MaXoE > GAMES > Tests > Wii > Sin and Punishment Successor Of The Skies : les rails de la baston

Sin and Punishment Successor Of The Skies : les rails de la baston
Toujours aussi bon

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Les plus geek d’entre nous se rappellent probablement Sin and Punishment premier du nom. Ce shoot’em up sur rails (oui je sais c’est bizarre) est sorti sur N64 en 2000. Reservé au pays du soleil levant, il n’a jamais abordé les côtes du vieux continent. Seuls quelques fous avaient réussi à le pratiquer en import. Pour les autres, c’est le moment ou jamais de se rattraper avec ce concentré d’exigence qu’est le deuxième opus de la licence. Deuxième opus déjà sorti sur Wii et maintenant disponible sur la console virtuelle de la Wii U.
Wii_SinAndPunishmentSuccessorOfTheSkies-haut

Wii_SinAndPunishmentSuccessorOfTheSkies-jaqUn gameplay hybride

Attardons-nous quelques instants sur ce gameplay qui est le résultat de l’improbable mélange entre un shoot’em up et un shoot sur rails. Vous guidez un personnage humain à l’aide du nunchuk et parallèlement vous dirigez un réticule de visée grâce à la fonction pointeur de la wiimote. Ca c’est le gameplay de base, sur la Wii U vous pouvez utilisez le gamepad. Ainsi, contrairement à un shoot’em up traditionnel où le tir suit vos mouvements, il faut non seulement déplacer le réticule mais aussi, indépendamment, veiller sur la santé de votre perso qui va devoir louvoyer entre les nombreuses bastosses qui lui sont expédiées.

Ce perso, en vue par l’arrière, peut se déplacer de gauche à droite mais aussi de haut en bas grâce à une espèce d’Air Board que n’aurait pas renié un certain Marty Mc Fly. Côté armement, vous disposez d’un fusil mitrailleur assez conventionnel mais qui bénéficie de deux fonctionnalités avancées. Vous pouvez ainsi, en fonction du personnage choisi au début de l’aventure, concentrer l’énergie sur un point précis ou locker plusieurs cibles pour déclencher un tir multiple. Sachez maîtriser ces techniques car elles deviennent vite indispensables surtout face aux boss.

Wii_SinAndPunishmentSuccessorOfTheSkies_3

 

Chair et Acier          

Le bestiaire se compose autant de robots que d’humains ou de bestioles biologiques diverses.  On les retrouve sous la forme de sbires de seconde zone ou de boss plus conséquents et ces derniers donnent toute la saveur à ce titre. Non seulement chacun d’entre eux constitue un véritable morceau de bravoure mais chaque niveau ne se contente pas d’un boss de fin de parcours : prévoyez 4 à 5 rencontres déplaisantes ! Et puis les développeurs savent varier les plaisirs : affrontez ici une tortue géante qui ne se gêne pas pour occuper tout l’écran, combattez là un avion qui héberge sur ses ailes des dizaines de soldats qui ne manquent pas de vous canarder. Evidemment nous ne parlerons pas des magiciens insaisissables ou des samouraïs déjantés ! En tout cas, il vous faut nécessairement développer une tactique appropriée loin du bourrinage pur et simple.

Vous l’avez compris, on adore ça. C’est bien foutu, c’est très bien réalisé. On peut cependant regretter que le mode multi soit un peu timide. Ainsi, en local à deux, un deuxième joueur peut bénéficier d’un viseur sans ni personnage apparent à l’écran ni les fonctionnalités spéciales de son arme. Il se contente alors de canarder simplement pour aider le joueur principal. On passera sur l’absence de multi en ligne puisque la Wii était une habituée du genre.

Wii_SinAndPunishmentSuccessorOfTheSkies_2

Le scénario est très (trop ?) complexe : une sombre histoire de terres parallèles créées pour équilibrer le conflit entre l’espace intérieur et l’espace extérieur (sic !). Peu importe, vous choisissez d’incarner Isa ou Kachi, les deux héros de l’aventure dont le but est de dégommer tout ce qui se présente à l’écran. La rejouabilité est assurée par la chasse au score et par des niveaux de difficulté qui mettent la barre très haute. Il manque juste un petit mode online qui aurait fini d’enfoncer le clou.

Graphiquement, les décors transpirent l’aliasing mais les animations sont plutôt réussies. Et puis l’upscaling de la Wii U donne un ptit coup de jeunesse à l’ensemble pas désagréable du tout. En parlant de ça, il est possible de jouer intégralement sur le gamepad. On apprécie également les tours de passe-passe de la caméra qui nous fait changer régulièrement de référentiel visuel. Côté son, Les habitués des salles d’arcade ne seront pas dépaysés. On retrouve les airs typiques de ce genre de lieu : musiques faciles, entêtantes, dansantes et finalement peu inspirées. Les voix, dans la langue de Skakespeare, sont correctes sans plus.

Wii_SinAndPunishmentSuccessorOfTheSkies_1
NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ce Sin and Punishment : Successor of the Skies est un bijou de savoir-faire dans le domaine de l’arcade. Les niveaux et leurs boss sont terriblement éprouvants et on adore ça. Mais le plus fort dans tout cela, c’est la capacité des développeurs à renouveler sans cesse l’action. Alors que les shoot’em up ont une tendance à la répétitivité, on ne s’ennuie jamais dans celui-là : le bestiaire, les situations, la 3D aux multiples angles de vue sont autant de sources de plaisir. Attention cependant, cela reste un jeu Wii avec des graphismes ayant pris quelques rides, malgré l'upscale, mais franchement cela vaut le coup de ne pas en tenir compte. Le plaisir est toujours bien là et le titre aurait mérité un 9 si ce n'était pas une réédition.
ON A AIMÉ !
- Les situations différentes
- Le gameplay très nerveux
- Le niveau de difficulté élevé
- Le bestiaire varié
ON A MOINS AIMÉ...
- Deuxième joueur avec seulement un viseur
- Pas de multi en ligne
- Les graphismes un peu datés.
Sin and Punishment Successor Of The Skies : les rails de la baston
Sin and Punishment : Successor Of The Skies
Editeur : Nintendo
Développeur : Treasure
Genre : Shoot sur rails
Support(s) : Wii, Wii U
Nombre de Joueur(s) : 1-2
Sortie France : 30/04/2015

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...