MaXoE > GAMES > Tests > PC > Retour sur Umbrella Corps : peut mieux faire !
PC / PS4

Retour sur Umbrella Corps : peut mieux faire !
Quand Capcom s'essaie au multi compétitif

NOTE DE MaXoE
5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Capcom a décidé d'utiliser sa juteuse licence de Resident Evil pour un multi compétitif. L'idée est bonne au départ. Mais vous allez voir que sa mise en oeuvre est assez poussive. On vous laisse découvrir tout cela ci-dessous.
1456829675-2799-card

 

UmbrellaCorps-jaqTPS compétitif

 

C’est donc un jeu de shoot à la troisième personne que nous avons entre les pognes. Phil vous en avait déjà parlé dans sa preview. Caméra au dessus de l’épaule, votre personnage prend pas mal de place à l’écran mais on s’en accommode aisément. Dès les premières minutes le ton est donné, on a le droit à de l’arcade pure et dure. Les déplacements sont très nerveux, debout, accroupi ou couché et on peut même escalader pas mal de choses. Bon point ça. Une arme lourde, une arme de poing et le brainer, une sorte de piolet particulièrement dévastateur mais au timing délicat. Il y a aussi le Jammer-Z, c’est un dispositif qui, lorsqu’il n’est pas endommagé, vous cache aux yeux des infectés, enfin sauf si vous les visez ou vous tirez bien sûr. Là on touche un peu de tactique dans ce monde de brutes puisqu’il vous permettra de vous cacher au milieu des zombies pour mieux tromper vos adversaires. On a un système de planque à la Gears Of War aussi. Bref, c’est plutôt pas mal mais assez classique.

Notre Press Start : 

 

Des modes ? Oui, un peu

Du côté des modes, c’est un peu le désert. Commençons par le jeu en ligne, normalement la partie charnue de la bête. Il y a le mode Extermination qui propose un deathmatch par équipes de 3. Il n’y a pas de respawn, chaque mort vous éjecte du jeu jusqu’à la fin de la manche. Chose qui arrive vite vu que les cartes sont de petite dimension. C’est nerveux, pas déplaisant mais très (trop) bourrin à notre goût. C’est en grande partie lié à l’aspect Arcade de tout cela. Votre personnage se déplace très vite et ceci même s’il est accroupi ou couché. Du coup, on perd un peu les aspects stratégiques. 

umbrellacorps-1

Ce côté arcade se ressent à peine moins sur Multi Ops. Cette fois ce sont des manches aux objectifs divers qui s’enchainent au hasard. Ici il faut ramasser des valises spéciales, là on doit se concentrer sur un adversaire désigné comme cible, là encore il faut récupérer de l’ADN sur des PNJ ou conserver une mallette le plus longtemps possible. Tout n’est pas bon à prendre mais certains objectifs procurent pas mal de plaisir, notamment les systèmes à base de mallettes. C’est donc pas mal foutu même si, encore une fois, c’est terriblement bourrin, certes un peu moins que dans le mode extermination mais bourrin quand même. Et là où l’on se dit que les développeurs sont passés finalement à côté de leur gameplay, c’est que les zombies environnants ne sont pas assez utilisés à notre goût. Ils vous ignorent assez souvent, grâce aux Jammer-Z et finalement, c’est assez dommage. C’est surtout fun quand celui-ci est endommagé et que tout le monde vous saute dessus. Le système de planque n’est, quant à lui, quasiment jamais utilisé par les joueurs. On y va, on rentre dans le lard et pis voilà. Encore une fois, la faute à une vélocité trop importante. 

Ce qui n’est pas très cool non plus, c’est la difficulté parfois à trouver des adversaires en ligne, notamment pour le mode Multi Ops. Un peu rageant pour un jeu de ce type non ? 

Un peu de gameplay :

 

Depuis sa sortie, le titre a bénéficié d’un nouveau mode en ligne appelé 4 Survivants. C’est un death-match à 4 combattants mais chacun pour soi. L’originalité de ce mode est lié au seul flingue que vous avez le droit de porter : votre arme secondaire, une arme de poing quoi ! Et puis pas de chargeur supplémentaire, des munitions limitées à ce qu’il y a dans cette arme. Il faut donc ramasser tout cela sur le terrain. Vous pouvez aussi compter sur votre couteau si les munitions venaient à manquer. Ce mode est assez intéressant, il se révèle du coup un peu moins bourrin, plus fin dans l’approche. Espérons que Capcom va continuer à fournir des modes de jeu car en l’état, cela manque tout de même de contenu.

umbrellacorps-3

Un mode local qui sauve (un peu) un jeu multi

Il y a aussi un mode local : L’expérience. Une suite de niveaux en solo où il faut survivre à tout prix. Qui aurait cru que notre intérêt se porterait sur un mode local dans un jeu prévu pour le online ? C’est nerveux à souhait, la difficulté est suffisamment bien dosée et surtout, surtout, on a enfin des sueurs froides. Pas de peur non, simplement du stress et un peu de rage. Des sensations quoi !

A l’heure du bilan, il faut bien dire que l’on est mitigé. Malgré les ajouts récents, le titre manque sévèrement de contenu. La gestion de l’XP est assez bien foutue et la possibilité de modifier vos armes (assez nombreuses d’ailleurs) vous donne toute liberté mais le goût reste amer. Et puis graphiquement, c’est pas le bonheur. C’est plutôt digne de la génération précédente et on souffre parfois de ralentissements franchement désagréables. Côté son, c’est classique au niveau bruitages et c’est inexistant du côté des thèmes. Bref, l’impression d’un soft un peu bâclé, pas vraiment fini. Une sale sensation aussi de gâchis. L’idée était bonne, il y avait plein de choses à faire mais bon voilà, c’est comme ça. 

umbrellacorps-2

Maintenant les fans de la licence pourront y passer quelques heures s’ils sont des envies de défoulement sans exigence monstre. Ils seront probablement contents de retrouver des lieux comme Raccoon City, le QG de TriCell ou encore les laboratoires d’Umbrella. Pour les autres, on vous conseille plutôt de vous diriger vers un certain Overwatch par exemple. 

Testé sur une version PS4

NOTE MaXoE
5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Passé à côté. Clairement. Le titre n'est pas mauvais en soi mais il souffre de la comparaison avec les ténors du genre. L'idée était pourtant bonne, surtout le principe d'avoir des PNJ qui viennent un peu brouiller les cartes mais voilà, la mayo ne monte pas. Les modes 4 Survivants et Expérience permettent au titre d'atteindre le 5/10. Sans eux, nous aurions été plus sévères.
ON A AIMÉ !
- L'univers Resident Evil
- Très nerveux
- Les modes 4 Survivants et Expérience
- La présence des Zombies et autres monstres qui perturbent le gameplay
ON A MOINS AIMÉ...
- Classique au possible
- Un contenu trop chiche
- Une communauté un peu restreinte
- Graphiquement perfectible
Retour sur Umbrella Corps : peut mieux faire !
Umbrella Corps
Editeur : Capcom
Développeur : Capcom
Genre : TPS
Support(s) : PC, PS4
Nombre de Joueur(s) : 1-6
Sortie France : 21/06/2016

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...