MaXoE > GAMES > Tests > Switch
Nos derniers Tests Switch

NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
DARQ a été conçu par Unfold Games, un studio californien fondé en 2015 et basé à Los Angeles. Pour la petite anecdote, le soft a presque été entièrement réalisé par une seule et unique personne. Presque, parce que le développeur a reçu l’aide de quelques ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
La dernière fois que nous vous avions parlé de Let’s Sing, c’était donc pour le spin-off entièrement consacré à ABBA, nous en avions d’ailleurs profité pour faire un aparté sur le parcours du studio Voxler. Maintenant que vous savez qui est derrière ces ... LIRE LA SUITE
NOTE MaXoE
Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Il y a cinq ans sortait une alliance inattendue entre Mario et les Lapins Crétins. Comme nous le disions dans notre critique dédiée, la mixité, entre ces deux univers, et la grande touche d’affrontements à la X-Com avaient su largement nous séduire. Mais d’un autre ... LIRE LA SUITE



NOTE MaXoE
Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Encore une fois, on a craqué !
Comme nous vous le disions dans la chronique de l’ouvrage The Heart of A Plague Tale, et dans le test du premier volet (Innocence), la licence A Plague Tale nous provient des développeurs d’Asobo Studio. Nous n’allons pas reparler une nouvelle fois du parcours des développeurs bordelais, à qui l’on doit également la très immersive simulation Microsoft Flight Simulator, mais par contre cette partie, ou aparté comme vous voulez, a été modifiée spécialement pour indiquer une information importante : A Plague Tale – Requiem est nommé pour les prix des Games Awards dans plusieurs catégories, incluant celui de GOTY (Game of the Year). Une place méritée que l’on va vous expliquer, Requiem faisant encore une fois très fort en jouant avec les émotions durant une aventure marquante. ... LIRE LA SUITE
PCPS5Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Courage !
Lancée en 2016 sur notre territoire, la série Yomawari a démontré que Nippon Ichi Software ne réalisait pas que les sagas avec beaucoup d’humour et de bonnes ambiances, comme Disgaea, Rhapsody, etc… mais également des « Survival-Horror ». La première aventure Yomawari commençait d’ailleurs par une scène tragique, de notre côté une critique a par ailleurs été consacrée à Midnight Shadows dans nos colonnes. Une histoire touchante Pour Lost in the Dark, nous faisons la rencontre de la jeune Yuzu. La pauvre enfant subit un harcèlement scolaire aussi bien moral que physique de la part de ses camarades. Boulettes de papier, seau d’eau,… le tout avec des mots très forts, comme « Va en Enfer ! ». La jeune fille, très affectée par ces moments, se rend au sommet de l’établissement ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Switch


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Mais trop proche des autres jeux des développeurs
Cet opus est le fruit du studio belge Rogueside. Si ce studio fondé en 2010 ne vous dit peut-être rien, pas de panique, c’est tout à fait normal puisque la société a subi un changement de nom en 2020. A l’origine, elle s’appelait Crazy Monkey Studios et a notamment œuvré sur des jeux comme War Party, Hidden Through Time ou encore les Run’n Gun à l’ambiance mafieuse des Guns, Gore and Cannoli 1 et 2. Ils ont notamment établi des relations commerciales avec Google, Valve, Apple, Microsoft, Sony ou encore Nintendo, et proposent depuis plusieurs types de jeux à l’instar de softs de stratégie, occasionnels ou encore de plateformes. Leur objectif est de donner la priorité aux joueur(euse)s avec de nouvelles expériences. Avec Warhammer 40,000 – Shootas, Blood and Teef, les développeurs ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Switch+


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Lego Masters
Si les opus d’Action-Aventure / bac à sable Lego étaient des collaborations entre TT Games et Warner, Lego Bricktales ne provient pas de la même main. Edité par Thunderful Games (White Shadows, The Gunk ou encore le futur Planet of Lana), le soft a été réalisé par le studio ClockStone Software. L’équipe basée à Innsbruck en Autriche, a d’ores et déjà œuvré dans l’industrie vidéoludique avec des jeux de rôle ou encore de réflexion. Leur plus gros succès provient de Bridge Constructor, soft ayant profité de multiples collaborations (Portal, The Walking Dead,…). Lego Bricktales est donc la toute dernière production du studio, avec selon nous un double challenge : arriver à proposer de bonnes ficelles de construction à la manette, et laisser libre cours à notre imagination. A la ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Switch+


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
(Deux avis sinon rien)
Pathfinder – Wrath of the Righteous est issu de l’équipe Owlcat Games. Fondée en 2016, les membres de l’équipe sont des vétérans de l’industrie et ont participé au développement de softs connus, comme par exemple Silent Storm ou encore Heroes of Might and Magic V. Pour l’anecdote, c’est parce qu’ils rêvaient de donner un héritier aux franchises Neverwinter Nights ou Baldur’s Gate que le studio a vu le jour. Si les développeurs ont pour objectif de ressusciter la popularité des jeux de rôle classique (ou cRPG), ils veulent aussi proposer des histoires offrant une action totale allant bien au-delà des dialogues, mais aussi rendre les mécaniques de ce genre de jeux plus accessibles. Owlcat Games a d’ailleurs réalisé une collecte de fonds en 2017 pour le financement de ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Switch+


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Toujours aussi excellent !
Persona 5 Royal ne sera pas le seul titre de la saga à débarquer sur Xbox. Eh oui, si vous êtes passés à côté de l’information, Atlus a annoncé que les réputés Persona 3 Portable et Persona 4 Golden débarqueront en simultané le 19 janvier 2023 sur les machines de Microsoft, en même temps que sur Nintendo Switch, PS4 et PC. L’occasion de se rattraper en bonne et due forme, d’autant que ces moutures profiteront d’un sous-titrage français pour la première fois ! P5R reste un must-have, rappelons que depuis la disponibilité de la version Royal sur PS4, le soft est sous-titré dans la langue de Molière ! Vous ayant déjà proposé un test de la mouture initiale et de sa version « Royal », toutes deux sur PS4, comme à l’accoutumée nous n’allons pas revenir sur toutes les ... LIRE LA SUITE
PCPS5SwitchXbox One


NOTE MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Un grand potentiel pour de futurs épisodes
Édité par Square Enix, The Diofield Chronicle est le fruit d’un développement conjoint entre ces derniers et le studio indépendant japonais Lancarse. Pour mémoire, Lancarse est le développeur de Monark, Lost Dimension ou encore les opus Etrian Odyssey, The Legend of Kage 2, Zanki Zero ou encore Shin Megami Tensei – Strange Journey. Habitué aux mécaniques RPG riches et complètes, The Diofield Chronicle ne déroge pas à la règle, en mettant également en place le genre « RTTB » (Real Time Tactical Battle). Avant d’y venir plus en détail, parlons du scénario de l’aventure mêlant guerres et conflits, bien plus mature et sérieux que ce que nous avons généralement l’habitude de voir avec les softs de la catégorie RPG en général. Un récit mature et sérieux Réputée pour être ... LIRE LA SUITE
PCPS4PS5Switch+