MaXoE > KISSA > Dossiers > Evènements > Japan Expo & Comic Con 2012, c’est reparti !

Japan Expo & Comic Con 2012, c’est reparti !

S’il y a bien une convention que n’importe quel lecteur de manga, joueur de jeux vidéo, fan d’animé et autre amoureux plus ou moins assidu du Japon connait, c’est bien Japan Expo. Communément appelée « J.E » par les habitués, la convention de japanimation entâme sa 13ème édition au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte, du 5 au 8 juillet 2012.

La JE pourquoi ça marche ?

Les précurseurs de la vague japanimation sont nés dans les années 95, avec BD Expo, Epitanime et Cartoonist -je les entends ceux qui soupirent ! Ça ne nous rajeunit pas hein ;-)-. Cartoonist a laissé la place à son successeur Mang’Azur à Toulon avant de s’expatrier vers Nice. Epitanime existe toujours, poursuivant sa lancée sur près de 18 années de folie nippone. Donc, contrairement à ce que pourrait laisser à penser sa notoriété actuelle, Japan Expo n’a pas été la 1ère convention à fleurir en France.
On dénombre une grande quantité de conventions en province. Au départ une poignée, elles sont désormais légion, certaines villes accueillant même plusieurs manifestations de ce type sur une année.

La Japan Expo possède plusieurs grandes forces comparées à ses concurrents directs qui sont Epitanime (en mai) et Paris Manga (en septembre). La 1ère et non des moindres, est sa taille. La JE s’étend sur quelque 120 000 m² contre 17 000 m² pour Paris Manga et une taille qui pourrait paraître dérisoire pour Epitanime qui se passe dans les locaux de l’école Epita, et qui n’est donc aucunement comparable à un parc des expositions. Avec plus de 100 000 m² supplémentaires, accordons que l’on peut en faire des choses avec autant d’espace !

La seconde force de la JE découle directement de la 1ère : sa capacité d’accueil du public. Forcément avec autant de place, on accueille plus de stands, plus d’animations, on a la possibilité d’installer une grande scène… ajouter à cela une organisation plutôt bien fichue et en juillet, date où la plupart des jeunes ciblés par ce style de festivals sont en vacances, c’est bingo !

Avec la notoriété qu’elle a désormais acquise et qui est aujourd’hui incontestable, la Japan Expo accueille de véritables stars et Idoles japonaises. Certaines pointures ne font le déplacement que pour elle et c’est la seule manifestation, en dehors des quelques concerts programmés sur notre territoire, qui accueille autant de stars de la j-pop/j-rock réunies sur 4 jours.

 

JE versus ou featuring EPITA ?

Peut on comparer plus de 200 000 visiteurs pour la JE contre 7 000 pour Epitanime ? A première vue cela parait difficile. Ces deux manifestations ont beau s’axer sur la même thématique, elles n’en sont pas moins radicalement différentes.
Nous avons ici deux opposés. La JE est une grosse machine qui draine beaucoup d’argent et de monde. Epitanime est une convention d’un aspect plus modeste mais qui marche et qui n’a pas dépéri depuis les presque 20 années qu’elle officie face au géant Japan Expo.
Pourquoi ? Parce que l’ambiance d’Epitanime est unique.

L’association organisatrice, Epitanime, a vu le jour au sein de l’école Epita (École pour l’informatique et les techniques avancées qui existe depuis 1984). Ouverte à tout un chacun, elle regroupe des passionnés de japanimation et de culture japonaise au sens large.
La convention a donc naturellement lieu tous les ans dans cette école, au mois de mai. C’est un premier point qui met en opposition radicale les deux événements. Car il est difficile de comparer une école avec un parc des expositions gigantesque.
Néanmoins c’est, à mon sens, la force d’Epitanime. Il y règne une ambiance bonne enfant, presque familiale, que vous ne trouverez pas à la JE.

C’est un dédale de salles de classe diverses, d’amphis… au centre desquels trône une cour en plein air qui accueille jeux, concours, défilé de cosplay, écran géant avec exercices physiques du matin ! J’ai un souvenir assez ému d’un coaching matinal (genre 6h du matin…) avec une réplique des personnages de Gaï et Lee du manga/animé Naruto, s’agitant sur la scène pour tenter de nous réveiller…
Car Epitanime est ouverte jour et nuit ! C’est une expérience assez incroyable. Dès le vendredi, toute l’école bat au rythme des karaokés d’animés, des jeux, des vidéo projections, des ateliers divers, de la musique japonaise, que vous pourrez retrouver un peu partout. C’est un joyeux bordel, mais un joyeux bordel sympathique que de traverser la cour de l’école en levant haut les jambes pour ne pas écrabouiller le copain qui ronfle quelques heures avant de repartir de plus belle vers de trépidantes aventures nippones.

Pour conclure je dirais que ces deux conventions sont intéressantes, que les deux méritent que l’on y aille. Elles sont bien différentes, mais au final nous sommes plus sur une complémentarité que sur une concurrence. Elles sont de véritables portes ouvertes sur la culture nippone et asiatique plus largement. Manga, animé, musique, cinéma, tourisme, culture, gastronomie, art… pour ne citer que quelques unes des nombreuses facettes qu’elles vous permettront de découvrir.

 

Japan Expo : Mode d’emploi… à venir !

JE est un immense rassemblement de stands et de scènes dédiées à perte de vue. Vous ne saurez rapidement plus où donner de la tête, alors je conseillerai aux néophytes de se préparer un minimum avant l’ascension du mont Japan Expo.
Le programme est extrêmement riche et foisonnant. Si vous débarquez la truffe au vent sans avoir regardé la programmation au préalable, vous allez vous sentir étouffé et surtout… vous allez rater un paquet de choses !

La truffe au vent sur Epitanime oui, pas sur Japan Expo. Et c’est aussi à cela que nous servons ! Nous vous prodiguons conseils et avis, mais nous vous orientons aussi sur le programme de cette manifestation.
MaXoE vous prépare les pépites de JE, celles qu’il ne faudra manquer sous aucun prétexte ! Vous n’aurez pas longtemps à attendre ! Retrouvez-nous dès demain pour un nouvel article spécial programmation JE !

Que les fans ne s’inquiètent pas, nous n’oublions pas le tout aussi attendu Comic Con. Nous vous le présenterons en détail dans l’article à paraître ce samedi 30 juin.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...