J-1MaXoE Festival 2019J-1
MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Tales Of Graces f : un ‘Tales Of’ remasterisé pour la PS3
Anime / PS3 / Wii
Tales Of Graces f : un ‘Tales Of’ remasterisé pour la PS3

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Asbel : "Je respecterai notre pacte d'amitié.". Dans un monde en guerre, il devra affronter les pires monstres de la création, et faire face à ses sentiments avec l'aide de ses amis.
Tales Of Graces f Une

Aujourd’hui je sors sort un peu de mon ordinaire pour vous parler d’un RPG solo qui est sorti en 31 août 2012 en Europe (en 2010 au Japon, un peu long quand même la traduction…). Je veux parler de Tales of Graces f de Namco. Pour être honnête, j’ai été fan de cette adaptation PS3 que je n’ai toujours pas terminé, mais qui est sur la bonne voie. Nous allons vous développer tout cela maintenant.

Un peu d’histoire

Initialement, ce jeu était sorti une première fois en 2009 au Japon sur la Wii puis en Europe par la suite sous le nom de Tales Of Graces. S’en est suivie une version sur PS3. Pauvres européens que nous sommes, nous pouvions craindre que cette adaptation pour la plateforme de Sony ne sorte jamais chez nous car Tales Of Vesperia, un autre jeu de la série, n’est jamais arrivé jusqu’ici. Au bout de 2 ans d’attente, Tales Of Graces f a débarqué chez nous pour notre plus grand bonheur. Si vous connaissez les capacités graphiques de la Wii, il fallait que ce jeu, pour passer en version HD, suive un lifting intense. Nous parlerons de cela un peu plus loin.

Côté scénario

Au niveau du scénario, il n’y a rien d’exceptionnel. Si vous avez déjà joué à un Final Fantasy, sachez que la trame principale est un peu identique. Donc là où va se jouer la différence, c’est au niveau du cheminement, de l’avancée de l’histoire. Pour tout vous dire, c’est une histoire plutôt complexe qu’il faut suivre tout au long du jeu.

L’équipe sera celle là une bonne partie du jeu…

Le monde dans lequel nous nous trouvons est composé de 3 grands royaumes qui se battent pour le Valkinès, source d’énergie mystérieuse au nombre de 3 sur la planète (1 par royaume). Nous commençons le jeu avec un premier chapitre qui se passe dans l’enfance, où nous retrouvons Asbel, son petit frère Hubert et Cheria, l’amie d’enfance. Le jeune prince Richard débarque un jour de Windor à Lhant, ville natale d’Asbel. Le prince, plutôt froid, vit seul et n’a pas d’amis. Asbel va essayer de le sortir de son quotidien en le faisant sortir du protocole royal. Ils partent se promener dans les hauteurs d’une colline, où ils rencontreront une jeune fille allongée dans la prairie. Etant amnésique, elle ne se rappelle de strictement rien et même pas son prénom et d’où elle vient. Asbel la prénommera Sophie. Ils feront tous les trois un pacte d’amitié. S’en suit alors des évènements qui vont chambouler la vie de chacun, qui mènera le monde vers un triste dessein… Mais ce ne n’était pas sans compter sur notre équipe qui va continuer à grandir tout au long du temps (pas 100 bonhommes comme dans les Suikoden hein??) pour braver tous les dangers, etc… Mais surtout, ils feront tout pour respecter le pacte d’amitié, éternel et indestrcutible aux yeux d’Asbel.

Le jeu en lui-même

Tout d’abord, il faut insérer le disque dans la fente de la PS3, puis sélectionner le jeu, appuyer sur X de la manette pour lancer le Graal. C’est génial un tuto pour neuneu hein??!! AHO NO JUTSU! Plus sérieusement, le jeu se lance avec une scène cinématique version animation japonaise, avec pour song theme, White Wishes de BoA. Il est à noter que BoA (de son vrai nom BoA Kwon) est une chanteuse de K-PoP de la SM Entertainment, et est très connue dans le milieu (c’est pour ça qu’on vous en parle d’ailleurs…). Écoutez-là si vous avez l’occasion, car pour ma part j’aime beaucoup ce qu’elle fait. Après cette introduction, vous arrivez sur le menu principal où plusieurs choix sont possibles : Nouvelle partie/Continuer et Défi des Graces.

Le Défi des Graces est un mini jeu annexe où selon votre évolution dans le jeu, des combats contre divers monstres vous sont proposés. Ils ne font pas partis de la quête principale, mais vous pouvez gagner des objets forts intéressants pour votre avenir dans le jeu. Il est noté que plusieurs niveau de combats sont possibles dans les options : Facile, Normal et Difficile. En Normal, le jeu est déjà peu évident, donc pour les néophytes du RPG et de la DualShock 3, commencez plutôt par le mode Facile.

Un combat intense !!

Le système de combat se nomme Style Shift Linear Motion Battle System. Vous combattez en temps réel et pouvez la stratégie de votre équipe à tout moment. il faudra en tester plusieurs parfois arriver à vos fins. Si vous avez déjà jouer à un MMORPG du genre WoW ou LoL, vous en récupèrerez rapidement les habitudes avec un attaquant, un soutien, un heal, etc.. Ce sont généralement quatre personnages qui attaquent. Chaque personnage doit apprendre des Titres, que nous conseillons de maîtriser à chaque fois car vous gardez indéfiniment les techniques et compétences apprises pour la suite. Les techniques spéciales s’appellent les Artes. Pour les réaliser, il faut renflouer ses points de compétences en restant en garde pendant le combat. Plus vous avez de l’expérience et de bons équipements, plus ils augmentent. Vous pouvez soit les définir automatiquement, soit les exécuter manuellement.

Plus vous en apprenez via les Titres, plus vos choix sont sans limite, et les limite break aussi. Pendant un combo (car oui, vous réalisez des combos), une jauge à gauche de l’écran se remplit qui veulent dire Explosion d’Eleth quand elle arrive au stade ultime (c’est vrai pour vous, mais pour vos ennemis aussi, même les monstres standards !). Les Eleth sont en fait les Mana que vous possédez. Ils permettent de faire de la cuisine pour vous régénérer ou faire augmenter vos capacités et d’autres choses, très utiles d’ailleurs car cela vous évite d’acheter une multitude d’objets. Pour bénéficier de tous ces avantages, vous devez synthétiser de la nourriture, des armures pour les renforcer, des armes pour en créer des nouvelles ou les renforcer, etc… C’est un système bien complexe auquel il faut s’habituer. Mais le didacticiel de départ est très bien conçu.

Pour ce qui est des dernières armes, il faudra résoudre diverses quêtes annexes. A l’issue d’un combat, vous gagnerez de l’XP et aussi des points de compétences qui feront évoluer les Titres actuellement attribués à vos différents personnages. Sachez aussi que plus le mode de jeu sélectionné est difficile, plus la probabilité de tomber sur des objets rares en fin de combat est grande. Plus tard dans le jeu, un nouveau mode pendant le combat sera disponible qui est le Acceleration Mode. C’est très simple : vous ferez des Godlike à la CS…

Sélection des « Titres » à apprendre

Comme dans tout bon RPG, nous avons la présence de quêtes annexes présentes sous diverses formes. Vous avez d’abord celles présentes dans les auberges des différentes villes. Le principe est de récolter/synthétiser divers objets, et de les ramener aux auberges. Vous gagnerez des points de compétences pour vos Titres, des sous ou des objets, et vous déverrouillerez des petites histoires qui peuvent donner sur d’autres quêtes ou l’accès à de nouveaux Titres. Vous avez ensuite les scénarii annexes en appuyant sur Select. Ce sont des parties de l’histoire qui montrent un peu le passé de chacun des personnages ou peuvent mener à une évolution/compréhension des sentiments des protagonistes.

Ces trames annexes peuvent aussi vous amener à combattre certains héros entre eux. Nous vous laissons le soin de tester tout ce petit monde. Une autre chose plutôt intéressante dans ce jeu est la Map Monde. Au début, vous serez à pattes et devrez parcourir le monde via le bateau ou les souterrains. Plus tard dans le jeu, vous aurez une navette ou vous pourrez sélectionner votre lieu pour vous y rendre directement. Un jeu intéressant est de sonder la carte avec la touche L1 de la manette.

Il y a des endroits auxquels l’on peut accéder seulement en sondant la carte pour s’y rendre en navette. Par la suite, vous ferez la connaissance de monstres surpuissants comme les dragons ou autres Rockgagong.

Explosion d’Eleth qui commence !

D’un point de vue technique

Introduisant cette partie par le graphisme. Si vous vous attendiez à un graphisme à la Final Fantasy, ce jeu n’est pas fait pour vous. C’est un animé, donc les graphismes sont en rapport, un peu comme Chrono Trigger. Le lifting HD pour la PS3 a été particulièrement soigné pour l’occasion car ce n’est pas du tout pixelisé. Les scènes cinématiques, qui sont aussi en version animé, ont été retraitées pour que cela passe très bien sur du 1080p. Il est à noter qu’il y a un endroit dans le jeu où vous pourrez revoir toutes les scènes cinématiques et autres discussions annexes… dans un endroit caché! A vous de le trouver.

Les musiques sont plutôt agréables mais rien d’exceptionnel non plus. Elles passent très bien, surtout la musique des boss qui passe vraiment bien. notez qu’en France, le manuel et les menus, boîtes de dialogue sont en Français, mais que les dialogues sont en Anglais… Ceci est vraiment dommage surtout quand on a écouté la version japonaise.

Scène cinématique animée et en US sous-titré FR…

Au niveau du gameplay, le passage de la Wiimote vers la DualShock 3 s’est particulièrement bien finalisé. On joue sans problème et la prise en main est rapide, surtout si on a déjà joué aux RPG next gen. On regrettera cependant un manque de réaction pendant l’esquive d’une attaque dans un combat. La caméra suit bien les mouvements du personnage principal, que ce soit pendant la trame principale ou les combats. Vous pouvez aussi jouer en multijoueur (jusqu’à 4) pendant les combats pour remplacer l’intelligence artificielle et faire vos propres stratégies.

La durée de vie n’est pas laissée sans reste, car à l’heure où je vous écris, j’ai réalisé quelques quêtes annexes et je ne suis pas encore dans le donjon final (sans compter la suite de la trame principale qui est un bonus de la version PS3), j’en suis à 60 heures de jeu. Autant vous dire qu’on peut atteindre les 100 heures si on veut tout faire parfaitement et que l’on prend son temps.

Version PS3 VS Wii

La version PS3 du jeu, en plus du relifting, bénéficie d’une attention toute particulière sur l’offre. La version PS3 est un peu une édition limitée du jeu. En plus du jeu, vous avez accès au téléchargement de costumes, d’un disque additionnel Behind the Scene vous montrant comment le jeu a été créé, et pour finir, l’OST du jeu, ce qui est plutôt rare. Le jeu en lui-même a été rallongé pour l’occasion, car après l’histoire principale, nous retrouvons nos personnages montrant ce qu’ils sont devenus quelques mois après avoir vaincu le boss final. Vous pourrez finir vos quêtes annexes proprement, etc…

Conclusion

Namco avec cet opus des Tales Of, nous a montrés pour une énième fois son savoir faire, que ce soit d’un point de vue scénaristique ou technique. Si vous voulez vous régaler avec un bon RPG, Tales Of Graces f est fait pour vous. Vous ne regretterez aucunement ce choix !

 

PS : Je dédie ce test à ma grand-mère qui m’a offert cet excellent jeu alors qu’on parcourait les magasins juste après Noël, et qui nous a quitté quelques semaines plus tard. ^^

Appréciation de MaXoE
9Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Tales Of Graces f fait parti de ces jeux que l'on n'oublie pas. Si vous devait en essayer un, essayez celui là et vous ne regretterez pas l'investissement.
ON A AIMÉ !
- Scénario bien mené
- Graphisme PS3 réussi
- Animation plutôt sympatique
- Bande son plaisante
ON A MOINS AIMÉ...
- Quelques latences pour le temps de réponse de la manette pendant les combats
Tales Of Graces f
Editeur : Namco Bandai Games
Développeur : Namco Tales Studio (Team Destiny)
Genre : RPG
Support(s) : Anime, PS3, Wii
Nombre de Joueur(s) : 1 à 4 en local
Sortie France : 31/08/2012
Sortie USA : 13/03/2012
Sortie Japon : 02/12/2010
Informations complémentaires / A noter : - PEGI 12
- (site officiel FR) http://www.fr.namcobandaigames.eu/produit/tales-of-graces-f/playstation-3/