MaXoE, média culturel multi-thématique (jeux vidéo, cinéma, musique, bande-dessinée, comics, manga, hi-tech, art, sciences...), indépendant et sans publicité. En ligne depuis 1995
PrésentationLigne éditorialeNos sitesNos Rendez-VousActualitéPartenariatsCharteRejoindre MaXoEFlux RSSInformations légalesContact

TOP
21.03.15, 16:12
| Partager sur

Asie Carnet de Voyage Monde



Vietnam : l’émergence à double sens



Dimanche 15 Février, départ à l’aube des Philippines. Après deux bus, un bateau, trois avions et deux taxis, j’arrive 19 heures plus tard au Vietnam. J’atterris à Hanoï où je dois rejoindre mon père quelques jours plus tard. A savoir que celui-ci a un goût particulier pour les grandes villes et point les petits chemins, c’est donc uniquement d’un point de vue urbain que j’observerai ce pays. Pour les Européens, le Vietnam a souvent tendance à être une des destinations qui fait le plus rêver lors d’un voyage en Asie. En ce qui me concerne, ce pays ne faisait pas spécialement partie de mon itinéraire mais j’étais enthousiaste à l’idée de m’adapter aux envies de voyage d’une autre personne. Nous avons donc passé cinq jours au nord, à Hanoï, et cinq jours au sud, à Saïgon.

G0801268

Hanoï : authentique, pittoresque et profondément chaotique

Historiquement, Hanoï était, et est toujours, le centre du pouvoir politique (et communiste). Culturellement rattachée à la Chine de par son histoire et sa position géographique, et à la France, de par son histoire coloniale, elle est une ville au passé morcelé et souvent laborieux. Mais du haut de son millénaire qu’elle vient de fêter, elle n’en reste pas moins charmante car profondément Vietnamienne par tous ses aspects. 

L1080001

Lors de mes premiers jours dans la capitale, j’ai eu beaucoup de mal à trouver ce que j’aimais dans cet endroit, mais je n’ai eu aucun mal à établir une liste de ce que je n’aimais pas. Aujourd’hui, avec un peu de recul, je me rend compte qu’Hanoï représente à peu près toutes les choses que je ne supporte pas dans une grande ville. Bruit incessant, pollution, humidité ; le trio infernal qui vous fracasse le crâne en 20 minutes à peine.

20150216_160214

Hanoï est un bordel indescriptible, personne ne peut le nier. Peu importe son histoire, son charme ou sa culture, la capitale du Vietnam est juste épuisante et chaotique. Vous pouvez vous trouver à n’importe quel endroit de la ville, vous risquez d’être emboutis par une moto. Le code de la route est inexistant et le concept du feu rouge est une vaste blague pour les habitants. Les deux roues font la loi et c’est à vous de vous adapter pour ne pas mourir. Certes, vous pouvez par exemple vous balader paisiblement autour du lac de l’ouest et il existe des endroits « sympa », mais le simple fait de devoir être constamment en alerte et que tout le monde klaxonne tout le temps est simplement éreintant pour n’importe quel voyageur.

20150216_155917

Hanoï se développe beaucoup ces dernières années mais peine très fortement à se moderniser. Énormément d’habitations sont totalement vétustes et certains quartiers vous feront penser que vous avez atterri dans les années 70.

L1080030

La ville tient pour QG le pouvoir politique et l’ambiance communiste est présente à chaque coin de rue. Devant chaque bâtiment public, le drapeau rouge avec la faucille et le marteau. Devant chaque maison et chaque magasin, le drapeau chinois.

L1080069

Bon, forcément, nous y étions au moment du nouvel an Chinois, donc ça paraît normal. Mais tout de même, la présence psychologique et omniprésente de la Chine dans l’environnement urbain fait un effet étrange lorsqu’on est simplement de passage.

L1080065

Outre le fait qu’absolument tout est fermé et plus cher pendant les festivités, il fut cependant assez agréable de se balader dans le centre et d’observer toutes les familles vietnamiennes sur leur 31 en train de prendre en photo les enfants en habits traditionnels et les couples en train de s’embrasser sous les platanes. Une ambiance de fête, d’insouciance et de légèreté présente dans tous les sourires des milliers d’habitants qui s’étaient réunis ce jour-là pour fêter l’année de la chèvre. 

L1080016

Hanoï est une ville qui respire le Vietnam et saura ravir les voyageurs à la recherche d’histoire et d’authenticité. Par beaucoup d’aspects, elle propose et impose cette ambivalence si particulière et très caractéristique des grandes villes émergentes d’Asie : être aussi charmante que détestable.

L1080051

Saigon : cœur du développement économique

Passer directement d’Hanoï à Saïgon est étonnant. Nul besoin d’être fin observateur pour constater que les deux villes s’opposent sur presque tous les points. La première chose qu’on remarque en arrivant sont les nombreux gratte-ciel, dont certains particulièrement modernes et architecturalement impressionnants.

20150223_143532

La ville la plus peuplée du Vietnam se veut plus agréable à vivre. Même si c’est quand même un bon bordel, ça n’en reste pas moins un endroit vivable. Les habitants essayent de respecter -au moins un peu- le Code de la route et il y a moins de motos et de pollution sonore et atmosphérique. A chaque coin de rue, un chantier émerge pour laisser apercevoir un nouvel hôtel de luxe, un centre commercial ou une résidence. 

20150225_200235

Saïgon est incontestablement le poumon économique du Vietnam. Indépendamment de la politique rigide et contraignante du nord du pays, la ville prend son envol en jouant le jeu de l’émergence à fond. Elle se développe un peu comme si rien ne pouvait l’arrêter. Situation cocasse parfois, lorsqu’on croise le chemin d’un centre commercial de luxe désert, attendant une clientèle friquée que le pays n’est pas encore parvenu à attirer, mais qui ne saurait tarder. 

20150225_200605

La ville parvient à faire un bon compromis entre une croissance fulgurante et un héritage historique pourtant complexe et délicat. Sans vraiment se préoccuper des intrigues politiques qui animent le nord du pays, elle se développe inexorablement pour devenir un des principaux moteurs qui contribuent à l’émergence de l’Asie du sud-est, autant sur le plan économique que culturel.

20150223_153341

En comparaison avec la stagnation du nord, le sud du pays est plein de promesses. En quasi-indépendance, Saïgon se développe presque insolemment aux yeux d’Hanoï. Certes, la ville a perdu une partie de son âme, mais elle a tout de même su se moderniser considérablement tout en conservant une ambiance très asiatique.

20150223_153124

Le pouvoir politique au Nord et le pouvoir économique au Sud, telle fut la suite logique à la fin de la guerre. Aujourd’hui, l’écart entre les deux zones se creuse de manière absurde mais il serait improbable qu’il en aille autrement. Même si l’occasion ne s’est pas présentée, visiter l’intérieur du pays doit être absolument passionnant et magnifique (Baie d’Halong, détroit du Mékong…). Cependant, découvrir d’un point de vue urbain est tout aussi intéressant. Il permet alors de constater que le Vietnam est incontestablement un pays émergent, mais à double sens cependant.

L1080073

Pour finir, dans la catégorie « Only in Vietnam », parmi toutes les combinaisons improbables de motos que j’ai pu rencontrer (cinq sur le scooter, le bébé accroché sur le guidon ou le type qui conduit avec des bouteilles de gaz sur le dos…) ce spécimen reste le plus drôle que j’ai pu croiser.

20150218_213208
















*




- N'oubliez pas de saisir les caractères du code 'Captcha' avant d'envoyer votre commentaire.
- Cliquez ici si vous voulez un avatar qui s'affiche à chaque fois que vous enverrez un commentaire.
- Faites en sorte que votre commentaire soit constructif et en relation avec le sujet évoqué.

- La modération a priori s'applique lorsque vous envoyez un commentaire pour la première fois, il n'apparaîtra qu'après avoir été validé par un modérateur. Soyez donc patient, votre commentaire ne s'affichera pas immédiatement, il est par conséquent inutile de le renvoyer aussitôt, il sera publié dans les plus bref délais. Malgré tout, les modérateurs se réservent le droit d'effacer tout commentaire qui ne serait pas en accord avec notre Charte.

Bonne discussion sur MaXoE !








MaXoE

Média culturel multi-thématique :

Jeux vidéo et jeux de société, cinéma, séries télé, musique, théâtre, presse, littérature, bande-dessinée, comics, manga, Japon et Asie, hi-tech, multimédia, téléphonie, informatique, art, design, photographie, graffiti, geek, mode, expositions, sciences, espace, robotique, société, environnement, santé, sports, associations, gastronomie, histoire, animaux...

Indépendant et sans publicité.
En ligne depuis 1995.
A PROPOS

Présentation
Ligne éditoriale
Nos sites
Nos Rendez-Vous
Actualité
Partenariats
Charte
Rejoindre MaXoE
Tous les Flux RSS
Informations légales
Contact
SITES MAXOE

MaXoEHome / Accueil
GamesGAMES JEUX VIDÉO
RamaRAMA CINÉ / MUSIQUE
BullesBULLES BD / COMICS
KissaKISSA JAPON / ANIME
TechTECH HI-TECH / WEB
ZoomZOOM SOCIÉTÉ / ONG
StyleSTYLE DESIGN / TOYS
TVTV EMISSIONS
SUIVEZ-VOUS !

Twitter

Facebook

Youtube

Soundcloud

Twitch

Flux RSS


©1995-2015 MaXoE. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable. Les marques citées sur MaXoE appartiennent à leur propriétaire respectif.