MaXoE > GAMES > Dossiers > PC > MaXoE Festival 2020 : La Sélection Jeux Vidéo

MaXoE Festival 2020 : La Sélection Jeux Vidéo

Et voici la sélection jeux-vidéo pour le festival. Alors c’est forcément subjectif, forcément on est passé à côté de certains titres mais c’est le résultat du travail de l’équipe, en espérant que ça vous plaise ! 

Bon la difficulté c’est aussi de mettre les jeux dans des catégories. Nous avons essayé de créer des catégories correspondant à des thématiques communes. Cliquez sur le titre de chacun des jeux pour accéder à notre test et nous vous donnons un aperçu de notre conclusion pour chacun. 

 

Plate-Formes/Action

Yooka-Laylee and the Impossible Lair : « Impossible de ne pas s’extasier devant toutes ces idées comme ce mélange de double lecture du Level-Design allant de la création de niveaux alternatifs variés à un monde 2,5D réalisé comme un soft d’aventure. Le tout avec un gameplay aux petits oignons, de superbes musiques et un enrobage très agréable pour la rétine. Sous ce coup de cœur se cache un des titres incontournables de cette fin d’année. ». 

Indivisible : « Indivisible propose un mélange intéressant et bien calibré entre phases de plate-forme et combats dynamiques à la Valkyrie Profile où ici la dextérité prime. Si cet alliage rafraîchissant fonctionne déjà bien en temps normal, ces deux types de gameplay sont davantage mis en avant lors des phases de boss et cela apporte un plus indéniable. « 

Ori and the Will of the Wisps : « Ori and the Will of the Wisps arrive à nous faire passer par différentes émotions et ce grâce à sa brillante mise en scène, sa narration et ses musiques, le tout avec une patte graphique encore meilleure que dans le premier opus »

Shantae and the Seven Sirens : « Plus proche d’un Metroidvania pur grâce à un Level-Design général maîtrisé (mélange d’exploration et donjons), il est aussi plus cohérent dans sa narration, même si l’on déplore toujours quelques soucis plus mineurs ici. Le soft intègre également un système de cartes de monstres à collectionner sympathique permettant l’accès à quelques capacités actives/passives mais aussi de varier la difficulté. »

Trine 4 – The Nightmare Prince : « Dernier né de la franchise, Trine 4 – The Nightmare Prince plaira sans aucun doute aux fans de la première heure qui y trouveront un retour aux origines très agréable avec une durée de vie plus longue qu’à l’accoutumée. »

 

FPS/TPS

Control : « Control n’est pas là pour révolutionner le « grand monde » des TPS Action Aventure, effectivement on reste dans une progression classique pour le genre. Cependant les développeurs, comme à leur habitude, savent marquer les esprits en mettant habilement un sujet au service d’un jeu. On accroche alors très vite à un univers très marqué, une histoire alambiquée et prenante ainsi qu’une mise en scène avec des combats et des effets spéciaux spectaculaires. Encore une fois, on est face à un grand titre Remedy ! »

Plants Vs Zombies La Bataille de Neighborville : « Je me suis éclaté ! C’est drôle, c’est fun, c’est nerveux. Les parties en ligne offrent le meilleur du multi, on y trouve ce qu’il faut de challenges. Les différentes classes obligent réellement à modifier votre manière de jouer, c’est ça qui est intéressant. Et puis le côté déjanté est très rafraîchissant. En bref, il faut y jouer. »

Doom Eternal : « Si en 2016 Bethesda nous avait gratifié d’un bon reboot de Doom, 2020 signe une expérience encore plus aboutie que son prédécesseur. Ses phases de plateforme, son exploration agréable avec des secrets à découvrir, sa nervosité dans son gameplay sanglant tout en étant technique, font de Doom Eternal un Fast FPS grisant. Nul doute qu’il plaira forcément aux amateurs(trices) du reboot de 2016. »

Gears 5 : « Un hit à ne pas manquer, surtout si vous aimez la série. Ils ont su faire évoluer cette licence. La campagne est passionnante à vivre et les modes multi vont faire plaisir à tous les compétiteurs. Et en plus de cela le jeu se paie le luxe d’être très beau et bien optimisé avec un framerate irréprochable. Allez hop direct dans la sélection du MaXoE Festival. »

Call Of Duty Modern Warfare : « C’est la bonne surprise. On pouvait penser être usés par Call Of Duty et bien non, ils arrivent encore à nous surprendre avec cette campagne de feu et de sang, ce multi bourré de bonnes idées et cette réalisation sans failles. Chapeau. »

Borderlands 3 : « Borderlands 3 reste ancré dans ses fondations, quitte à reprendre du déjà-vu en abondance. Avec un tel constat, on aurait pu craindre que le soft tombe sans pouvoir se relever, mais grâce à ces quelques petites touches de nouveautés, on accroche comme d’habitude. En somme, Borderlands 3 fait ce qu’il sait faire de mieux : du Borderlands, avec un contenu riche qui va s’étoffer au fur et à mesure avec les mises à jour gratuites et ses DLCs. Nul doute que l’on aura du mal à lâcher le pad de sitôt ! »

Hunt Showdown : « Essai réussi. Le titre apporte son lot de plaisir. J’ai aimé ces parties en ligne notamment grâce à la tension qu’elles procurent. Evidemment, il faut apprécier ces ambiances sombres, à mi-chemin entre Western et film d’horreur. J’aurais aimé plus de modes de jeu, ou d’autres cartes mais disons que le titre a un bel avenir devant lui et surtout un potentiel certain car les parties se révèlent très exigeantes, donc passionnantes. »

Zombie Army 4 : Dead War : « Moi je me suis éclaté. Vraiment. C’est fun, c’est direct, c’est brutal. On ne se prend pas la tête, on est juste devant un gameplay instinctif. Cela ressemble vraiment à un jeu d’arcade par ses aspects de score notamment. Pour autant, le titre demande a élaborer quelques stratégies pour s’en sortir et c’est plaisant. Et puis, il y a un côté série B totalement assumé, et ça, j’adore. En bref, à utiliser à chaque fois que vous avez envie de vous défouler. »

Aventure-Action

Astral Chain : « En attendant Bayonetta 3, Platinum Games nous propose un mélange hybride très intéressant avec Astral Chain. Sous son univers post-apocalyptique et ses complots se cache un titre au fort potentiel. L’axe RPG est très complet, le visuel très agréable (malgré quelques soucis techniques), il y a de multiples annexes pour rompre la « routine » et les combats sont très dynamiques et jouissifs pour qui arrivera à maîtriser les nombreuses données. »

Star Wars Jedi Fallen Order : « Oui le jeu n’invente pas grand chose. Il reprend du gameplay éprouvé ici et là. On sent l’influence d’Uncharted et de Tomb Raider dans les phases d’escalade. Les puzzles font également référence à ces licences. Mais le tour de force du jeu c’est d’avoir tout de même sa propre identité, son marque de fabrique. C’est le résultat d’un mélange réussi des phases de jeu, de scènes spectaculaires propres à plaire aux fans et de niveaux plutôt bien pensés. Les fans seront aux anges. »

Judgment : « Voilà donc un jeu qui va entrer dans la sélection 2020 du MaXoE Festival. Les personnages sont hauts en couleur et l’histoire est aux petits oignons. Le gameplay est assez particulier mais j’ai beaucoup aimé. L’ambiance est terriblement japonaise avec quelques situations incongrues, avec des mini-jeux décalés. Bref, un titre qui vous propose de très longues heures de jeu dans un monde très immersif. Il faut dire que la direction artistique est bluffante et le scénario est tout simplement parfait. »

Death Stranding : « Il est extrêmement difficile de déterminer une notation pour Death Stranding, l’œuvre étant une expérience novatrice et « différente » à part entière. Éprouvant, prenant, éreintant, mystérieux, attirant, DS fait passer par une montagne russe de sensations. Il est certain que ce titre ne plaira pas à tout le monde et finalement seule une poignée de joueurs(euses) les plus persévérants accrocheront et iront au bout de cette aventure vraiment atypique et dont les messages pourront être marquants. »

The Legend of Zelda Link’s Awakening : « Le voyage est toujours aussi délicieux. Certes les changements en sont pas légion, certes les donjons sont d’un autre âge mais c’est justement cela qui est bon. Quel plaisir de replonger dans ce gameplay old-school mais pas dépassé car en avance sur son temps à l’époque et appuyé sur des éléments de gameplay indémodables. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir. N’hésitez pas ! »

Luigi’s Mansion 3 : « Quelle belle réussite. Le titre est un must-have pour tous ceux qui aiment l’arcade débridée et l’exploration minutieuse. On ne voit pas passer les heures de jeu, on fouine, on se bat, on se marre devant toutes les petites trouvailles des développeurs. En plus il est beau ! Le meilleur opus à ce jour. »

Darksiders Genesis : « Lorsque l’on avait testé Darksiders 3, on avait peur qu’avec cet épisode la licence sombre. Mais en revenant à l’essentiel sans s’éparpiller, grâce à Airship Syndicate la franchise Darksiders se relève enfin du bon pied. L’approche d’un Diablo-like plus proche d’un Lara Croft and the Guardian of Light est une excellente idée. Non seulement la partie action, énigme et exploration est bien dosée mais en plus les deux cavaliers de l’Apocalypse ont un style de gameplay bien différent et ça fait du bien dans ce genre d’expérience, d’autant plus qu’il est possible de jouer à deux en local ou en ligne. »

 

RPG/Action-RPG

Dragon Quest Builders 2 : « On attendait une petite évolution de ce Dragon Quest Builders 2 par rapport à son aîné et l’on doit dire que nous ne sommes pas déçus. Même si l’on aurait espéré une meilleure optimisation technique sur les deux supports ainsi qu’un mode Multijoueur lié directement à la campagne principale. Si les combats sont désormais clairement relégués au second plan à notre plus grand regret (on espérait plus d’approfondissement), le soft propose assez de nouveautés bien poussées (comme l’apparition de l’agriculture et l’aspect terraforming) pour se plonger pleinement dans cette nouvelle aventure de « construction ». »

The Legend of Heroes – Trails of Cold Steel III : « L’attente fut longue mais la récompense est là ! Vraiment quel plaisir de redécouvrir Erébonia sous ce nouvel angle avec son évolution, ses visages charismatiques connus, tout comme les nouveaux(elles) qui arrivent à devenir attachant, tout ceci étant encore plus poussé par un univers de très grande qualité, un scénario prenant aux divers rebondissements, de multiples annexes, des combats encore plus profonds, techniques et de mini-jeu addictif. « 

Nioh 2 : « Avec ce second volet de Nioh, l’équipe de la Team Ninja peaufine sa formule pour un résultat réussi. Si certains y trouveront un aspect trop 1.5 de la version initiale, ce renforcement de la formule de base permet l’intégration d’astuces pour les novices avec notamment les Tombes Bienveillantes. Mais les joueurs(euses) avides de bains de sang ne sont pas non plus oubliés avec le Pouvoir des Yokaï, probablement la plus grosse nouveauté de ce second volet grâce à ces trois facultés apportant encore plus de diversité et de technicité à un titre qui en possédait déjà ! »

Pokémon Epée (Switch) : un test à venir pendant le festival !

The Outer Worlds : « Voilà du bon RPG ! Ce n’est pas vraiment un AAA mais il tient largement la route face aux ténors du genre. Vous apprécierez sa durée de vie d’environ 20 heures et ses personnages hauts en couleur. Certes les graphismes ne sont pas forcément au top mais le plaisir de jouer est bien là. Les mécaniques de jeu, bien que connues, sont terriblement efficaces pour qui aime les RPG occidentaux. »

Greedfall : « Après l’avoir eu en main, le soft dégage toujours autant ce cachet déjà vu lors de sa présentation. Son univers riche, sa narration très présente, sa direction artistique et son système de pause tactique lors des combats font de Greedfall le meilleur titre Action-RPG du catalogue du studio français Spiders jusqu’à présent. Néanmoins, il manque encore un peu de peaufinage sur plusieurs aspects déjà cités. Nul doute que si les développeurs continuent sur leur lancée, leur prochaine production sera encore plus aboutie. »

Code Vein : « Avec Code Vein, Bandai Namco et Shift signent un très bon Action, RPG lorgnant du côté des Souls. S’il s’inspire du jeu de From Software, tout en apportant des atouts de God Eater, le soft réussit à apporter sa propre palette d’arguments pour avoir sa propre identité et ne pas devenir un « effet bis ». Son univers post-apocalyptique, son ambiance, sa narration bien ficelée, prenante, ses personnages attachants, ses multiples axes de customisation de personnage que ce soit par le Code Sanguin ou les apprentissages de compétences en font un titre riche qui apporte un sentiment de fraîcheur bienvenu. »

Atelier Ryza Ever Darkness & The Secret Hideout : « Cet épisode d’Atelier Ryza apporte un vent de fraîcheur bienvenu à une série qui en avait besoin. Son renouveau du système de combat est plus dynamique et tactique, tout comme l’alchimie qui devient encore plus complète grâce à de nouvelles subtilités. Même si ces changements résultent d’une meilleure accessibilité et de ce fait ouvrent la porte à de nouveaux(elles) alchimistes en herbe, certains risquent d’être frustrés à cause notamment de cette « simplicité ». »

Final Fantasy VII remake (PS4, Xbox One) : un test à venir bientôt.

 

Combat/Beat’em all/Shoot’em up

Samurai Shodown : « C’est un très bon jeu de baston. On prend beaucoup de plaisir à enchaîner les affrontements en local comme en ligne. Et puis il y a l’ambiance Samurai Shodown qui fait plaisir à revoir ! Les modes sont nombreux et vous pouvez affronter le monde entier en ligne. Le gameplay rend le titre à la fois accessible et technique. Les combats sont passionnants car toujours en proie à des retournements de situation. Que demander de plus ? »

Granblue Fantasy Versus : « Très bon jeu de baston accessible aux novices tout en étant technique avec diverses subtilités pour les habitués, Granblue Fantasy Versus est une belle surprise et sera un très bon challenger pour les compét’s d’eSport. Si le Roster est un peu faible pour le moment, il compense avec des personnages variés en matière de gameplay afin que chacun puisse trouver son style de prédilection. Outre des modes de jeu baston ainsi que des défis, le soft intègre un mode RPG à part relativement complet avec des améliorations d’armes, des combats en Beat’em All, la possibilité de jouer à deux, ce qui en fait une expérience on ne peut plus sympathique. « 

Dragon Ball Z Kakarot : « Si ce Dragon Ball Z Kakarot n’est peut-être pas l’expérience ultime tant attendue par les fans, il a tout de même de belles et grandes qualités. Fidèle à l’œuvre d’Akira Toriyama dans les grandes lignes, on retrouve beaucoup de fan service en parcourant les quatre arcs couverts, les éléments RPG sont assez bien développés notamment via les tableaux communautaires, il y a pas mal de collectibles dont la possibilité de découvrir des souvenirs de l’enfance de Son Goku, les cinématiques sont très belles, les musiques officielles font mouche, et en plus les combats sont dynamiques tout en assurant le spectacle. »

Children of Morta : « Si avec Children of Morta les membres du studio Dead Mage nous proposent un pur Roguelite/Hack’n Slash en utilisant toutes les ficelles du genre (la mort à répétition, les donjons procéduraux, les améliorations, les expériences,…), l’équipe ne s’est pas simplement concentrée sur un affrontement entre le bien et le mal mais ils ont souhaité faire passer un message que nous allons vous laisser découvrir par vous-même. »

 

Sport

eFootball PES 2020 : « Konami nous propose des sensations de jeu fantastiques. Quel plaisir de poser son jeu, de construire et de trouver la faille dans les blocs adverses. À l’heure actuelle, les nouveautés comme les Dribbles en Précision accentuent ce plaisir de jeu, même s’il faut un certain temps d’adaptation pour maîtriser cette feature complètement. Cependant pour un aspect encore plus réaliste, il faudrait corriger les diverses erreurs comme les grands espaces entre le milieu et la défense, ou justement les défenses qui se font trop transparentes lorsque l’on part en contre-attaque. Mais vous l’aurez compris, eFootball PES 2020 est clairement le roi de cette année pour tou(te)s les amateurs(trices) de simulation et de construction de jeu. »

AO Tennis 2 (PC, PS4, Xbox One, Switch) : un test à venir pendant le festival !

Ring Fit Adventure : « Vraiment une belle surprise. Ce système d’anneau est très bien pensé et il permet de faire des exercices très variés. Le mode solo permet le dépaysement et les exercices thématiques vous proposent des séances plus courtes. Et c’est cela qui est bien avec le titre, il est possible de se prévoir des séquences plus ou moins longues, en fonction du temps que vous avez. Et puis il peut être le complément idéal pour tout autre sport. Et quelle belle idée que cette manière de faire du RPG de cette manière là ! »

Just Dance 2020 : « Le jeu se suffit à lui-même. Il permet de s’éclater, un point c’est tout. Mais justement, ce qui fait plaisir, c’est que quelques nouveautés se sont invitées à la danse, et c’est très plaisant. S’il n’y a pas assez de chansons sur la galette, profitez de Just Dance Unlimited (et notamment de l’offre d’1 mois gratuit incluse dans le jeu). Je crois qu’on peut dire que c’est le jeu idéal à sortir un soir de réveillon, ça tombe plutôt bien non ? »

 

Courses

GRID : « Efficace. Voilà ce qui caractérise le jeu. On prend un plaisir fou à piloter, les véhicules se comportent bien, les courses sont passionnantes. Tout du moins si on aime les courses arcade. On peut lui reprocher un petit manque d’originalité, c’est vrai, mais c’est fun, les différents environnements, les différentes catégories de véhicules plairont aux fans de belles mécaniques. »

WRC 8 : « Une véritable réussite, WRC 8 devient un concurrent de taille pour DIRT Rallye même s’il est dans une démarche un rien plus arcade et qu’il peut encore s’améliorer un peu. La nouvelle carrière et la météo dynamique sont deux nouveautés bienvenues dans le titre. On retrouve une conduite exigeante et aussi les licences officielles du WRC. Les fans vont adorer. La durée de vie est au rendez-vous aussi avec tout ce qu’il faut en modes de jeu, notamment du multi local en écran splitté. N’hésitez pas ! »

MotoGP 20 : « Le jeu est en pleine progression notamment grâce à son mode carrière. Son IA est toujours aussi efficace et les tracés et les pilotes officiels sont des plus indéniables. Certes, on regrette des graphismes un peu datés. Mais vous trouverez tout ce qu’il faut à ce genre de soft : de la vitesse, de l’exigence dans le pilotage et des réglages pour les apprentis mécanos. »

Crash Team Racing Nitro-Fueled : « Sur la forme, Beenox nous livre un Remake/Remaster véritablement tape à l’œil, le contenu est également présent (mode Aventure, Multi Local, En Ligne,…). En bref c’est un bel hommage à la licence Crash Bandicoot.« 

 

Aventure/Réflexion/Stratégie

Fire Emblem – Three Houses : « Fire Emblem Three Houses a opté pour le parti pris de l’audace en agrémentant la licence d’un aspect de Gestion très poussé façon Persona. Si certain(e)s risquent de ne pas trop s’y faire, les autres y trouveront une narration et un développement des protagonistes revus à la hausse, avec une Gestion permettant de façonner des classes de personnages comme on le souhaite. En outre son système de combat est toujours aussi plaisant, et ce grâce à quelques petites nouveautés intéressantes. Disposant d’une très belle durée de vie et d’une forte rejouabilité pour quiconque souhaitera s’attaquer aux quatre scénarios de l’aventure, Fire Emblem Three Houses est un des meilleurs Tactical-RPG (TRPG) de cette année. »

Dreams : « Avec Dreams, Media Molecule met à disposition une fabuleuse palette d’outils. Tout le monde n’a pas la fibre artistique et créative mais les innombrables tutos en jeu ou sur internet, ainsi que la base de données peuvent aider à libérer notre âme d’artiste. Néanmoins pour pouvoir profiter pleinement du « titre », les plus passionnés iront jusqu’au codage, et c’est sans doute là qu’une partie de la communauté baissera un peu les bras. Mais rassurez-vous, si ce n’est pas la partie création qui vous intéresse, le Voyage Onirique et toutes les expériences communautaires que l’on y trouve ont de quoi vous faire passer un bon moment. »

Animal Crossing New Horizons : « Cela marche encore. Moi qui suis fan de FPS, de jeux de guerre, d’action débridée, voilà que je tombe dans le piège du titre : je vais, le sourire aux lèvres, pêcher des poissons en prenant le temps de vivre. On prend ainsi goût aux choses simples comme décorer sa maison ou simplement se balader sur l’île. Il y a presqu’un petit côté confinement dans ce jeu. Les nouveautés sont notables, comme le crafting par exemple. Et puis c’est beau, vraiment. Bon, en bref, c’est le soft idéal pour s’amuser tout en douceur. »

Super Mario Maker 2 : « En comparaison au premier, Super Mario Maker 2 fait clairement mieux. Il corrige non seulement quelques défauts d’origine mais en plus il se permet d’ajouter de nombreuses possibilités intéressantes. Les amateurs(trices) de construction pourront maintenant s’en donner à cœur joie, amenant une durée de vie quasi infinie si l’on dispose d’un abonnement online. On attend désormais une troisième étape pour le prochain épisode : quelques corrections supplémentaires et pouvoir créer son propre mode histoire ! »

Cadence of Hyrule – Crypt of the NecroDancer : « Essai réussi. Cette petite Switch se dote d’un excellent titre, ce qui vient enrichir encore sa déjà très foisonnante ludothèque. Le gameplay est particulier mais on s’y fait très vite et rapidement le plaisir est au rendez-vous. Si vous aimez le rythme et l’univers de Zelda, vous ne pouvez pas passer à côté de ce jeu.« 

The Dark Pictures Anthology – Man of Medan : « Pour son premier titre d’une longue série, Supermassive Games ne fait pas aussi fort qu’Until Dawn avec Man of Medan. Malgré tout si le studio réutilise de grosses ficelles (sursauts, etc…) et des références aux films d’horreur que l’on connaît déjà en tant que cinéphile ou amateurs(trices) de jeux d’horreur interactifs, le titre de Supermassive Games arrive tout de même à nous accrocher suffisamment pour en voir le bout. Toutefois, il y a encore du travail pour corriger tous les défauts et réussir à mettre tout le monde d’accord. En espérant que ce soit justement le cas pour Little Hope. »

The Sinking City : « Le jeu fait le job comme on dit. Il séduit par son ambiance à la Lovercraft et la liberté laissée au joueur va plaire même si elle n’ait pas aussi conséquente que prévu. Il présente quelques faiblesses comme des graphismes datés ou des maladresses dans le gameplay mais il propose une aventure qui change un peu. Si vous aimez ces univers sombres et inquiétants, vous serez servi ! »

 

Voilà notre sélection, choisissez votre chouchou par catégorie et votez pour lui ! 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...