MaXoE > GAMES > Tests > PS Vita > Stealth Inc. A Clone In The Dark : pour les méninges et les réflexes

Stealth Inc. A Clone In The Dark : pour les méninges et les réflexes

NOTE DE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Pendant ces vacances, les sorties vidéoludiques se calment un peu. C'est l'occasion ou jamais de se tourner vers les petites productions souvent disponibles uniquement en téléchargement. On y trouve souvent de petits bijoux comme ce Stealth Inc : A Clone In The Dark qui était déjà sorti sur PC en 2011 et qui bénéficie d'une adaptation sur Vita et PS3.

stealthInc-haut

 

Dur, éprouvant, exigeant, impitoyable. Voilà ce qui peut caractériser le mieux le soft que l’on a dans les mains. Cela doit être la mode de revenir à des difficultés de l’ancien temps. Il faut dire que l’on reproche assez aux blockbusters de faire la part belle à la facilité. Du coup les titres indé se tournent un peu plus vers les gamers. C’est bien dans la mouvance et vous le verrez dans quelques jours avec notre test de Hotline Miami.  

Comment ça marche ? 

On nous livre ici un soft en 2D vue sur le côté. Vous déplacez un bonhomme (vendu comme un clone car les développeurs respectent les humains et ils ne veulent pas les envoyer à la boucherie, car c’en est une) dans des tableaux bourré de pièges et conçus par des grands malades des puzzles. 

On peut vous le dire tout de suite, il n’y a pas révolution dans ce titre, on y retrouve des mécanismes vu ici et là par le passé mais ils ont été mis en sauce par un grand chef. Le principe général est celui de la lumière et de l’ombre. Vous devez traverser des niveaux depuis une porte d’arrivée vers une porte de sortie. Ces niveaux sont blindés de détecteurs : caméras munis de lasers, robots tueurs, lasers détecteurs, j’en passe et des meilleurs. Dès que vous passez dans le champ de détection d’une caméra, c’est la mort immédiate et c’est la même chose pour les autres défenses. En gros, pas le droit à l’erreur. C’est là toute la richesse du titre et c’est cela qui l’éloigne des newbies. Vous allez recommencer encore et encore chaque niveau, enfin non, pas tout à fait, car il y a de nombreux checkpoints qui vous permettent de repartir à la dernière étape de votre progression dans le tableau. 

stealthInc-2

Alors comment ne pas se faire repérer ? Tout simplement en progressant dans l’ombre. Il y a une lumière globale qui crée des ombres dans chaque niveau mais aussi des projecteurs intermédiaires qui compliquent la donne. A vous donc de réfléchir suffisamment pour pouvoir passer dans les bonnes zones pour vous en sortir. Dis comme cela, on dirait que c’est simple mais il n’en est rien car il y a bon nombre d’autres facteurs à prendre en considération. Des interrupteurs disséminés un peu partout déclenchent des portes, des trappes, des plates-formes, … Vous disposez aussi parfois de blocs à déplacer, ceux-ci peuvent maintenir un interrupteur ou vous procurer une zone d’ombre salvatrice. Evidemment les plates-formes bougent ainsi que les robots qui patrouillent, il faudra les utiliser à bon escient pour pouvoir déclencher tel ou tel mécanisme au bon moment. 

 

De l’arcade aussi 

Difficile à décrire ici, on peut vous jurer que très rapidement les niveaux sont de vrais casses-têtes. Mais attention, ici il n’est pas question uniquement de stratégie et de réflexion. Non, on nous demande aussi d’accomplir des exploits d’arcade. Car même quand les clés du puzzle sont entre vos mains, il faut exécuter votre plan avec une précision d’horloger. J’en veux pour preuve cette séquence où vous devez suivre au millimètre un rayon détecteur qui désactive des lasers tueurs. Comme dit précédemment, les checkpoints sont intelligemment placés ce qui limite la frustration.  

stealthInc-3

Côté graphismes, c’est de la très belle 2D. C’est léché, c’est fin et c’est lisible. On apprécie la direction artistique qui plaque des messages vous donnant un indice ou se moquant simplement de vous. La zique est techno, classique, très classique mais elle se marie plutôt bien avec l’ambiance indus du titre. 

L’éditeur de niveaux est très bien foutu. Vous pouvez placer, au stick ou au doigt, les objets, les caméras, les pièges, les interrupteurs, … Très ingénieux, il propose un système de calques permettant d’occulter certains types d’objets pour y voir plus clair lors de la conception du niveau. On peut déplacer les objets, faire des tests, bref, la panoplie est complète pour l’artiste qui est en vous. Seul hic, alors que sur PC on pouvait partager nos créations avec la communauté, l’option semble non disponible pour l’instant pour Sony. Dommage car du coup l’intérêt de l’éditeur est remis en cause. 

stealthInc-1

 

Testé sur une version PS Vita. Le titre est disponible en Cross Buy Vita-PS3 et un premier DLC de 20 niveaux est gratuit si vous achetez le jeu avant le 7 août. 

NOTE MaXoE
8Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Au final, voici un titre qu'on ne peut pas mettre entre toutes les mains. Il demande une belle persévérance et ceux qui n'aime pas les challenges doivent passer leur chemin. Mais pour les autres, c'est un bijou ludique. Tout est fait pour forcer l'addiction, les puzzles sont intelligents, l'aspect plates-formes est retors et la frustration est limitée par de très bon checkpoints. Et puis le titre ne s'installe jamais dans la routine, la jouabilité évolue sans cesse. Que demander de plus pour 10 euros environ ?
ON A AIMÉ !
- Des puzzles ingénieux
- Les bons checkpoints
- Le côté addictif
- Le renouvellement du gameplay
- La gestion de l'ombre et de la lumière
ON A MOINS AIMÉ...
- Parfois très dur quand même
- N'invente rien de neuf même s'il le fait très bien
Stealth Inc. A Clone In The Dark
Editeur : Curve Studios
Développeur : Curve Studios
Genre : Réflexion, Plates-formes
Support(s) : PS Vita, PS3
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 24/07/2013

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...