MaXoE > GAMES > Tests > Wii U > Lego City Undercover : la liberté pour cent briques

Lego City Undercover : la liberté pour cent briques

NOTE DE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
A la rédac de MaXoE, on a l'habitude de tester des jeux Lego. La licence a un peu de mal à se renouveler mais les différentes parodies cinématographiques font mouche à chaque fois. Cette fois, Lego fait du Lego, il décident de créer un monde ouvert à la GTA...

 

TT Games nous a habitué à adapter des longs-métrages, à les disséquer de manière parodique. Le principe est toujours le même : ils mettent en scène les principales séquences du film en question et ils nous proposent de résoudre des mini-puzzles sans prétention. 

Cette fois pas d’hommage au 7ème art, la firme aux mille briques rend hommage à sa série Lego City. Ici pas de magie, pas de vaisseaux spatiaux, pas d’orcs déchaînés, simplement la vie contemporaine avec son lot de voitures, de pompiers, d’agents de police, de bandits, d’astronautes, de fermiers, … Du coup c’est toute une ville qui s’offre à vous. 

Contrairement à GTA, ici on est du bon côté de la barrière. Vous incarnez Chase un flic tout ce qu’il y a de plus respectable. Il est à la poursuite d’un vieil ennemi qui vient de s’échapper de prison et pour cela, il va devoir infiltrer tout ce que Lego City compte de crapules en tout genre. 

 

Un gameplay en deux temps

La ville est ouverte, indéniablement. Elle n’a pas la taille d’un San Andreas mais c’est tout de même assez impressionnant. On y trouve des quartiers bien distincts, avec une identité propre, des ponts qui enjambent des rivières et qui donnent accès à des îles. On y rencontre un train, des hélicoptères, des forêts, des ferry, j’en passe et des meilleurs. On nous l’avait promis, c’est chose faite : voilà une ville Lego des plus respectables. 

Dans ce milieu urbain, vous serez amené à effectuer des missions diverses et variées : trouver des objets particuliers, escalader un bâtiment, courir après un suspect, poursuivre une voiture, etc. Vous allez parcourir la ville en long en large et en travers pour pouvoir construire votre enquête. 

Ce qu’il y a d’original dans ces missions c’est l’utilisation du gamepad. Il est merveilleusement utilisé. Il affiche la carte, ça c’est classique. Mais il vous sert aussi d’outil de visio conf : vos interlocuteurs apparaissent alors à l’écran et leur voix sort des HP de la tablette. Cela rend vraiment bien et c’est terriblement immersif. 

Il vous sert aussi d’équipement électronique dans le jeu. Dans certains cas, on vous demandera de la brandir devant vous pour chercher des sources sonores grâce à un radar audio. Pratique pour espionner les bandits. Elle permet aussi d’avoir une vue en réalité augmentée pour trouver les super briques. Je vous passe les détails sur les fonctions appareil photo. 

Elle est aussi précieuse pour vous indiquer votre progression dans la récolte des différents items. Lieu par lieu elle vous donne les objets disponibles dans le coin. Attention, elle ne vous donne pas l’emplacement, simplement le nombre et le type. Idéal pour les collectionneurs qui n’auront ainsi pas à fureter en vain dans des zones déjà couvertes. 

En dehors de ces challenges dans la ville, on vous propose des missions plus classiques pour la licence : une suite de tableaux avec quelques puzzles Legoesques. C’est du déjà-vu mais c’est sympa tout de même. La rejouabilité est de mise puisqu’il vous faudra avoir débloqué tous les types de personnages pour espérer obtenir les sacro-saints 100%. 

 

Manpower

Contrairement aux opus classiques made in Lego, on ne débloque pas des personnages particuliers mais des déguisements permettant à Chase d’acquérir des compétences. Portez la tenue de malfrat et vous pourrez ouvrir les coffres, chaussez le casque de mineur et vous saurez manier la dynamite, le cosmonaute peut se téléporter, le flic a un grappin, etc. 

La recette est donc connue mais on doit bien vous avouer qu’elle est tout autant savoureuse. 

Mais, le vrai plaisir vient bien de la ville et toutes les surprises qu’elle recèle. On aime fouiner à droite à gauche, on aime les références parodiques (notamment le passage sur Starsky et Hutch) et on adore prendre les hélicoptères pour survoler la ville. Il y a quelques vrais moments surprenants aussi comme la chute libre dans la mine par exemple.

Graphiquement, on retrouve la recette connue : des briques basiques et des environnements plutôt bien foutus. Les voix sont convaincantes et caricaturales à souhait.

Vous l’avez compris, on a aimé le principe et cette ville ne mérite que quelques améliorations : des frontières plus larges, des véhicules plus maniables, des missions encore plus variées et des temps de chargement un peu moins longs.

 

 

NOTE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Totalement rafraîchissant, totalement fun. Cette idée de nous offrir une ville ouverte est tout à fait délicieuse. Pour tous les publics !
ON A AIMÉ !
- C'est vraiment ouvert
- Les engins volants
- Le gamepad
- Les objets à collectionner
ON A MOINS AIMÉ...
- Cela reste du Lego
- Maniabilité des voitures
Lego City Undercover
Editeur : Nintendo
Développeur : TT Games
Genre : action
Support(s) : Wii U
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 28/03/2013

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...