MaXoE > GAMES > Tests > 3DS > Mario Kart 7 : le kart au sommet de sa forme !

Mario Kart 7 : le kart au sommet de sa forme !

NOTE DE MaXoE
4 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Comme toute portable Nintendo qui se respecte, la Nintendo 3DS a le droit à sa version exclusive de Mario Kart. Après un excellent épisode sur Nintendo DS, Mario Kart 7 saura-t-il se montrer à la hauteur ?

Mario Kart est probablement le jeu multijoueur par excellence capable de réunir autours de lui toute une bande d’amis ou la famille pour des parties endiablées. C’est ainsi que la série a marqué des générations de gamers, que ce soit traditionnellement sur console de salon en écran-splitté ou bien sur console nomade. L’attente fut longue, la Nintendo 3DS tient-elle son hit ?

Tous à vos karts !

Le célèbre jeu de course a quelque chose d’unique et d’inégalé. Relativement simple d’accès, il appartient à cette rare catégorie de jeux dans lesquels un débutant comme un hardcore gamer peuvent trouver leur compte et s’amuser pendant des heures sans jamais s’ennuyer… du moins pour les meilleurs crus de la série.

Nintendo était confronté à un double défi : réussir à faire une nouvelle version avec suffisamment d’innovations pour éviter que la série sombre dans le déjà vu tout en proposant une expérience de jeu suffisamment prenante pour nous amuser même sur console nomade où le jeu est, par la force des choses, plus solitaire ou du moins, moins convivial. Une chose est sûre, Nintendo a, une fois de plus, frappé fort avec Mario Kart 7 !

D’un point de vue technique d’abord, le jeu est irréprochable. Les courses sont fluides, le jeu est très beau avec des karts bien modélisés et des niveaux très réussis. Il n’y a pas à dire, Nintendo a fait du très bon boulot, vous prendrez beaucoup de plaisir à parcourir la nouvelle Route arc-en-ciel de la Coupe Spéciale, laquelle est magnifique, bien pensée et divisée en « tronçons » et non en tours. C’est une bonne nouvelle que ce type de courses ait été intégré à Mario Kart 7, cela apporte une véritable fraîcheur par rapport au modèle habituel des parcours divisés en « tours ». Même les anciens niveaux de l’époque Super Nintendo, Nintendo 64 ou Nintendo DS ont subis un relooking efficace et en ressortent tout simplement transfigurés et totalement dans l’ère du temps. La Route arc-en-ciel de l’époque SNES s’est vue intégrer, en plus de son lifting, un effet d' »onde de choc » qui apporte encore un peu plus de piment à la course. 

Par ailleurs, tout comme dans Super Mario Land 3D, la 3D est très bien intégrée, ce qui rend l’expérience encore plus magique et immersive. Que ce soit la poussière d’étoiles, des feuilles ou encore les rochers qui déboulent du sommet d’une pente, la 3D apporte une véritable impression de profondeur. A vrai dire, on pourrait s’aventurer à dire, même si cela reste discutable, que Mario Kart n’a jamais été aussi beau !

Pourtant si le jeu est bien fluide, on peut regretter un certain manque de punch pendant les courses. Que ce soit en mode 50cc où les karts avancent à peine, ou en mode 150cc où c’est loin d’être de la F1, on sent que Nintendo a cherché à rendre son jeu le plus accessible possible. Toutefois on peut noter une nouveauté intéressante, à savoir l’intégration de pièces tout comme dans les épisodes sortis sur Super Nintendo ou Game Boy Advance. Placées tout au long des parcours, ces dernières peuvent être collectées à l’occasion de chaque course, chaque pièce vous permettant de rouler toujours un peu plus vite.

imagepost

Or si autrefois il était possible de récupérer un nombre important de pièces, aujourd’hui ce nombre est limité à 10. Ainsi gare aux erreurs puisque la moindre banane, tortue ou autre accident vous fera perdre de précieuses pièces et donc de la vitesse. Par ailleurs, ces mêmes pièces vous permettront de débloquer de nouveaux accessoires pour vos karts. Ce qui s’apparente à une sorte de tuning très light, vous permettra avant chaque coup d’opter pour la combinaison de votre choix entre trois éléments : le kart, la pneumatique et enfin l’aile de deltaplane. Cela vous permettra de rouler au volant d’un bolide « sur-mesure » qui aura un rapport vitesse/accélération/prise en main, etc… qui vous correspond le mieux. Cela promet des courses épiques en ligne !

Autre nouveauté, la disparition de certains objets et l’apparition de nouveaux. Du côté des disparitions il faut souligner celle des « blocs question » qui pouvaient se montrer redoutables. C’est un choix étrange mais pourquoi pas, cela permet d’être un peu plus serein lorsqu’on conduit. Du côté des ajouts des objets on notera d’abord l’apparition de la fleur de feu, décidément très tendance (cf. test de Super Mario Land 3D) laquelle s’avère être un atout redoutable avec une cadence de tir très élevée, parfaite même pour les pires viseurs d’entre vous. Par ailleurs, tout comme dans Super Mario Land 3D, on a également le droit à une déclinaison de la queue de raton-laveur (la « super feuille« ), laquelle vous permettra non seulement de frapper vos adversaires mais également d’arrêter les tortues trop menaçantes ou les bananes qui se trouveraient sur votre route. Enfin, objet ultime pour certains, l' »atout 7 » vous permet, comme son nom l’indique, de bénéficier simultanément de 7 différents objets. Ces derniers tournoient autours de votre kart. Il vous suffira d’en sélectionner un au passage, à chaque fois qu’il vous fera face, pour l’utiliser. C’est une arme très efficace mais qui, mal maîtrisée, peut s’avérer fatale pour son utilisateur. En effet, parmi les objets qui tournoyent autours de vous se trouve une bombe dont l’explosion, comme vous le savez, est puissante. Imaginez donc ce qu’il se passe lorsque vous rentrez dans un adversaire alors que cette bombe tourne autours de vous…

Enfin ce petit descriptif sélectif des objets ne serait pas complet si nous n’évoquions pas le retour de la « vraie » tortue bleue, à savoir celle qui se déplace au sol et qui est donc susceptible de renverser n’importe qui sur son chemin jusqu’à son but ultime : le premier de la course.

Mario Kart reste de ce point de vue là plus que jamais fidèle à sa réputation avec son « subtile » mélange entre la nécessaire maîtrise de la conduite et le succès, parfois aléatoire, liée aux objets. Il n’est malheureusement pas si rare que ça d’être premier à la fin du troisième tour puis de se prendre une tortue bleue voire un combo d’items 20 secondes avant la ligne d’arrivée, anéantissant alors tous vos espoirs de victoire…

La prise en main est excellente, les karts réagissent très bien. Certaines subtilités dans la conduite vous permettront par ailleurs de briller, à commencer par les fameux « double » dérapages qui confèrent de précieux boosts à la sortie d’un virage mais également les boosts activables à l’occasion d’un saut en kart ou en deltaplane. Oui, vous avez bien lu, un deltaplane !

imagepost

Mario Kart 7 apporte en effet deux nouveautés, dont l’une peut paraître gadget : d’une part le deltaplane lequel, s’il est bien piloté, peut vous permettre de gagner de précieuses secondes sur vos adversaires, et d’autre part, la conduite sous-marine, laquelle n’apporte pas grand chose de nouveau si ce n’est l’impression d’une conduite un peu plus molle mais surtout de nouvelles sensations visuelles. Bien que nous pouvions être sceptiques à l’idée de conduire, même si ce n’est que pour quelques secondes, un deltaplane après le saut d’un tremplin, il faut dire que nous avons été séduits par cet élément de gameplay qui apporte un petit plus non négligeable au jeu et surtout du fun avec une certaine sensation de vitesse et de liberté.

Liberté, liberté, liberté… de nombreux passages alternatifs aka passages secrets ont été implantés tout au long des nouveaux parcours, ce qui donnera du fil à retordre aux plus passionnés d’entre vous, surtout si vous comptez vous confronter à d’autres adversaires en ligne. Certains demanderont pas mal de pratique avant d’être trouvés ou empruntés sans risques.

De quoi s’occuper !

Mario Kart 7 c’est avant tout 32 circuits dont 16 nouveaux parcours exclusifs à cette version. Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, les nouveaux circuits sont très réussis et tirent pleinement partie des capacités de la console. S’agissant  des anciens, ils ont subi un lifting efficace, comme si l’âge n’avait pas d’emprise sur eux. Dommage cependant que Nintendo persiste dans ses choix de circuits parfois douteux. Certains « grands » circuits comme Yoshi Valley auraient mérité de faire leur come back sur 3DS.

On retrouve tout d’abord deux modes traditionnels : le mode Grand Prix, lequel vous permettra de concourir au sein des différents championnats contre l’ordinateur, et le mode Contre la montre, lequel vous permettra de vous entraîner pour battre vos records et vos ghosts. A ces deux modes s’ajoutent Bataille de Ballons et Bataille de Pièces. Le premier consiste à combattre vos adversaires au sein d’une arène, le but étant d’en toucher le plus possible en étant le moins touché possible, et le second consistant à collecter le plus de pièces possible avant la fin du temps imparti. Plutôt réussis, ces deux modes prolongent encore un peu plus la durée de vie du jeu. Un effort tout particulier a été fait du côté des niveaux qui se prêtent bien à ces deux modes.

Enfin on retrouve bien évidemment un mode multijoueurs en ligne et hors ligne pour affronter jusqu’à 7 adversaires. Le mode en ligne fonctionne bien sans lags. Il est toujours aussi sympathique de pouvoir se mesurer aux autres joueurs de la planète.

Un jeu à mettre entre toutes les mains !

On peut critiquer un Nintendo paresseux qui recycle à n’en plus finir toujours les mêmes recettes… pourtant Nintendo nous démontre une fois de plus l’étendue de son savoir-faire en nous pondant un Mario Kart 7 presque parfait. Alors oui on aurait aimé que ça aille plus vite et avoir encore plus de nouveaux niveaux, mais à moins de vraiment vouloir faire l’enfant gâté, difficile de nier l’excellence de cet opus.

Le jeu est beau, fun, complet et bien pensé avec juste ce qu’il faut comme innovations et une 3D bien intégrée. Impossible donc, cette fois-ci, de faire l’impasse !

NOTE MaXoE
4 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Mario Kart 7 revient en très grande forme dans l'une des meilleures versions sorties à ce jour. A consommer sans modération !
ON A AIMÉ !
- 32 circuits dont 16 nouveaux
- les pièces
- très beau
- excellent gameplay
ON A MOINS AIMÉ...
- trop lent...
- dommage que certains niveaux cultes de la version Nintendo 64 n'aient toujours pas été repris !
Mario Kart 7 : le kart au sommet de sa forme !
Mario Kart 7
Editeur : Nintendo
Développeur : Retro Studio
Genre : Course
Support(s) : 3DS
Nombre de Joueur(s) : 1-8
Sortie France : 02/12/2011

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...