MaXoE > GAMES > Tests > PC > The Elder Scrolls Online: Morrowind, proche de la perfection visuelle et narrati…

The Elder Scrolls Online: Morrowind, proche de la perfection visuelle et narrative
... Même si le charisme de notre personnage reste lui perfectible

NOTE DE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Pour les adorateurs the The Elder Scrolls Online, Morrowind vous permet de retourner sur l’île de Vvardenfell pour 30 heures de jeu et de découvrir une nouvelle classe, le gardien. Pour les nouveaux venus, découvrez un monde immense aux graphismes incroyables, avec un scénario principal très bien fait, plein de quêtes annexes, d’autres joueurs parasites qui viennent vous voler vos boss (ou vous aider, faut voir le bon côté des choses) et, et, et, c’est déjà pas mal, non ?

Tout d’abord, Morrowind n’est pas un DLC de Elder Scrolls Online. Non monsieur, non madame ! Vous pouvez acheter le jeu sans avoir un seul des précédents. Ce qui est bien, parce que c’est mon cas. Et comme ils sont sympas chez ZeniMax Online, ils ont mis The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited avec. Ce qui fait que l’installation dure des plombes… Mais bon, ça vaut le coup ! 

Cette nouvelle aventure se situe 700 ans avant le premier The Elder Scrolls et 300 ans après The Elder Scroll Online. Vous devrez aider le Dieu Vivec, dont une mystérieuse maladie lui a fait perdre ses pouvoirs. Et accessoirement, vous devrez empêcher un météore de s’écraser. De la gnognotte pour le héro que vous êtes !

Un monde exceptionnel

Et particulièrement vaste. Et beau. Le scénario est immense avec plein de possibilités, des surprises et quelques bonnes doses d’humour. Bon l’humour, c’est aussi parfois à cause de mon incompétence. Par exemple la fois où il faut voler un poème. Je rentre dans la pièce, je passe en mode furtif et je m’aperçois que la femme ne fait pas attention à moi. Je sors donc du mode furtif. Je fouille toute la pièce, j’essaye de lui faire les poches et rien à faire ! Je ne trouve pas ce fichu poème ! Je vois un autre candidat au vol entrer et je l’observe, voir comment il fait. Et il finit en face de moi, à me regarder. On est 2 pauvres idiots à ne pas trouver le poème. Là entre un 3e candidat au vol, qui après avoir fait le tour de la pièce (et des poches), sort, puis entre, puis sort et re-rentre (je n’avais pas testé ça). Et on se retrouve 3 pauvres idiots à ne pas savoir quoi faire. Là entre un 4ème candidat, qui non seulement entre direct en mode furtif mais reste en mode furtif. Monsieur s’approche de la victime et repart directement. Et là, vous avez 3 cerveaux qui s’illuminent ! On passe tous les 3 en mode furtif, on va faire les poches de la pauvre femme et on repart, un peu honteuse en ce qui me concerne…

Solo ou multi ?

Un des gros avantages de ce jeu est que le boss s’adaptera à votre niveau, ou plutôt le niveau de la zone s’adaptera à celui de votre personnage. La difficulté est donc que si vous accompagnez (parasitez) un personnage de haut niveau, vous vous retrouverez face à un boss à un niveau bien trop haut et vous courrez le risque de mourir après un seul coup. Et inversement, vous vous ferez voler un boss en un seul coup si quelqu’un de haut niveau se joint à vous (contre votre volonté). Mais je dois avouer que certains de ceux avec un bon niveau sont super sympa. Je me suis faite ressusciter plus d’une fois, comme ça, sans rien avoir demandé par exemple.

Donc au final, même si vous tentez de vous la jouer solo, vous croiserez toujours un autre joueur qui interférera avec votre partie. Ou parfois vous suivrez ses traces, les cadavres qu’il aura laissé derrière lui, vous permettant de passer une zone difficile mais vous privant de points d’expérience.

Et puis quand une quête exige de vous d’aller voir un personnage en particulier, vous le trouverez déjà entouré de plusieurs autres joueurs. Ça pert de son charme. On accepte une quête, on est le héro, mais en fait non. Plein d’autres sont passés avant nous, d’autres vont passer en même temps que nous et d’autres suivront encore…

Trop de possibilités ?

Oui, je sais, ça peut sembler absurde. J’aime avoir plein de quêtes en plus de la quête principale. Ce n’est pas quelque chose qui me dérange. Mais je trouve qu’il y a trop de possibilités sur les capacités de notre personnage : charpentier, magicien, cuisinier, guerrier, voleur… Avec à chaque fois des quêtes spécifiques… Cela en fait un peu trop. Mais parfois on n’a pas le choix. Il faut développer le talent culinaire de notre personnage si on veut pouvoir créer des aliments pour nous régénérer. Mais en observant les autres joueurs de haut niveau, je ne rencontre que des voleurs ou des magiciens… Ce qui ne m’enchante pas parce que mon personnage est une guerrière… J’aurai du me créer un gardien. Je vais peut-être recommencer avec un gardien d’ailleurs. Avec un gros ours qui peut me servir de tank, en développant des pouvoirs de guérisseur, ce qui m’éviterait de faire la cuisine…

Quelques petits défauts mais d’excellents points

Le monde est beau, le jeu est beau. Mais il ne m’a pas accroché plus que ça. Je ne rentrais pas chez moi impatiente d’y jouer. Dans the Witcher 3 ou Dishonored 2, on joue un personnage certes déjà existant mais qui a du charisme, une personnalité. Je me suis attachée à ces personnages. Là, j’ai créé mon personnage, mais je ne peux pas lui insuffler de personnalité. Mon personnage est fade. Et c’est ce qui manque à ce jeu.

Le système de dialogue pourrait être amélioré : les voix sont très bonnes, le doublage excellent. Les PNJ récitent leur dialogue avec passion, mais à l’image le visage est particulièrement inexpressif… Je trouve ça très dommage. Cela aurait donné un plus non négligeable au jeu. Et c’est d’autant plus dommage qu’on se sent très impliqué dans les quêtes avec des PNJ. On se soucie de leur sort, de leur avenir. Et parfois on regrette les décisions qu’on prend… Parce que oui, les décisions qu’on prend on une grooooooooosse influence sur l’histoire et donc la suite de votre aventure. Alors réfléchissez bien… Ça c’est un des points que j’ai préféré dans le jeu.

La progression de notre personnage est lente, très lente. Couplez ce problème avec l’absence de personnalité de notre personnage et ça fait tomber la note du jeu de 1 points au moins pour moi !

Testé sur Xbox One

NOTE MaXoE
8
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Morrowind est un excellent MMORPG qu’on peut jouer en partie comme un RPG pour ceux qui le souhaitent. Le jeu est superbe, l’histoire est bien construite, les quêtes sont innombrables avec de bonnes pointes d’humour. Mais l’évolution de votre personnage est très lente et je trouve dommage qu’on ne puisse pas attribuer une personnalité à notre personnage, pour qu’on s’y attache un peu. Je trouve aussi dommage que lors des dialogues avec les PNJ, ces derniers n’aient pas un langage corporel correspondant à la conversation. D’autant plus que le doublage est excellent !
ON A AIMÉ !
Les graphismes sont superbes
Le doublage est excellent
Le monde est vaste, les quêtes innombrables
Vos décisions, vos choix ont une influence sur l'histoire, sur le devenir de certains personnages
ON A MOINS AIMÉ...
Pas d’expression corporelle des PNJ lors des dialogues
Evolution trop lente de notre personnage
Notre propre personnage manque totalement de charisme, de personnalité
The Elder Scrolls Online: Morrowind, proche de la perfection visuelle et narrative
The Elder Scrolls online: Morrowind
Editeur : Bethesda Softworks
Développeur : ZeniMax Online Studios
Genre : MMORPG
Support(s) : PC, PS4, Xbox One
Nombre de Joueur(s) : multi/solo
Sortie France : 06/06/2017

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...