A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > TECH > News > Téléphonie > Entourage, un projet réconciliant digital et social
Société / Téléphonie /
Entourage, un projet réconciliant digital et social

Entourage, c’est l’histoire d’un projet réconciliant digital et social.

À la manière d’un réseau social, cette application connecte les habitants entre eux, et leur permet de créer un cercle bienveillant autour des personnes sans abris de leur quartier.

Pire que le besoin d’argent, c’est souvent le lien social qui manque cruellement aux personnes sans abris.

L’application Entourage, créée en 2014 par Jean-Marc Potdevin (l’association a remporté le prix La France s’Engage en janvier 2017), permet d’aider les personnes sans abris en recréant du lien autour d’eux.

À l’occasion du lancement de cette campagne, TBWA\Paris a imaginé une opération pour le moins
originale : sachant qu’un billet de 5 euros s’échange plus de 1000 fois par mois, pourquoi ne pas faire de ces billets un véritable média ?

Entourage et TBWA\Paris sont donc partis à la rencontre des personnes sans abris et leur ont proposé d’écrire sur ces billets un mot de leur main. En utilisant ces billets, qui restent valables légalement, les personnes sans abris commencent à diffuser le message de sensibilisation dans le 2ème et 9ème arrondissement de Paris, afin qu’il passe de main en main indéfiniment et qu’il touche ainsi le plus de monde possible.

Entourage est disponible sur iOS et Android.

A propos d’Entourage

L’application Entourage a été pensée par des personnes sans abris, des experts de l’action sociale et des professionnels du web. Un « comité de la rue » composé de personnes actuellement ou anciennement SDF participe au développement de l’association. En à peine 3 mois, l’application a déjà été téléchargée 10 000 fois et plus de 500 actions de solidarité ont été initiées.