MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Brèves de Cannes – Samedi 14 mai 2016 : Mademoiselle, Toni Erdmann, L&rsq…

Brèves de Cannes – Samedi 14 mai 2016 : Mademoiselle, Toni Erdmann, L’économie du couple, Le Bon Gros Géant, …
- Cannes, troisième jour. - Oooh, quelle heure il est ? - Neuf heures trente A.M. - Waou déjà ? - Non mais j'avance un peu.

Le BGG Une

Cannes 2016 AfficheNeuf films à son actif. Deux sélections cannoises. Un prix à chaque fois. D’abord pour Old Boy en 2004 (Grand Prix) et pour Thirst, ceci est mon sang en 2009 (Prix du Jury). Pour cette année, le réalisateur sud-coréen Park Chan-wook, intégrant de nouveau la Sélection Officielle, propose une adaptation. Celle du roman policier de la britannique Sarah Waters Du bout des doigts. Une histoire d’amour lesbien entre une jeune héritière orpheline et sa dame de compagnie qui prend place dans l’Angleterre victorienne. Et que le cinéaste a transposé à la Corée et au Japon des années 30. Une histoire de complots, de trahison, d’enlèvement d’enfant, et bien sûr de vengeance, thème de prédilection du réalisateur.

Face à lui, une femme. La réalisatrice allemande Maren Ade qui fait ses premiers pas dans la compétition cannoise. Mais qui a déjà été primée dans d’autres festivals, notamment à la Berlinale en 2009 où elle reçoit l’Ours d’Argent pour Everyone else. Son film – Toni Erdmann – présenté sur la Croisette cette année revient sur une relation père-fille compliquée. Le père, un peu trivial, décide un jour de faire une visite surprise à sa fille, une femme d’affaire travaillant à Bucarest. La situation la met mal à l’aise. Il repart. Pour revenir grimé, se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Et ainsi tenter de renouer avec elle.

 

Du côté de la Quinzaine des Réalisateurs, le cinéaste belge Joachim Lafosse présente L’économie du couple, un (presque) huis-clos dans lequel un couple au bord du divorce (Bérénice Bejo et Cédric Kahn) se déchire pour savoir qui gardera la maison. Ni l’un ni l’autre ne veut céder. Et le couple se retrouve à cohabiter dans une haine grandissante.

Et parce que Cannes est aussi l’occasion de présenter des films pour tous les publics, difficile de passer à côté de la dernière production Disney, réalisée par Steven Spielberg et projetée aujourd’hui hors-compétition. Adapté d’un roman de Roald Dahl, Le Bon Gros Géant nous entraîne dans l’univers fantastique d’un gentil géant (contrairement à ses autres congénères) qui fait la connaissance de Sophie, une petite fille de dix ans, à qui il va faire découvrir la magie et le mystère des rêves.

Bon, un peu de patience, le film ne sort sur nos écrans que cet été.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...