A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > GAMES > Dossiers > Autres > Sélection Maxoël de Tadam : Shaka Ponk, Dishonored, Ghost Recon Wildlands et des hommes nus
Autres / Livres / BD / Musique / /
Sélection Maxoël de Tadam : Shaka Ponk, Dishonored, Ghost Recon Wildlands et des hommes nus

Noël, c’est la période des cadeaux qu’on fait aux autres, qu’on aimerait recevoir ou qu’on se fait soi-même. Et comme je suis quelqu’un de particulièrement égoïste, je vais développer les cadeaux de moi à moi. Merci moi, je suis trop généreuse avec moi-même…

Pour ma sélection de Noël, je vais commencer comme Youri : Le nouvel album de Shaka Ponk : The Evol

Je ne vais pas détailler, il l’a très bien fait dans sa Sélection .
Mais n’oubliez pas leur concert en 2018 ! Ils ont du ouvrir une deuxième date à Paris. Moi je vais faire celui de Lyon. C’est un très beau cadeau à (se) faire ça.

 

 

Un peu de jeux vidéo avec mes deux coups de cœur de cette année, même si The Witcher 3 est et restera un très beau cadeau pour qui ne l’a pas déjà (c’était obligé que j’en parle au moins une fois).

Dishonored, la mort de l’outsider

C’est un excellent jeu à jouer en solo, dans un monde Steampunk avec un graphisme très particulier. Ce jeu est bourré de personnalité. Et il est lyonnais. L’ambiance est particulièrement prenante et le jeu est assez difficile si on essaye de tout faire en infiltration. L’histoire est très aboutie, le monde crée est particulièrement intéressant au bout de 3 jeux et je suis assez déçue que ce soit le dernier opus. Mais on ne peut pas tout avoir je suppose…

Ghost Recon Wildlands

Toujours dans les jeux vidéo, Ghost Recon Wildlands est une perle pour jouer en ligne. Très bien fait dans le genre réel, avec une histoire géniale et la possibilité de piloter de nombreux engins (avec plus ou moins de succès). Les paysages sont à couper le souffle (pas aussi beaux que The Witcher 3 mais bien quand même), la map est immense et on peut foirer l’intrigue en tuant El Sueno trop tôt (ce que j’ai fait, vous vous en doutez bien). Sans compter que dernièrement, on peut chasser le Predator dans la jungle (ce qui n’est plus du tout réel, j’en conviens) ou porter un joli casque Predator. A rejouer pour le fun donc.

Calendriers

Du côté de la papeterie, sachez qu’il y a à nouveau un calendrier The Witcher qui est sorti avec les mêmes photos que l’année dernière (avec mon cosplayer préféré, Maul Cosplay). D’ailleurs s’il passe par là, je ne serai pas contre un calendrier de tous ses cosplays avec sa compagne Maja Felicitas (elle aussi très douée) pour 2019. Avec leur chien, très important de mettre leur chien dans le calendrier.

Mais revenons à mon calendrier 2018, j’avoue que cette fois-ci, je préférerai le calendrier des roux sexy, mais celui de l’année dernière (à gauche ci-dessous), celui de 2018 étant moins sympa (des mecs sexy avec des légumes, ça fait beaucoup moins sexy du coup).

Gastronogeek

J’adorerai que quelqu’un m’offre un livre Gastronogeek contenant les recettes issues de films, de séries, de mondes imaginaires… Mais vu comme c’est parti, je vais devoir me faire ce cadeau. Après tout, on n’est jamais mieux servi que par soi-même…