MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > Captain America : Civil War, la guerre est déclarée !
Cinéma / DVD
Captain America : Civil War, la guerre est déclarée !
Preview sous haute tension

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Les films s’appuyant sur les licences Marvel et plus généralement sur la culture comics ont tendance à s’enchaîner à un rythme vertigineux depuis quelques années et remportent par ailleurs un succès public qui ne semble vouloir se démentir. Parmi les différentes franchises exploitées Captain America a su tirer son épingle de jeu avec un premier opus particulièrement convaincant et une suite qui ne l'était pas moins. Nous avons eu la chance de découvrir en avant-première la nouvelle mouture 2016 des exploits du Capitaine Rodgers dans le très attendu Captain America : Civil War dont la sortie est imminente. Et les alliés d’hier pourraient très bien devenir les ennemis de demain…
nouveau-trailer-pour-captain-america-civil-war

Être ou ne pas être ?

Apparemment, la mode est au Versus. En effet, Captain America : Civil War s’inscrit dans la même logique qu’un Batman Versus Superman  et propose un affrontement entre deux héros et deux personnalités bien contrastés. A droite du ring, Iron Man aka Tony Stark, son armure rutilante et son humour grinçant ; à gauche Captain America et son patriotisme exacerbé. Mais à la différence du dernier film DC Comics, Civil War ne s’appuie pas seulement sur le conflit entre deux ego surdimensionnés mais sur une scission parmi des Avengers déclarés incontrôlables par les autorités gouvernementales et plus largement la Communauté internationale. C’est le pitch de départ de ce nouvel opus. En intervenant aux quatre coins de la planète contre des vilains de toutes sortes et en utilisant leurs super pouvoirs, les Avengers occasionnent des dommages collatéraux qui forcent les autorités à remettre en question leur indépendance. Deux groupes optent pour des solutions différentes, le premier mené par un Tony Stark en pleine crise existentielle et composé entre autres de Vision et Black Widow acceptent d’évoluer « sous contrôle » alors que Captain America et Le Faucon souhaitent conserver un libre arbitre total. Bruce Banner et Thor, quant à eux, sont apparemment partis en vacances au Royaume d’Asgard ou bien ailleurs. Ce scénario basé sur la question de la responsabilité s’avère au final assez bien vu et permet au film d’instaurer un climat de de tension psychologique que les précédents longs-métrages estampillés Marvel n’avaient guère exploité. Certes, ce n’est pas du Ingmar Bergman mais ce point d’ancrage un poil plus mature apporte une nouvelle dimension et une vraie épaisseur aux différents personnages.

maxresdefault

L’art du KO

Mais un film Marvel reste avant tout un pop-corn movie et se doit d’envoyer du lourd en termes d’action et de séquences spectaculaires. Qu’en est-il exactement ?  En dehors de la scission qui menace les Avengers, ceux-ci sont une nouvelle fois aux prises avec le fameux Soldat de l’Hiver déjà omniprésent dans le second opus mais doivent également élucider le mystère entourant un curieux terroriste dont les motivations restent pour le moins obscures. Nous ne spoilerons pas le rôle déterminant joué par cet inquiétant personnage brillamment interprété par Daniel Bruhl mais sachez que Civil War s’articule principalement autour de ses agissements. Captain America verserait-il dans le film d’espionnage ? Que nenni ! Le film propose évidemment son lot de combats spectaculaires et de séquences à donner le tournis et ce dès une séquence d’introduction bien nerveuse. Il est à noter que les combats laissent une place plus importante aux corps-à corps et aux impacts directs. Les affrontements sont ainsi nettement plus violents. De manière générale, Civil War s’avère en revanche un peu plus économe en effets. Nous sommes, par exemple, bien loin d’un Avengers : l’Âge d’Ultron qui jouait la carte de la surenchère et transformait les combats en un light-show ébouriffant mais souvent indigeste. Comme il s’agit de respirer de temps en temps, le film alterne les séquences d’action avec des phases de dialogues parfois un peu « verbeuses » d’où certaines cassures dans le rythme, en particulier dans le premier tiers du film. La dernière heure, quant à elle, est menée tambour battant avec en point orgue le très attendu affrontement entre les deux leaders que sont Iron Man et le Captain. Et ça ne fait pas dans la dentelle !

Faîtes l’humour, pas la guerre !

Les films Marvel ont pris l’habitude de jouer la carte humoristique à l’aide de punchlines qui font souvent mouche. Robert Downey Junior s’en donne encore à cœur joie avec quelques répliques cinglantes dont il a le secret. L’âge ne semble décidément pas avoir prise sur cet acteur fermement installé dans un rôle taillé sur mesure. Mais Civil War réserve également quelques belles surprises avec les apparitions de Spiderman et de Ant-man dont l’impact comique est certain. Le combat les mettant aux prises est absolument délirant et sort clairement des sentiers battus. Puisque nous parlons de nouveaux personnages, il est indispensable d’évoquer l’arrivée de La Panthère Noire dont la présence est loin d’être accessoire. Ce super-héros interprété par Chadwick Boseman associe classe et souplesse. Il sera à coup sûr exploité de manière récurrente dans les prochaines productions Marvel puisqu’un Black Panther est d’ores et déjà annoncé en 2018. 

Visuels © Marvel 2016 

Appréciation de MaXoE
8
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Au final, Captain America : Civil War s’avère particulièrement réjouissant. De l’humour, du spectacle, un scénario correctement écrit : on serait presque tenté de parler d’un sans faute sachant que la réalisation est également des plus efficace. Bien sûr, on peut relever quelques petites faiblesses ça et là : par exemple, la petite bluette entre Vision et Wanda n’apporte pas grand-chose au film. Et puis, on peut se demander pour combien de temps cette recette bien maîtrisée tiendra les spectateurs en haleine. Les licences Marvel s'accumulent et une overdose est toujours possible. Mais il s’agit néanmoins d’un excellent cru qu’il sera possible de déguster dès le 27 avril.
ON A AIMÉ !
- Un opus plus mature
- ... qui reste un divertissement de haute volée
- De nouveaux personnages décisifs.
- Un humour qui fait souvent mouche.
- Moins "boursouflé" que le dernier Avengers
ON A MOINS AIMÉ...
- Des séquences de dialogues parfois mièvres.
- Vision est peu exploité et Wanda mérite une paire de claques.
- Quelques creux au niveau rythmique.
Captain America : Civil War, la guerre est déclarée !
Captain America Civil War
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Anthony et Joe Russo
Scénario : Christopher Markus et Stephen McFeely
Casting : Chris Evans, Robert Downey Jr, Scarlett Johansson,
Durée : 2h27
Genre : Action
Sortie en France : 27/04/2016
Sortie aux Etats-Unis : 06/05/2016
Musique : Henry Jackman
Distribution : Walt Disney Studios Pictures
Production : Marvel Studios