MaXoE Focus Game of Thrones
MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > Focus Kingdom Hearts : Rétrospective de la série
3DS / Mobiles / PS2 / PS3 / PS4 / PSP / Xbox One /
Focus Kingdom Hearts : Rétrospective de la série

Après vous avoir parlé de la Timeline des softs et des meilleurs moyens pour pouvoir acquérir les titres, il était évident de réaliser une rétrospective des différentes aventures de Sora, l’un des héros de la franchise Kingdom Hearts.

Retour sur les bases

Lancée en 2002, la licence Kingdom Hearts a su trouver son public, grâce à plusieurs choses : un concept cross-over mêlant les personnages de Disney, Final Fantasy et des inédits, une OST superbe, une histoire sur doubles lectures, l’exploration de plusieurs mondes Disney, et bien sûr une accessibilité d’un point de vue du gameplay pour ne citer que cela.

Titres d’Action-RPG en temps réel, la franchise en général permet d’évoluer au travers de différents mondes provenant d’univers des films Disney : Tron, La Belle et la Bête, L’Étrange Noël de monsieur Jack, Tarzan,… ainsi que dans des mondes inédits. Chaque monde est ainsi séparé en différents « quartiers » et pour accéder à la plupart, il faut vaincre les sans-coeur qui rôdent à l’aide d’une Keyblade ; pour d’autres, il faut user de sessions de plate-forme. Mais évidemment tout l’attirail lié au ARPG/JRPG est de la partie avec des coffres, la réalisation de quêtes annexes comme la recherche des Dalmatiens ou encore l’évolution en Level pour accéder à de nouvelles capacités, apprendre de nouvelles compétences, et modifier son équipement.

La base des combats se fait sans transition sur le terrain à l’aide d’une Keyblade (association entre une épée et une clé). Sur une palette de base est disposée l’attaque, la magie, les objets ou encore les transformations et techniques. Pour attaquer et enchaîner les combos, il faut juste sélectionner la partie de la palette correspondante à l’aide des touches multidirectionnelles, puis appuyer sur la touche d’attaque et ainsi de suite pour les autres attributs offensifs et défensifs. Par la suite, une palette de raccourcis se greffe pour dynamiser le tout.


D’épisode en épisode


Kingdom Hearts (1)

Le premier KH se déroule sur l’île du Destin où vivent plusieurs adolescents. Tous s’amusent à faire la course, à se chamailler, à jouer au ballon,… Mais trois d’entre eux nous intéressent particulièrement. Kairi, une fille très importante aux yeux de Sora, Riku, l’éternel ami et rival de Sora, et bien sûr Sora que nous incarnons. Les trois amis rêvent de partir à l’aventure et de quitter l’île du Destin […] Pour son gameplay propre on attaque avec sa Keyblade, on use de magie (brasier, glacier,…) à l’aide de PM, on utilise des objets et on se sert d’invocations contre les différents sans-coeur. Sans compter l’intervention de Donald et Dingo à leur manière. A côté des affrontements, on retrouve des quêtes annexes (99 Dalmatiens, forêt des Rêves Bleus,…), mini-jeux, équipement à acheter et compétences à apprendre.

Vous pouvez retrouver notre test complet ici.


Kingdom Hearts CoM (Chain of Memories)

Nous continuons avec l’opus GBA qui a été adapté en 3D avec le dénommé Kingdom Hearts CoM (Chain of Memories). L’aventure se poursuit directement après celle de Kingdom Hearts (1). Sora, Donald et Dingo arrivent au Manoir Oblivion. La particularité de ce manoir, c’est que si l’on y trouve des réponses, en contrepartie des souvenirs disparaissent […] L’action se base sur un système de jeu de cartes. Avant de se lancer à l’assaut des monstres, il faut se constituer un deck avec ses cartes puis choisir une priorité sur la défense, l’attaque, la magie, son stock et les combiner pour faire des combos. Ensuite en attaquant l’ennemi sur le terrain, une transition s’opère et le combat commence. Chacune des cartes (attaques, magies, alliés, malus,…) se voit dotée d’un nombre qui s’avère être les points de dégât portés à l’ennemi. Si l’on arrive au bout du deck, pas de panique, on peut le recharger complètement à l’aide de la touche correspondante.

Vous pouvez retrouver notre test complet .


Kingdom Hearts 358/2 Days

L’épisode se passe directement après Kingdom Hearts (1), tout en étant en parallèle de Kingdom Hearts CoM (Chain of Memories). Cependant l’impact peut être plus profond si l’on découvre l’histoire de Roxas après avoir fait Kingdom Hearts 2. Nous suivons donc les aventures de Roxas, nouvelle recrue au sein de l’Organisation XIII, composée exclusivement de Simili (des êtres dépourvus de coeur et donc de sentiments). Le leader de l’Organisation, Xemnas, a de sombres desseins et il compte bien se servir de cette nouvelle recrue pour mettre son plan à exécution.

Pour son gameplay, ayant été évincé des compilations récentes, la version DS de 358/2 Days est équivalente aux autres softs (le gameplay général) puisque Roxas est habilité à utiliser la Keyblade. Le tout se présente, non pas par de l’exploration pure mais par des missions réalisables chaque jour généralement aux côtés de l’un des membres de l’Organisation XIII ou en solo. En outre le système d’équipement/compétence diffère un peu des habitudes, d’autres missions sont disponibles et des rapports secrets peuvent être parcourus en réalisant des Epreuves spécifiques.

Si vous avez envie de vous faire votre propre avis, et non en version cinématique, vous pouvez toujours faire l’acquisition du soft Kingdom Hearts 358/2 Days sur Nintendo DS.


Kingdom Hearts 2

Poursuivons avec Kingdom Hearts 2 sorti sur PS2 en 2006 et qui prend place un an après les événements de Kingdom Hearts CoM (Chain of Memories). Dans un premier temps, dans la Cité du Crépuscule, on incarne Roxas qui avec ses nouveaux amis, profite des derniers jours de vacances.

Puis on incarne Sora qui se réveille dans un manoir de cette même cité. Comment lui, Dingo et Donald se sont-ils retrouvés là ? Ils ne le savent pas mais sont bien décidés à trouver des réponses…

Le gameplay de Kingdom Hearts 2 reprend le système de base de Kingdom Hearts (1) tout en y rectifiant des erreurs et en y ajoutant quelques subtilités plaisantes qui dynamisent les combats. Comme par exemple la coopération entre nos trois héros, ou encore la possibilité de se « fusionner » permettant à Sora de revêtir de nouvelles « formes » , une feature relativement intéressante.

Vous pouvez retrouver notre test complet à cette adresse.


Kingdom Hearts BBS (Birth By Sleep)

L’introduction des personnages provient de la scène secrète de Kingdom Hearts 2, mais l’histoire se déroule dix ans avant Kingdom Hearts (1). On y incarne trois personnages distincts, Ventus, Aqua et Terra, chacun ayant son  style de combat. Sous la tutelle de Maître Eraqus, nos trois héros s’entraînent afin de passer l’examen du Symbole de Maîtrise de la Keyblade. Pendant l’examen, Maître Xehanort disparaît mystérieusement et nos compères vont très vite être mêlés à un conflit sans précédent. Le scénario dégage plus de maturité, en outre chacune des histoires des trois personnages est différente mais complémentaire entre elles, ce qui est idéal pour en apprendre davantage sur les agissements de chacun.

Le base du gameplay se veut dans la continuité des deux opus chiffrés, avec un ajout de taille : le système de Style des combats. Concrètement, on définit un style de combat en modifiant sa palette de base via le menu pour y associer différentes techniques, compétences et objets. En combat, le tout se montre encore plus dynamique que dans Kingdom Hearts 2.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de notre test ici.


Kingdom Hearts Re -Coded-

Se passant directement après KH2, la première aventure de Sora inscrite dans le journal de Jiminy s’est effacée et un mystérieux message a fait surface. Sora n’étant pas là, comment découvrir les « bugs cachés » dans le journal ? Et bien en matérialisant des « données de Sora » dans le journal bien sûr ! C’est ainsi que « données Sora » part à la recherche des différents bugs présents dans le livre pour s’en débarrasser, et ainsi comprendre la signification du mystérieux message.

Comme pour Kingdom Hearts 358/2 Days, dans les compilations récentes, le gameplay du soft a été évincé au profit de cinématiques. A l’origine, on incarnait un Sora formé de données qui évoluait dans les mondes du premier épisode, toutefois chaque monde avait une particularité propre avec des gameplays différents, à l’instar d’un titre comme Evoland par exemple. Il était tout à fait possible de passer du gameplay classique (avec les attaques à insérer dans le jeu de commandes), à un gameplay RPG en tour par tour en passant par de la plate-forme. Pour son système d’équipement/compétence, cela passait par ce que l’on appelle une « Matrix ». Différentes puces de programmation étaient nécessaires pour permettre l’accessibilité à des coups spéciaux, mais rassurez-vous cela restait et reste très simple d’accès. Comme toujours, des missions étaient également disponibles, tout comme un système de trophée, permettant d’accéder à la fin secrète si l’on en possédait un certain nombre.

Comme pour l’épisode 358/2 Days si vous préférez découvrir le gameplay afin de vous faire votre propre opinion, et non regarder des versions cinématiques issues des compilations récentes, vous pouvez toujours faire l’acquisition du soft Kingdom Hearts Re -Coded – sur Nintendo DS.


Kingdom Hearts 3D – Dream Drop Distance

Situé directement après Kingdom Hearts Re -Coded-, dans cet épisode on incarne tour à tour Sora et Riku qui passent leur examen du symbole de la maîtrise, ceci afin d’être prêts face à Xehanort. Le scénario a un départ assez timide mais se révèle captivant au fur et à mesure de son avancée.

Les techniques utilisables via la Keyblade et son porteur, que l’on connaît déjà, sont toujours présentes mais pour Kingdom Hearts Dream Drop Distance, l’apprentissage diffère des autres épisodes. Au lieu de les apprendre directement en montant de niveaux ou dans certaines conditions, ici il faut passer par des Avale-Rêves. Modifier son équipe régulièrement revient à essayer de nouvelles techniques, assez connues pour la plupart. Il y a aussi une fonction de « fluidité » qui permet d’ajouter du dynamisme dans les combats en se servant de l’environnement.

N’hésitez pas à relire notre test ici pour en apprendre davantage.


Kingdom Hearts 0.2 A Fragmentary Passage

Le soft se situe après Kingdom Hearts Birth By Sleep dans la timeline, plus précisément juste après les événements de Final Mix de ce dernier. Cependant Mickey parle des événements de 0.2 juste après ceux de Kingdom Hearts Dream Drop Distance. On y incarne Aqua qui erre toujours dans le Monde des ténèbres après avoir affronté son ami possédé à la fin de Birth By Sleep. En vérité, les événements de 0.2 se passent en parallèle de tous les autres épisodes, l’écoulement du temps dans les ténèbres n’étant pas existant…

Le gameplay reprenant celui de BBS (Birth By Sleep), on se retrouve en solitaire avec une même touche d’attaque pour les combos, les techniques et transformations. Le tout étant associé sur une palette de base. Concernant la magie, en plus d’être également associée à la palette de base, elle profite d’une palette de raccourcis supplémentaires utilisables via une combinaison de touches. Cet épisode est cependant résolument tourné vers l’action et omet la partie RPG, puisque Aqua notre héroïne, débute directement au niveau cinquante avec ses techniques et magies dévastatrices. Les attaques d’Aqua sont plus rapides que dans DDD (Dream Drop Distance) et s’enchaînent encore plus facilement, les déplacements sont souples avec une fluidité sans faille. On se surprend même à admirer les effets de magie tout autant que les décors suspendus par le temps.

Pour plus de détails, relisez notre test ici.


Kingdom Hearts Back Cover

Kingdom Hearts X Back Cover résume l’histoire de Kingdom Hearts Unchained X […] Entièrement réalisé en cinématique sous Unreal Engine 4, il nous dévoile les prémices de la guerre des Keyblades. On y suit l’histoire de l’égocentrique Maître des Maîtres et de ses disciples, qui en viennent à se déchirer mutuellement. Ce petit « interlude » est un excellent moyen de comprendre l’origine de la saga et du commencement de la fameuse et mythique guerre des Keyblabes.


Nous nous sommes intéressés aux jeux console mais sachez qu’il y a aussi deux titres complètement gratuits, à savoir Kingdom Hearts VR Experience (disponible depuis le 23 janvier 2019) permettant de revivre des moments forts via des vidéos, et le Free-to-Play Kingdom Hearts Union X (entièrement en anglais) qui fait le liant avec Kingdom Hearts III. Comme vous l’avez remarqué en parcourant ce dossier, non seulement la franchise a su étoffer son histoire pour la rendre plus intéressante et énigmatique au fil du temps, mais en plus son gameplay a su s’améliorer et s’enrichir avec de nouvelles choses/features pour différencier plus ou moins chaque épisode.