A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
Calendrier de l'Avent MaXoE - Voir toutes les idées cadeaux !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Hellboy & B.P.R.D. 1953
Livres / BD /
Comics en Vrac : Hellboy & B.P.R.D. 1953
Créatures de l'étrange, tremblez !

Un seul comics cette semaine. On retrouve notre démon rouge au travers d’un certain nombre d’histoires blindées de monstres.  

Hellboy & B.P.R.D. 1953

3

 

Voici le deuxième tome de cette nouvelle série. Nous vous avions proposé une chronique de Hellboy & B.P.R.D 1952. On revient donc sur les premières aventures de notre ami. Alors que le premier tome expliquait ses origines, ici nous avons droit à ses premières missions au sein du B.P.R.D. Ce tome nous propose donc un certain nombre d’histoires plus ou moins longues. La première, La Main Fantôme, fait partie des récits courts. On nous raconte simplement une petite histoire de démon  sans grande importance. Non, l’intérêt n’est pas dans ce démon mais bien dans l’approche du héros et de son mentor. On y voit l’évolution des choses, les questions soulevées, …

Au-delà des Barrières est une histoire de plus longue haleine. Les auteurs y mêlent des enfants et un improbable monstre sorti … du jardin ! Sympa ! L’Arbre De la Sorcière nous propose un plat à base de squelettes romains. Vous l’avez compris l’ambiance Hellboy est belle et bien là. On apprécie chaque histoire pour le fait qu’elle participe à la construction de l’ambiance globale et chacune est le témoin des débuts d’Hellboy. Un Hellboy assez impulsif, prompt à distribuer les gnons. 

Pour tout vous dire, il faut avoir cette démarche globale car certains récits manquent un peu de profondeur, il faut donc plus les prendre comme autant de tableaux de la jeunesse de notre homme en rouge. Les dessinateurs divers ont bien fait le boulot. La charte graphique Hellboy est très bien respectée. Voilà donc une BD pour compléter votre collection sur ce drôle de bonhomme. 

Scénario : Mike Mignola, Chris Roberson – Dessins : collectif – Hellboy & B.P.R.D. 1953 – Delcourt – Contrebande – 144 pages – février 2017 – prix 15,95 €