MaXoE > GAMES > Dossiers > DS > Les Jeux Vidéo Star Wars – Partie 1 : Lego Star Wars La Saga Complète, Star Wars Battlefront 1 & 2
DS / Mobiles / Oldies / PC / PS3 / Wii / Xbox360 /
Les Jeux Vidéo Star Wars – Partie 1 : Lego Star Wars La Saga Complète, Star Wars Battlefront 1 & 2
J'ai l'impression que mes yeux vont mieux. Au lieu d'un grand flou noir, je vois un grand flou lumineux.

Dans le cadre de notre focus, nous allons évidemment nous pencher sur les jeux vidéo qui sont sortis sous cette licence. Dans ces dossiers, nous vous proposerons de regrouper pas mal de choses : des avis détaillés jamais parus dans nos colonnes, des rééditions de tests déjà proposés sur MaXoE et des commentaires plus succincts sur certains jeux. Aujourd’hui, nous vous proposons un test inédit dans nos colonnes, celui de Lego Star Wars, et deux autres déjà parus, Battlefront 1 & 2.

LegoSWSagaComplete-haut

 

 

LegoSWSagaCompleteLego Star Wars, La Saga Complète

Activision – 2011 – Action – PC, PS3, Xbox 360, DS, Wii, Mobiles

 

En débarquant avec ses croiseurs cubiques en 2005, Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo créait une belle petite surprise, rencontrant à la fois l’estime du public et celle de la presse spécialisée. Ce premier opus relatait les événements des épisodes 1 à 3 de la saga. S’en est naturellement suivi un second épisode portant sur la trilogie originale, à savoir les épisodes 4 à 6. Le succès critique et la réussite commerciale furent une nouvelle fois au rendez-vous malgré un niveau de difficulté très clément, bravant pour le coup la tendance des RPG et des FPS du moment avec leurs challenges calibrés pour hardcore gamers. Les fêtes de fin d’année approchant à grand pas, LucasArts, qui n’est pas insensible aux sirènes du marketing, nous propose un regroupement : les 6 épisodes de la saga en un seul et même jeu ! 

LegoSWSagaComplete1

Rappelons brièvement les grands principes d’un jeu qui n’a que peu évolué depuis le premier opus : vous arpentez des niveaux divers et variés aux commandes de vos personnages Lego ; vos objectifs oscillent entre la destruction de vos ennemis, la découverte d’une foule d’objets cachés et la collecte de pièces « Lego » qui, disséminées de-ci de-là, participent notamment à l’augmentation de votre score personnel. Ces objets cachés sont en fait des mini-kits Lego, au nombre de 10 par niveau, qui servent au montage d’une construction plus imposante. Si vous réunissez tous les mini-kits d’un même niveau, votre collection personnelle se verra enrichie d’un tout nouvel objet, en général un vaisseau issu de l’univers Star Wars.

L’intérêt majeur du soft réside ainsi dans la collectionnite aiguë que tout fan de l’univers de Georges Lucas et des petites briques à empiler saura contracter très rapidement. Chaque niveau doit tout d’abord être parcouru avec deux personnages imposés. Ensuite, il vous sera possible d’y revenir avec d’autres gugusses, ce qui s’avèrera bien sûr nécessaire pour trouver tous les mini-kits et découvrir différentes surprises cachées. Evidemment, cette mécanique augmente considérablement la durée de vie du jeu. Pour autant, elle ne tombe jamais dans la facilité : les énigmes sont nombreuses et variées et les différents bonus toujours dignes d’intérêt.

LegoSWSagaComplete2

C’est un soft qui a parfaitement compris ce que fun et divertissement signifiaient. Que l’on soit joueur débutant ou confirmé, on prend toujours autant de plaisir à parcourir cet univers attachant et à refaire certaines épreuves, ne serait-ce que pour leur humour qui fait toujours mouche. Les nombreuses améliorations graphiques participent également au spectacle. Fort de nouveautés non négligeables, Lego Star Wars : La Saga Complète se révèle tout simplement indispensable pour tout newbie et constitue une belle occasion de recommencer l’aventure pour les autres.

Il y a eu également un Lego Star Wars III. Le titre nous plongeait dans la guerre des clones. Plaisir intact même si on a préféré les opus qui s’appuyaient sur les films. 

Note : 8/10

 

SWBattlefront-ps2-jaqStar Wars Battlefront 

 

LucasArts – 2004 – FPS – PC, Xbox, PS2

 

Grâce à une bande-son particulièrement bien reproduite, vous plongez dès l’introduction dans l’ambiance des films. Puis des menus classiques, mais du meilleur cru, vous accueillent, vous offrant le choix entre jouer seul, en écran partagé ou en multi-joueur (LAN ou on-line via votre connexion ADSL classique).Dans un premier temps, n’ayant pas d’ami, je me dirige, casque et blaster en main, vers le mode solo. Trois options se présentent : la campagne historique, la conquête galactique et l’action instantanée. Dans la campagne historique, vous suivez un scénario qui vous emmène de planète en planète durant les évènements de la guerre des clones ou de la guerre civile galactique (comprenez la période pendant laquelle l’empire prospère). Ce mode est assez linéaire, mais la difficulté étant bien dosée, vous avez tout le temps de vous initier en douceur aux différentes techniques de manipulation des personnages. La conquête galactique s’appuie sur une carte constituée de 8 planètes que vous attaquerez tour à tour pour les conquérir. Ce mode présente l’intérêt principal d’une stratégie allégée : choisir les planètes en fonction des forces en présence et en fonction des bonus qu’elles peuvent apporter. Quand vous avez capturé une planète, celle-ci sera exploitable pour améliorer vos unités, apporter le renfort d’un Jedi (ou d’un Dark Vador), etc. Enfin, le mode action instantanée vous permet d’accéder directement à un champ de bataille (plutôt sympa pour se défouler rapidement avant d’aller au boulot).

battlefrontPS2-3

Star Wars Battlefront vous apprend d’abord la patience. Le principe du jeu est fondé sur celui de « Battlefield ». Vous êtes un fantassin immergé dans une bataille qui fait rage. Et là, c’est le drame. Dès les premières minutes, si vous êtes un ex-joueur de Doom, vous foncerez dans le tas en mitraillant du mieux que vous pouvez. Mais vous serez contraint de changer rapidement de tactique si vous voulez survivre. Il faut progresser en douceur, tâcher de rester près des renforts, savoir s’accroupir derrière une protection, etc. Une fois la nouvelle « stratégie » adoptée, vous commencez vraiment à prendre du plaisir malgré les ordres qui fusent de partout, les ennemis qui surgissent de n’importe où et les alliés qui s’éloignent sans prévenir. Sur chaque champ de bataille, vous devez gagner des zones (postes de commandements) selon le principe du « Capture the flag ». Une fois que le nombre de postes de commandement capturés est suffisant, l’effectif des ennemis commence à baisser et la victoire se rapproche à grands pas.

Si on a d’abord la joie de retrouver la plupart des véhicules Star Wars, le plaisir est vite gâché. La gestion des véhicules est catastrophique. La maniabilité est si hasardeuse que la plupart du temps vous préférerez rester fantassin plutôt que de devenir pilote. En ce qui concerne les personnages, vous avez un large choix de soldats parmi les différentes factions de l’empire : l’alliance rebelle, l’ancienne république et la fédération du commerce. Vous rencontrerez également des indigènes sur le champ de bataille tels que les hommes des sables ou les natifs de Naboo. Mais la cerise sur le gâteau, c’est l’apparition de Luke Skywalker ou de Dark Vador au cours de certaines missions.

battlefrontPS2-1

Les graphismes sont corrects pour la PS2 (nous avons fait le test sur cette version). Les maps et les personnages sont plutôt fidèles aux films et c’est le principal. On sent quand même pas mal d’inégalité dans la qualité des graphismes selon les maps. Endor est une vraie réussite alors que Bespin ne brille pas vraiment par son originalité.

Star Wars Battlefront révèle tout de même un certain nombre de défauts. Les premières tentatives se soldant souvent par des échecs, les moins patients seront rapidement découragés… On ne comprend d’ailleurs pas toujours ce qui arrive, ni ce qui a pu provoquer un échec. Le plaisir gagnera néanmoins au fur et à mesure que vous progresserez dans la manipulation des fantassins (à défaut de pouvoir piloter les extravagants engins). Si la campagne historique est plutôt bien pensée, ses séquences vidéos, qui sont censées vous plonger dans l’univers de Georges Lucas, sont malheureusement un peu floues.

Star Wars Battlefront ne révolutionne pas le genre, mais l’immersion est réelle. Dès que vous aurez correctement les commandes en main, le plaisir sera au rendez-vous. Entre les apparitions de Dark Vador et de Luke, la progression en équipe (en couverture mutuelle) ou la visée automatique, vous oublierez vite vos déboires de débutant. Le mode conquête galactique est un réel plus, tandis que le mode on-line qui permet à 16 joueurs de participer simultanément à la même mission allonge considérablement la durée de vie. Il faut par ailleurs noter qu’aucun ralentissement ne se fait sentir qu’il s’agisse du mode Solo ou des parties en écran splitté.

battelfrontPS2-2

Le tableau général est finalement assez mitigé. Star Wars Battlefront aurait dû bénéficier d’une meilleure jouabilité, mais surtout de graphismes plus aboutis. On peut alors imaginer que la sortie du jeu a été un peu précipitée pour coïncider avec la date de sortie du coffret Star Wars tant attendu. Malgré tout, les fans de l’univers de Georges Lucas pourront trouver leur compte notamment grâce à l’immersion proposée par ce nouvel épisode. Quant aux autres, ils préfèreront se rabattre sur ce bon vieux Battlefield.Note : 7/10 

 

SW_BattlefrontII_PS2_jaquetteStar Wars Battlefront 2

LucasArts – 2005 – FPS – PC, Xbox, PS2, PSP

 

Ainsi, est arrivée la suite tant attendue de Battlefront. Attendue pour diverses raisons : tout d’abord les très bonnes ventes du premier épisode malgré de nombreuses critiques ; on l’attendait aussi au virage du fait des améliorations promises par les développeurs de Pandemic Studios. Qu’en serait-il ? Fausse suite ou vrai prolongement ?

Le gameplay de Battlefront est calqué sur celui de Battlefield. Vous vous trouvez impliqué dans des batailles rangées de grande envergure en tant que fantassin. Il vous faut préserver votre vie tout en accomplissant un certain nombre de missions périlleuses. Attention, vous ne jouez pas à Doom, il faut donc avancer prudemment, attendre les renforts, se camoufler, etc. Tout ceci se décline ensuite en plusieurs modes de jeu : le mode scénarisé appelé « Avènement de l’empire », la conquête galactique et l’action immédiate.

battlefront2PS2-3

Dans le mode « Avènement de l’empire », vous allez suivre la 501e unité de clones de la République au coeur de différentes batailles de la guerre des clones. Au cours de ces missions, vous serez très souvent associé aux Jedi (allant de Maître Windu à maître Yoda en passant par Aayla Secura). Chaque mission est introduite par de très belles cinématiques et par le commentaire (sous forme de journal de bord) d’un commandant clone. Cette mise en condition participe pour beaucoup à l’immersion du joueur. La plupart des batailles se déroulent à la surface des planètes. Vous recevez différentes instructions vous indiquant les missions à accomplir : prise de base, vol d’objets divers, extermination de l’ennemi. Et c’est là que saute aux yeux la grande différence avec Battlefront 1, les missions sont plus fouillées, avec des objectifs plus diversifiés et une difficulté mieux dosée.

Une autre belle nouveauté par rapport au premier épisode : en cours de bataille, vous pourrez changer de classe de soldat en fonction de vos besoins (passer d’un soldat de base à un soldat lourd si les véhicules ennemis deviennent trop nombreux par exemple), ce qui apporte une nouvelle flexibilité dans vos schémas tactiques. A certains moments il vous sera même possible d’incarner des Jedi, occasion en or pour tester la résistance au sabre laser des armures des droïdes.

Finalement, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si certaines missions intermédiaires ne se déroulaient pas dans l’espace. Celles-ci vous permettent entre autres de détruire des frégates ou de saboter des générateurs. Malheureusement, leurs challenges étant mal dosés et assez peu inspirés, elles n’apportent aucun plaisir et pollueraient même plutôt la continuité de l’aventure. De la même manière que Rebel Strike qui s’était essayé, sans succès, aux scènes à base de fantassins, on se demande pourquoi Battlefront quitte son cœur de métier pour ces incartades maladroites. Cependant, on constate avec soulagement que les développeurs – sans doute dans un sursaut de lucidité – ont donné au joueur la possibilité de zapper ces séquences ennuyeuses.

battlefront2PS2-2

Le deuxième mode de jeu, le mode « conquête galactique », permet d’affronter l’Empire sur une sorte d’échiquier géant. Le but est simple, il s’agit de contrôler toutes les planètes de la galaxie. Ce mode apporte une dimension tactique intéressante car chaque planète conquise vous rapporte des crédits qui vous permettront ensuite d’acheter différentes améliorations : renforts, tourelles automatiques, etc. Enfin, le dernier mode (« action immédiate ») permettra aux plus impatients d’entre nous d’en découdre rapidement sans passer par les deux modes précédents qui se révèlent il est vrai très « time-consuming ».

Un système de points innovant Ce nouvel opus n’innove pas vraiment en termes de modes de jeu (ils existaient déjà dans la version précédente), mais vous pourrez tout de même trouver un peu du sang frais grâce à un système de points d’expérience et de médailles qui récompensent les actions de vos soldats. A chaque mission, votre compteur de points augmente, vous permettant de passer du grade de simple soldat à celui de général. De la même manière, vous pourrez obtenir des médailles (et les bonus qui en découlent) si vous accomplissez des actions héroïques : tuer six ennemis à la suite au pistolet, s’introduire dans un véhicule ennemi, etc.

Le plus marquant dans ce titre, c’est clairement la qualité des graphismes, et tout particulièrement pas rapport à la version précédente. Les graphismes sont léchés, les décors magnifiques et la ligne d’horizon, très riche en détails, semble vraiment très éloignée du joueur. Les effets de brume sont bluffants et la modélisation des soldats est aux petits oignons. En ce qui concerne les airs musicaux, pas de surprise : les thèmes de John Williams sont là et bien là et participent pour une grande part à notre plaisir. Les voix, magnifiquement digitalisées, sont la cerise sur le gâteau de cette partition sans faute. Les ordres et les avertissements fusent de toutes parts pendant les combats, immergeant le joueur et favorisant les montées d’adrénaline.

battlefront2PS2-1

Au final, ce Star Wars Battlefront 2 est à la hauteur du précédent opus. Les fans de jeux d’action et de l’univers de Lucas y trouveront leur compte. Les quelques défauts constatés sont vite épongés par les nombreuses qualités du soft : graphisme de haute volée, variété des unités proposées, immersion totale dans les combats et dans l’univers Star Wars… Ne boudons pas notre plaisir, retroussons nos manches, prenons notre fusil blaster et partons à l’attaque. A la gloire du chancelier !

Note : 7/10