MaXoE Festival 2019MaXoE Festival 2019 MaXoE Festival 2019
MaXoE > RAMA > Dossiers > Presse / Magazines > Presse en Vrac : Forever Evil #3, Batman Saga #28
Presse / Magazines / /
Presse en Vrac : Forever Evil #3, Batman Saga #28
La fin du monde est dans la presse

Cette semaine on vous parle d’un monde où les méchants gagnent. Cela s’appelle Forever Evil. Le 4ème volume vient de sortir dans les étals, alors on a décidé de vous présenter une chronique du 3ème (que l’on trouve toujours dans les bureaux de presse à l’heure où l’on vous parle). L’homme chauve-souris est présent aussi pour le nouveau Batman Saga.

Forever_Evil_haut

 

 

Forever_Evil_3-couvForever Evil #3

3

 

Avant de vous présenter le contenu de ce volume 3, sachez que cette série de périodiques prévoit sept opus. Nous on aime ça quand on nous donne, au départ, une idée de la dimension de l’histoire. Revenons donc sur ce Forever Evil #3. Pour mémoire, le syndicat du crime (le double maléfique de la Justice League) a débarqué sur Terre. Ni une ni deux, ils ont battu nos super-héros préférés à plate couture. Ils instaurent alors un règne de la terreur sur la planète, donnant quasi toute liberté aux méchants de tous poils. Le magazine vous propose  différents angles de vue sur cette situation extraordinaire.

La première histoire est le main stream en quelque sorte. On y retrouve les protagonistes principaux avec, notamment, un Lex Luthor qui ne supporte pas qu’on lui vole la vedette du méchant. Il va donc monter des alliances improbables. C’est sympathique même si on sent une petite baisse de rythme probablement liée au calme avant la tempête. Le deuxième récit nous rappelle les origines de Killer Frost. Bon cela sent un peu le remplissage même si elle va avoir un rôle à jouer dans les événements à venir. La troisième histoire met en scène Steve Trevor qui va essayer de mettre le président des Etats-Unis à l’abri. Cela se lit sans difficultés mais sans passion aussi. Par contre, l’histoire sur les Lascars nous a beaucoup plu. C’est une bande de vilains pas si méchants que ça et qui ne goûtent guère l’arrivée d’Ultraman et de ses comparses. Drôle, décalé, rafraîchissant. Dans la suite, il y a l’indécrottable Bane qui a décidé d’investir la prison de Blackgate. Difficile de connaître ses véritables motivations, tout du moins au début. Pour finir, DC nous propose un voyage en 1964 pour vivre la première apparition du syndicat du crime.

ForeverEvil3-planches

Bien qu’inégal, la grande force de ce volume (et des autres de la série), c’est de nous offrir des angles de vue divers de cette situation exceptionnelle. Le tout se tient bien avec un suspense bien construit et des personnages hauts en couleur.

Le monde de Forever Evil s’invite dans la plupart des publications DC. En France, cela passe par DC Saga (le dernier en date propose un récit très noir et très goûteux), Batman Saga HS ou Justice League Saga (ce qui se décline aux US par de très nombreux magazines différents). Ainsi, DC réussit le pari d’une grande histoire qui abolit les frontières habituelles entre les différents périodiques. En tout cas, on vous conseille la lecture de ces magazines et particulièrement des Forever Evil #1 et #2 qui plantent le décor de bien belle manière.

Contient les épisodes US FOREVER EVIL #3, Forever Evil : Arkham War #2, Forever Evil : Rogues Rebellion #2, Forever Evil : ARGUS #2, Justice League Of America #7.2 : Killer Frost, Justice League of America V1 #30.

Forever Evil – Urban Comics – mensuel – août 2014 – numéro 3 – 138 pages – 5,60 €

 

 

 

 

BatmanSaga28-couvBatman Saga #28

5

 

On retrouve la suite de l’an 0 de Snyder. Petite baisse de rythme pour la série, le récit s’essoufle un peu. Batman se démène encore avec le docteur la mort. La deuxième histoire, Une couronne d’effroi nous propose aussi une histoire sans grande envergure, sans panache à notre goût. L’histoire tourne autour des Man-Bat et de leur concepteur.

L’extrait de la série Batman & Two Faces nous parle d’Erin McKillen, qui a défiguré Harvey Dent (tout du moins dans cette réalité d’Harvey Dent). Elle a réussi à s’échapper de prison et depuis elle a double-face aux trousses. Le récit est sombre à souhait, on aime beaucoup.

BatmanSaga28-planches

On poursuit avec Bat-Girl qui joue un double-jeu avec son père alors qu’il est agressé par une bande de super-vilains. C’est pas inintéressant mais une fois de plus le récit manque un peu de profondeur. C’est le cas aussi des petits histoires qui clôturent le magazine.

En bref, un opus qui rompt un peu avec la qualité habituelle. Mais nous sommes sûrs que Batman va se reprendre le mois prochain.

Contient les épisodes US Batman #26, Batman and Two-Face #26, Detective Comics #26, Batgirl #26 et la deuxième partie de Detective Comics #27.

Batman Saga – Urban Comics – mensuel – août 2014 – numéro 27 – 145 pages – 5,60 €