Focus Spécial Joker
MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > Nintendo 3DS : nos premières impressions !
3DS
Nintendo 3DS : nos premières impressions !

Après avoir fait l’objet d’une présentation à l’E3, la Nintendo 3DS s’est invitée à Paris pour un premier contact avec la presse hexagonale. C’est à cette occasion qu’il nous a été donné de mettre la main sur cet engin qui suscite aujourd’hui de nombreuses attentes. Oubliez la foule de l’E3, ici tout était fait pour que notre première rencontre se fasse dans les meilleures conditions possibles. La présentation avait en effet lieu dans une pièce bien gardée à laquelle des petits groupes successifs de journalistes avaient accès pour tester la bête. A la différence de l’E3, Nintendo qui avait un temps pensé, à nouveau, accrocher les consoles aux hôtesses, a décidé de les relier aux tables, au plus grand soulagement de ces dernières.

Nintendo 3DS : ses particularités

D’entrée de jeu, la 3DS frappe par sa ressemblance avec la Nintendo DS light avec des dimensions similaires et deux écrans. Malheureusement il était interdit de prendre des photos mais il nous a été précisé que le design de la bête n’était pas encore définitif et qu’il pourrait donc être sujet à des changements. Cela ne serait pas une mauvaise chose pour marquer le coup et moderniser un peu un design qui commence à dater.

Parmi les particularités à retenir, il faut noter que la 3DS est dotée de deux caméras, l’une sur le devant, l’autre sur l’arrière de la console. Celles-ci serviront tout d’abord pour les jeux (ce sur quoi je reviendrai par la suite) mais également pour prendre des photos. Or 3D oblige, il est possible de prendre des photos en 3D. Il ne s’agit toujours pas d’un appareil photo dernier cri à 20 méga-pixels, mais le simple fait de pouvoir prendre des photos en 3 dimensions rend le gadget amusant et ouvre des perspectives intéressantes pour le futur. Autre avancée qui a toute son importance : l’ajout d’un stick analogique au-dessus de la croix analogique. Notre premier contact avec celui-ci a été très bon, le stick étant bien placé sur la console et la forme de celui-ci permettant un bon contrôle avec le pouce. En matière de prise en main, on peut généralement faire confiance à Nintendo.

Présentation en deux temps

La présentation avait lieu en deux temps car il s’agissait tout d’abord de regarder un certain nombre de vidéos de jeux (Hideo Kojima Metal Gear Solid Snake Eater 3D – the NAKED Sample, Mario kart, Kid Icarus : Uprising, Resident Evil) afin de se rendre compte de quoi la 3DS était capable et surtout d’admirer la 3D. Puis dans un second temps, il m’a été permis de jouer à Nintendogs + Cats et à PilotWings Resort.

D’abord les vidéo

Techniquement un grand pas a été franchi par Nintendo avec des graphismes au moins aussi beaux que sur PSP. Ajoutez à cette amélioration la 3D et vous obtenez là ce qu’il se fait actuellement de plus beau sur console portable. La 3D apporte véritablement un plus et il sera désormais difficile de s’en passer. A noter qu’il y’a sur le côté de l’écran une petite molette permettant de régler l’intensité de la 3D. J’ai pour ma part préféré mettre la 3D au maximum ce qui ne m’a causé aucun désagrément et, au contraire, a renforcé mon immersion dans les jeux. Il faut dire que la 3D change tout. Elle apporte une réelle profondeur à l’image, ce qui rend les jeux bien plus réalistes et beaux.

La vidéo de présentation de Metal Gear était parfaite pour nous montrer ce que la 3D pouvait apporter. Imaginez Snake rampant près d’un crocodile dont la queue puis la gueule ressortent de l’écran. Mais la scène la plus convaincante fut celle à l’occasion de laquelle Snake a sauté d’un pont pour se suspendre sur le côté de celui-ci. J’avais l’impression de pouvoir l’attraper entre mes doigts, effet garanti.

J’ai également pu admirer d’autres vidéos, comme celle de Resident Evil, mais qui semblait plus être une cinématique qu’autre chose, ce qui permettait cependant de voir ce que la 3D avait à offrir s’agissant de la vidéo. Après tout, Nintendo avait annoncé que les vidéos 3D disponibles sur le marché pourraient être visionnées sur 3DS.

Enfin, j’ai pu visionner une vidéo « replay » de Mario Kart. Celui-ci promet des heures et des heures d’amusement. Imaginez-vous monter à toute vitesse une cote lorsque tout d’un coup des rochers se mettent à dévaler la pente, le tout en 3 dimensions bien-sûr. Certains avaient critiqué les premiers screenshots, et bien qu’ils soient rassurés, une fois en mouvement, rien à dire, cela en vaut le détour. Pour terminer, la vidéo de Kid Icarus : Uprising était également très belle et très prometteuse. L’un des grands avantages de la 3D étant de pouvoir réellement donner l’impression que notre personnage vole, ce qui donne une toute autre dimension aux jeux.

Ensuite, les jeux

Une fois cette présentation terminée, j’ai pu tester deux jeux. Tout d’abord Nintendogs + Cats qui a donc bénéficié d’un beau lifting. Le principal intérêt de cette première prise en main était de me montrer les fonctions de la 3DS. Tout comme sur une Nintendo DS il était possible de jouer avec le chien, mais il faut désormais ajouter une nouvelle option : l’utilisation de la caméra. Ainsi, en approchant le visage de l’écran, le chien pose ses pattes contre ce dernier et lèche votre « visage ». De même, si vous inclinez votre tête d’un côté ou de l’autre, le chien le fera aussi. Je ne sais pas si cela était difficile à réaliser, mais je n’ai pour ma part pas réussit à le faire. Mais apparemment d’autres journalistes auraient été plus doués que moi… Affaire à suivre.

Le second jeu que j’ai pu tester est PilotWings Resort. Comme son nom le laisse présumer, ce jeu de sports aériens se passera sur la sympathique île Wuhu que certains d’entre vous connaissent déjà bien grâce à Wii Sports Resort et Wii Fit Plus. Il m’a été donné l’occasion de piloter un jet pack et un avion. Encore une fois, la 3D a montré à quel point elle pouvait se rendre utile en environnement aérien et les phases de Jet Pack étaient particulièrement convaincantes avec un personnage qu’on avait l’impression de pouvoir saisir. Cela promet également pour Star Fox 64 3D.

En conclusion !

En conclusion, Nintendo a présenté là une très belle console qui promet déjà d’être un beau succès vidéoludique et commercial. On ne peut que saluer le bon technologique effectué depuis la Nintendo DS et puis bien-sûr l’ajout de la 3D qui, plus qu’un simple gadget, ajoute un grand plus et promet des sensations inédites sur console portable. Il m’avait été précisé lors de la présentation qu’il fallait tenir la console bien devant soit pour profiter de la 3D, je n’y ai pas particulièrement prêté attention, cela marchait très bien. Quel bonheur de ne plus avoir à porter de lunettes. Il nous reste maintenant à attendre patiemment sa sortie qui devrait avoir lieu dans le courant du 1er trimestre de l’année 2011. L’attente sera longue !

 

Initialement publié le 16.07.10.