MaXoE > GAMES > Dossiers > PS4 > Sélection MaXoël de Zelphyrnia : Des idées de cadeaux gaming !

Sélection MaXoël de Zelphyrnia : Des idées de cadeaux gaming !
En vous souhaitant de joyeuses fêtes de fin d’année

À quelques jours de noël, vous avez peut-être déjà effectué vos achats « gaming » ou certain(e)s d’entre vous ne savent pas encore quel contenu idéal choisir pour un(e) proche, celui qui fera plaisir à coup sûr et qui sera à mettre au pied du sapin. Alors cette année encore, on se prête au petit jeu de la Sélection MaXoël, en espérant que cette liste puisse vous aider et vous orienter sur quelques idées de cadeaux orientés sur le gaming. Petite parenthèse, je ne parle ni d’accessoires ni de nouvelles consoles mais exclusivement de jeux.

Plate-Forme / Metroidvania

Je commence cette sélection non exhaustive avec la catégorie Plate-Forme/Metroidvania. Comment ne pas citer le sublime Ori and the Will of the Wisps, une seconde aventure qui m’a particulièrement marquée.

Ma critique : « Comme pour son aîné, Moon Studios signe un véritable petit chef-d’œuvre. S’il n’est pas exempt de quelques petits défauts techniques à l’heure actuelle (qui seront corrigés via un patch à venir), Ori and the Will of the Wisps arrive à nous faire passer par différentes émotions et ce grâce à sa brillante mise en scène, sa narration et ses musiques, le tout avec une patte graphique encore meilleure que dans le premier opus et sublimé par une animation et 4K/HDR rendant cet univers vraiment vivant, et ce avec un gameplay bien plus enrichi. En un mot, il s’agit là de l’un des titres incontournables de cette année 2020 pour ceux ayant déjà joué ou non à son prédécesseur. »

Pour les amateur(trice)s de plateforme plus pures et plus casuals, je ne peux que vous conseiller l’excellent Crash Bandicoot 4

Ma critique : « Crash Bandicoot 4 est sans conteste l’un des meilleurs plateformers de cette année. Même si le soft rend hommage aux œuvres originales des années 90 de Naughty Dog, les nouveautés implémentées dans le gameplay sont extrêmement bienvenues comme les masques quantiques. Difficile de ne pas être conquis par ce quatrième épisode, sa belle rejouabilité et sa durée de vie pour le 100%, son humour, sa direction artistique et ses somptueux graphismes jouent vraiment en sa faveur. En clair pour un premier jet sur cette licence, Toys For Bob fait du bon, du très bon même ! »

Et le petit Sacbkoy A Big Adventure dont voici ma critique : « Pour sa première incursion sur PS5, même si l’on aurait aimé plus d’innovation de la part des développeurs, Sackboy nous offre un plateformer bien sympathique. Avec sa générosité, son univers, sa patte visuelle, son accessibilité et son OST, Sackboy A Big Adventure, destiné aux amateur(trice)s de Plate-Forme comme aux plus jeunes, intéressera sans aucun doute les familles voulant aussi jouer en multi avec leurs enfants. Le soft reste une bonne idée de cadeau pour les fêtes de fin d’année. »

RPG

Je continue avec la partie RPG et toutes ses déclinaisons (JRPG, ARPG, CRPG,…). Si vous n’avez pas encore craqué sur Persona 5, c’est l’occasion, d’autant plus que l’aventure des Voleurs Fantômes de cœurs est sous-titrée en français dans la version ultime Persona 5 Royal.

Ma critique : « Si vous n’avez pas pu apprécier Persona 5 faute de traduction française, Persona 5 Royal vient gommer cet “ oubli ”, vous n’avez donc plus aucune excuse. Attention, Atlus ne nous livre pas un simple Remaster de la version de base mais une version “ ++ ” modifiant bon nombre d’éléments du jeu de base. Ainsi le scénario se voit enrichi dès le début de l’histoire, les nouveaux personnages s’intègrent parfaitement à la trame, les Palaces profitent de nouveaux espaces dédiés, José peut aussi donner un coup de pouce grâce à ces deux facultés, et la vie sociale est elle aussi agrémentée de nouveaux confidents, activités et lieux de vie, entre autres. En résumé Persona 5 Royal reste l’un des meilleurs JRPG de sa génération. »

Je vous conseille également de découvrir les péripéties de Léa dans CrossCode, un ARPG bien ficelé sous couvert d’un enrobage MMORPG et réalisé par une équipe indépendante.

Ma critique : « CrossCode est une franche réussite sur tous les points. Son enrobage MMO est tellement bien pensé et exploité que l’on a l’impression de jouer à un véritable MMO, chaque détail est cohérent : les conversations de “ joueur(euse)s ”, la vie dans le jeu, et le contact d’ami(e)s où les “ avatars humains ” nous demandent de jouer en groupe, et l’inverse, entre autres. L’histoire centrée sur Léa n’est également pas en reste avec des personnages attachants, des rebondissements et une pointe d’humour agréable. Mais il n’y a pas que sur ces points que CrossCode a été soigné dans ses moindres détails. Que dire si ce n’est que c’est un réel plaisir de parcourir les donjons, leur côté Zeldaesque en plus compliqué n’y est pas étranger, notamment grâce au renouvellement permanent des puzzles, un délice. À côté de cela, on a le droit à des combats techniques, tactiques et vraiment bien pêchus et des features RPGs qui feront plaisir aux plus exigeants. Une petite perle ! »

Maintenant partons dans les terres enneigées du Colorado avec Wasteland 3, un troisième épisode parmi les meilleurs du genre CRPG comme je le disais dans ma critique : « Pour cette appréciation, on ne va pas faire très long car en dehors de quelques soucis techniques, Wasteland 3 se glisse aisément parmi les meilleurs CRPG du genre et plus spécifiquement dans les RPGs post-apocalyptiques. Entre ses affrontements tactiques et features bienvenues, son univers travaillé, sa très bonne ambiance, la très grande qualité de la plume des auteurs, l’OST et les nombreux choix moraux disponibles, inXile arrive encore une fois à gravir les échelons et donc à satisfaire tous les amoureux de ce genre de titres, ni plus ni moins. »

Si la langue de Shakespeare ne vous fait pas peur, le monde d’Erebonia et sa riche culture vous tendent les bras dans les épisodes Trails (Trails of the Cold Steel). Attention toutefois, je vous conseille fortement de commencer par le premier épisode du quatuor pour une meilleure compréhension des événements en profondeur. Mais si vous n’avez pas le choix et que vous souhaitez découvrir la franchise en français, vous pouvez le faire avec le troisième opus et ses résumés. Cependant dans ce cas, il est impératif de se procurer ToCSIV puisqu’il forme un tout avec ToCSIII, mais malheureusement ToCSIV ne possède pas de traduction française.

Ma critique de ToCSIII (+ version Switch) : « L’attente fut longue mais la récompense est là ! Vraiment quel plaisir de redécouvrir Erébonia sous ce nouvel angle avec son évolution, ses visages charismatiques connus, tout comme les nouveaux(elles) qui arrivent à devenir attachant, tout ceci étant encore plus poussé par un univers de très grande qualité, un scénario prenant aux divers rebondissements, de multiples annexes, des combats encore plus profonds, techniques et de mini-jeu addictif. Toujours aussi dense The Legend of Heroes – Trails of Cold Steel III n’en oublie pas pour autant de distiller plusieurs touches de nouveautés agréables dans un système déjà pourtant bien huilé auparavant, même si parfois la mécanique des Ordres est un peu trop efficace. Si l’envie vous dit de vous lancer avec cet épisode, cela est possible grâce aux résumés, mais par contre vous passerez à côté de beaucoup d’aspects relationnels et références distillées au sein des épisodes Trails. Le meilleur conseil serait de faire le minimum, c’est-à-dire les deux premiers Trails of Cold Steel avant de jouer à cette suite. Mais quel que soit votre choix, The Legend of Heroes – Trails of Cold Steel III est un JRPG à mettre absolument dans sa ludothèque pour ses nombreuses qualités alliant aussi tradition et modernité. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre la suite des aventures de la Classe VII avec The End of Saga. »

Ma critique de ToCSIV sur PS4 se trouve ici.

En vrac

Viennent ensuite les jeux d’Aventure et d’Action trépidante et plusieurs dérivés. Pour son scénario riche, complexe et ses multiples sous-intrigues 13 Sentinels – Aegis Rim est un must !

Ma critique : « Sans l’ombre d’un doute, Vanillaware nous livre une œuvre de très grande qualité avec 13 Sentinels – Aegis Rim. Ce projet majeur et à l’origine ambitieux fait mouche grâce à son écriture rondement menée. En effet, Kamitani a su instaurer un scénario extrêmement riche, complexe, comprenant de multiples rebondissements et sous-intrigues qui deviennent de plus en plus passionnants au fil du temps et à force d’intégrer les éléments dans le bon ordre. Car oui, il faut prendre son mal en patience et s’accrocher pour suivre ce périple en compagnie des treize protagonistes traités avec justesse. N’oublions pas non plus dans cette critique, la réalisation graphique dépassant les autres productions du studio, avec son chara-design et des environnements 2D sublimes. On ne peut que conseiller cette aventure, d’autant que la progression est assez libre et qu’en plus, le titre bénéficie d’une traduction française. »

Difficile aussi de ne pas conseiller le Fast-FPS défouloir Doom Eternal, ma critique : « Si en 2016 Bethesda nous avait gratifié d’un bon reboot de Doom, 2020 signe une expérience encore plus aboutie que son prédécesseur. Ses phases de plateforme, son exploration agréable avec des secrets à découvrir, sa nervosité dans son gameplay sanglant tout en étant technique, font de Doom Eternal un Fast FPS grisant. Nul doute qu’il plaira forcément aux amateurs(trices) du reboot de 2016. »

Pour les aficionados des jeux de stratégie tactique en temps réel, et du Far West en particulier, je vous conseille le très bon Desperados III

Ma critique : « Avec Shadow Tactics – Blades of the Shogun, Mimimi Games nous avait mis une belle claque en présentant leur savoir-faire dans le genre Stratégie en temps réel Tactique/Infiltration Tactique. Pour Desperados 3, il réitère cette très belle expérience tout en apportant un vent de fraîcheur extrêmement bienvenu. Grâce à l’intégration d’Isabelle et à ses techniques, le soft arrive à renouveler un intérêt constant, et à nous accrocher du début à la fin. Alors oui, vous allez dire que l’on compare beaucoup le titre à Shadow Tactics et non aux autres opus de Desperados mais il y a une raison à cela, c’est que cet épisode Desperados 3, si l’on fait abstraction du “ chiffre ”, est un prologue aux autres volets de la licence. De cette manière, n’importe quel(le) joueur(euse) peut se lancer en douceur en comprenant les enjeux et l’intrigue, même s’ils passeront à côté des clins d’œil placés. Et de plus, Mimimi Games reprend tellement bien les codes de Shadow Tactics, qu’il est impossible de ne pas mentionner cette grande excellence du genre. En résumé, le studio signe là un excellent jeu de Stratégie en temps réel Tactique/Infiltration Tactique à ne louper sous aucun prétexte. »

Dans cette catégorie « en vrac », je termine par le jeu de baston Granblue Fantasy Versus disposant même d’un mode histoire type Beat’em All s’agrémentant de nouveautés petit à petit.

Ma critique : « Très bon jeu de baston accessible aux novices tout en étant technique avec diverses subtilités pour les habitués, Granblue Fantasy Versus est une belle surprise et sera un très bon challenger pour les compét’s d’eSport. Si le Roster est un peu faible pour le moment, il compense avec des personnages variés en matière de gameplay afin que chacun puisse trouver son style de prédilection. Outre des modes de jeu baston ainsi que des défis, le soft intègre un mode RPG à part relativement complet avec des améliorations d’armes, des combats en Beat’em All, la possibilité de jouer à deux, ce qui en fait une expérience on ne peut plus sympathique. De plus la direction artistique agréable et les somptueux thèmes sonores plaident aussi en la faveur de Granblue Fantasy Versus. Maintenant que l’on a goûté à cet univers de CyGames, on attend de pouvoir en savoir plus sur Re-Link ! »

Pour les petits budgets : Des compilations

Je n’oublie pas que certain(e)s d’entre vous ont également des petits budgets et dans ces cas-là rien ne vaut plusieurs compilations ou jeux étant des valeurs sûres à petit prix. Tout d’abord Kingdom Hearts The Story So Far regroupant tous les opus à l’exception du troisième qu’il faut se procurer à part. Mes critiques sont à retrouver ici et . Mais si c’est plutôt de l’action que vous recherchez, il y a aussi les incontournables Bayonetta et Vanquish dans la Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle, deux titres qui ont certes pris de l’âge mais qui sont toujours aussi bons, ma critique est à lire dans cet article.

Bonnes fêtes de fin d’année à tou(te)s !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...