientifique », explique Barney Steel, le directeur de Marsmallow Laser Feast.


Source : Communiqué