Après une très belle 6ème édition du MaXoE Festival au mois de juin dernier, le MaXoE Festival – La Suite revient comme prévu à la rentrée de septembre et nous vous proposons de participer à ce premier concours ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain dimanche 22 septembre minuit, nous vous proposons de gagner 1 lot comprenant 3 jeux : Life is Strange : Before the Storm – Édition Limitée (PC) + Just Cause 4 (Xbox One) + Shadow of the Tomb Raider ... En savoir plus !
MaXoE > ZOOM > News > Histoire > Focus Révolution : Des villes renommées par les révolutionnaires
Histoire / / / /
Focus Révolution : Des villes renommées par les révolutionnaires

La révolution a vu une chasse aux symboles de la royauté et de l’église catholique. Certaines villes (et même villages) ont vu leur nom transformé pour leur en donner un qui fasse allusion à la révolution ou à la république. Peu de communes ont conservé ces noms puisqu’en 1814, Louis XVIII a annulé tous ces changements.

carte-france

Quelques exemples :

– Le Mont Saint-Michel fût renommé Mont-Michel puis Mont-Libre

– Fort-Royal en Fort National

– Lyon en Commune-Affranchie (c’est môôôôôche, horriblement môôôôôche)

– Marseille en Ville-sans-Nom (ils avaient énormément d’imagination les révolutionnaires)

– Grenoble en Grelibre (parce que Grenoble = Gre+Noble, la noblesse était bannie)

– Bordeaux en Commune-Franklin

– Saint-Flour en Fort-Cantal, Fort-Libre puis Mont-Flour

– Bourg-en-bresse en Bourg-Régénéré puis Epi-d’Ain et Epi-d’Or

– Saint-Etienne en Armes-Ville ou Canton-d’Armes ou Commune-d’Armes ou Libre-Ville…

Vous trouverez facilement sur internet les noms temporaires des villes et villages. Notons toutefois que certaines villes ont plus tard récupéré leur nom révolutionnaire comme Clichy-en-Aulnoy qui a repris en 1851 le nom de Clichy-sous-bois.