Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > ZOOM > Dossiers > Société > Le Village GN, un nouveau monde à portée de main
Société / Sorties / Expos / Télé/Séries /
Le Village GN, un nouveau monde à portée de main

Comic Con a accueilli durant 4 jours le « Village Gn ». Alors GN kesako ! GN = jeux de rôle Grandeur Nature.
Un GN est de ces jeux où l’on incarne un personnage des doigts de pieds jusqu’à la racine des cheveux. L’espace d’une soirée, d’un week end, vous endossez le rôle d’un autre dans un univers futuriste, médiéval, moderne, historique, fantastique… A vous de choisir le ton de votre voix, le style de vêtements portés, les attitudes à adopter… selon le rôle que vous auront confié les organisateurs !

Costumes, attitudes, armes sécurisées et adaptées, accessoires… le GN est un jeu mais il faut quand même s’y plonger un peu et s’investir car il demande une certaine préparation. C’est ce que vous proposait de découvrir ou redécouvrir le Village du GN, du jeudi 5 au dimanche 8 juillet au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.
MaXoE a choisi trois mouvements, trois artistes, trois groupes de joyeux compagnons qui passent beaucoup de temps, chaque jour de l’année, pour vous apporter sur un plateau d’argent toutes les clés de cet univers.

 

 
Mais quel GN de merde !

GN de merde est une série humoristique qui parodie l’univers du jeu de rôle Grandeur Nature. Et ces joyeux drilles savent de quoi ils parlent car ils ont tous un pied plus ou moins coincé dans ce monde là !
Composée de plusieurs épisodes sous format court métrage, Gn de Merde en est à sa 2nd saison. Pour ceux qui connaissent la série Noob, c’est un peu dans le même esprit, mais pour le jeu de rôle. L’objectif : rire de tout et surtout de ce qui peut nous réellement nous agacer pendant un jeu. Car, après tout, quelque soit l’égo plus ou moins surdimensionné que l’on possède, le GN… c’est un jeu !
L’équipe de GN de merde nous le rappelle, ou l’apprend à certains, avec légèreté et humour.

Pour ceux qui ne connaissent pas les GN, il faut bien comprendre que ce monde est un univers d’amateurs et de passionnés. Un GN met plusieurs mois, voire 1 ou 2 ans pour les plus lourds, à s’organiser. Il ne s’agit plus ici de réaliser une partie plateau ou sur table. Il faut trouver un lieu qui se prête au jeu, ne soit pas dangereux, ait des possibilités de campements pour les joueurs, il faut un scénario et les différentes branches qui le composent, créer les personnages qu’incarneront les joueurs, prévoir un monument de logistique entre la nourriture, les décors et différents éléments de jeu… Alors vous voyez, un GN ça ne sort pas d’un chapeau comme un lapin magique !
C’est tous ces petits moments de stress de l’organisation, de cafouillage des inscriptions, de bug de jeu et de joueurs, que Gn de merde parodie.

Sur une idée de Christophe Fuzier (à gauche sur la photo ci-dessus), associations, passionnés et bénévoles appartenant au monde des Grandeurs Natures, du spectacle vivant, de la vidéo et du cinéma, sont nombreux à participer ponctuellement ou régulièrement aux épisodes de la série. Leurs épisodes sont diffusés en haute définition sur leur site internet http://www.gndemerde.com .

 

La preuve par la vidéo : l’épisode 2 de la 1ère saison ci-dessous ! Enjoy !

GN de Merde ep2

 

 
L’atelier du Troll… Y a pas que les elfes dans la vie !

Yeelen, dit Monsieur le troll, a fait un très long chemin depuis l’Auvergne pour participer à sa 1ère saison de Comic Con. Armure sur mesure, ceinture, couverture reliée de cuir… Ce monsieur Troll est un artisan du cuir et, en à peine 1 an d’ancienneté, a fait un véritable buzz dans le métier et l’univers du GN.
Fonctionnant particulièrement sur internet, il est toute fois possible, si vous n’avez pas pu le rencontrer sur Comic Con, d’aller le voir dans son atelier ou de le croiser lors des fêtes et marchés médiévaux qui existent un peu partout en France.

C’est grâce au concept « stand coup de pouce » mis en place par les organisateurs de Comic Con et qui permet aux jeunes créateurs et artisans de louer un stand pas trop cher, que Yeelen a pu se déplacer jusqu’à Paris. L’artisan s’efforce de proposer un panel de créations de qualité et pas « des armures en plastiques qui ne tiendront pas plus de quelques mois« . Car « mes créations durent des années. Si on en prend soin, une armure pourra facilement durer 10 ans ». La qualité est le cheval de bataille du Troll dont le discours est clair. Certes le cuir ça coûte un peu plus cher et il y a beaucoup de travail derrière une ceinture gravée ou une armure taillée sur mesure. Alors forcément le prix n’est pas le même. Mais il s’agit de savoir ce que l’on veut, de la qualité ou de l’usage unique !

Dans cet objectif, Yeelen travaille à créer une association qui regrouperait des artisans qui privilégient la qualité. Lui et ses compagnons, cherchent à créer un système de brevet qui permettrait de mettre les créations des artisans de cette association sous brevet afin qu’elles ne puissent être copiées. « C’est trop facile, pour un artisan concurrent, de venir sur ce genre de salon, de photographier le stand ou les créations, et de refaire les mêmes choses que nous en suivant » déplore-t-il. Et Yeelen va encore plus loin. Car non content de travailler à la réalisation de son projet d’association et de tout ce qu’elle implique, il envisage fermement de porter son idée jusqu’à proposer une loi qui protège les artisans.
Alors si vous êtes artiste ou artisan, que vous travaillez le cuir, le métal, créez des bijoux… et que cette idée vous séduit, n’hésitez pas à contacter Yeelen pour en discuter avec lui : Mail.

 

 
L’atelier du GN ou ADGN pour les intimes

Là aussi, voilà une bande de joyeux compagnons qui ont décidé de consacrer leur vie professionnelle à la promotion du GN, de vivre pour et à travers lui. Leur slogan : « Nous sommes des joueurs avant d’être des commerçants » résume plutôt bien l’état d’esprit de cette équipe de passionnés.
L’Atelier du GN propose différents accessoires, armes et costumes pour vous permettre de vous équiper en prévision de vos futurs jeux de rôle Grandeur Nature.

Ils disposent d’une boutique en ligne et de plusieurs pied à terre. Depuis que les deux copains Olivier Dousse (à gauche sur la photo ci-dessus) et Jérôme Plantier ont décidé de se lancer dans l’aventure, la boutique s’est bien développée et propose désormais 6 points de vente en dehors d’internet. Vous pourrez retrouver leurs articles à Pau où se trouve la maison mère, à Bordeaux chez Créa fête, à Toulouse au Griffon Noir, à Paris dans le Repaire du Dragon, à Strasbourg chez Philibert et à Rennes dans le Temple du jeu.

C’est la 3ème année que l’équipe plante sa tonnelle à Comic Con. Pour Olivier Dousse, l’affaire a toujours été rentable jusqu’à maintenant et c’est encore mieux depuis que le Village du Gn a été mis en place. Le festival lui a permis de se faire de nouveaux contacts. C’est d’ailleurs grâce à Comic Con que l’ADGN a trouvé un point de vente sur Paris.
« Il y a des gens qui économisent toute l’année pour venir à Japan Expo et Comic Con. Et ils ont vraiment envie de se faire plaisir. Une fois un homme nous a acheté une armure complète à 700€ et il ne fait même pas de jeux de rôle… » nous explique Olivier Dousse.

Si Yeelen, de l’Atelier du Troll, regrettait que les deux manifestations aient lieu en même, car pour lui les publics sont trop différents pour que les visiteurs de Japan Expo soient intéressés par ses créations de cuir. Olivier, quant à lui, a un avis opposé : « Disons que 15% des visiteurs de Japan Expo nous achètent du matériel, pas plus. Mais ces 15% là ne regardent pas à la dépense, alors c’est intéressant pour nous oui. »

Nouveauté chez l’Atelier du GN, Yann Bouten, un artiste qui travaille le cuir, a rejoint l’équipe. « Il s’est monté sa clientèle et son activité grâce à nous », nous confie Olivier pas peu fier d’avoir aidé à propulser cet artisan qui peut désormais vivre de son travail plus aisément. Yann Bouten réalise des pièces de cuir, armures entre autres, sur mesure ou « prêt à l’emploi » exclusivement pour l’ADGN.
Cuir ou pas cuir, leur gamme de prix s’étend de 3.5 € à 700€. De quoi se faire plaisir pour toutes les bourses en somme !