MaXoE > GAMES > Dossiers > PC > Max Payne 3 : nos impressions sur le mode multijoueur

Max Payne 3 : nos impressions sur le mode multijoueur

Voilà neuf ans que nous attendions sagement ce nouvel opus de Max Payne. En attendant de découvrir la nouvelle descente aux enfers de Max, nous avons pu tester le mode multijoueur, non sans une certaine excitation.

La première interrogation qui planait était par rapport à la gestion des ralentis qui est l’une des particularités de la série Max Payne. Cette gestion des ralentis semblait compliquée aux premiers abords mais ils ont réglés le problème simplement. Dès qu’un joueur utilise les ralentis, seuls les joueurs dans son champ de vision sont affectés et voient aussi le jeu au ralenti. Une fois cette interrogation levée, le principe du multijoueur est simple malgré les nombreux modes de jeu : tuer tout le monde. Le mode multijoueur nous rappelle celui d’Uncharted. Il y les modes de jeu classiques « deathmatch » et « team deatchmatch » ainsi que d’autres plus scénarisés et originaux où il faut  par exemple se liguer contre Max et son vieil ami Passos qui sont tous les deux bien mieux équipés. Celui qui tue l’un des deux prend la place de celui qu’il tue. Ces modes de jeu sont débloqués au fur et à mesure qu’on s’aguerri dans le jeu et qu’on augmente de niveau.

Notre première impression a été plutôt positive, on n’a pas le temps de s’ennuyer, les maps sont assez petites et carrées ce qui rend le jeu assez bourrin, il n’est pas rare de se faire canarder de tous les cotés. La prise en main est facile et efficace. Les joueurs plus aguerris peuvent choisir une visée complètement libre alors que les débutants trouveront leur compte avec une visée assistée. Ensuite, les graphismes sont travaillés et l’univers des maps est assez fidèle aux précédents opus avec des environnements assez glauques et sombres. On a remarqué aussi l’ajout de détails assez appréciables et bien pensés. En effet lorsqu’on meurt, on peut voir un schéma montrant où ont été les impacts de balles sur notre corps et le temps qu’on a tenu avant de mourir. Il y aussi la possibilité de fouiller des corps afin d’obtenir des antidouleurs pour nous soigner.

Par ailleurs, la personnalisation a été très poussée à son paroxysme puisqu’on peut complètement modifier la tenue de notre personnage ainsi que son visage avec une large possibilité de choix. On peut modifier notre équipement avec un système de gestion du poids plutôt bien pensé puisque lorsqu’on fait notre sélection, une jauge nous informe de notre poids et en fonction de ce poids, notre personnage avancera plus ou moins rapidement dans le jeu. Au fur et à mesure qu’on fait des kills et qu’on fouille des corps, une jauge d’adrénaline se remplit avec un système de nivellement qui  nous permet d’utiliser des « burst ». Ces « burst » sont des capacités spéciales que le joueur pré choisit avant le début de la partie. Ces capacités peuvent être la possibilité d’utiliser le système de ralenti ou alors d’avoir une force de frappe plus puissante. La jauge est segmentée en trois barres qui se remplissent et lorsqu’un segment de l’adrénaline est complètement rempli, le « burst » atteint un nouveau niveau.

En conclusion, à défaut d’être révolutionnaire, on a bien aimé ce mode multijoueur qui promet des parties fun et sanglantes. Il vous fera passer un bon moment et permettra de rallonger la campagne solo qui promet d’être passionnante. Il y a de bonnes idées et le mode multijoueur est bien réalisé dans son ensemble.

 

Ci-dessous, le trailer de lancement !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...