Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > GAMES > Dossiers > PS Vita > Playstation Plus de Décembre 2018 : Iconoclasts, SOMA, Steredenn, Steins;Gate, Onrush,…
PS Vita / PS3 / PS4 /
Playstation Plus de Décembre 2018 : Iconoclasts, SOMA, Steredenn, Steins;Gate, Onrush,…
L'indépendance tire sa roue du chapeau !

Et voici la dernière fournée des jeux Playstation de cette année 2018. Six titres sont encore au programme ce mois-ci, rappelons qu’au mois de mars 2019, les titres PS3 et PS Vita ne feront plus partie de ce programme. Pour ce mois de décembre, on retrouve des titres variés allant de la Course, au Shmup en passant par du Visual Novel, on vous laisse découvrir tout cela juste en dessous !


SOMA (PS4)


♦ Développeur/Editeur : Frictional Games ♦ Genre : Action, Survival-Horror
♦ Sortie : 22/09/2015 ♦ Joueur : 1 ♦ Disponibilité : A partir du 4 Décembre


Le site sous-marin Pathos-II est coupé de tout, la radio y est hors-service, les machines se prennent pour des humains, et en plus les vivres commencent à manquer. Il va falloir prendre des décisions difficiles. Que faut-il faire ? Faut-il se battre et est-ce si important ? Qu’est-ce qui a encore de sens ?

Mon avis sur le titre

Doté de choix malheureusement sans conséquence et d’un gameplay classique, le jeu de Frictional Games raconte une histoire plaisante, bien contée qui traite de sujets prospectifs tels que le transhumanisme. Son aspect de réflexion bienvenu tout comme son ambiance contribuent bien à une immersion angoissante.Steredenn (PS3)


♦ Développeur/Editeur : Pixelnest Studio / Plug In Digital ♦ Genre : Shmup
♦ Sortie : 21/06/2017 ♦ Joueur : 1 ♦ Disponibilité : A partir du 4 Décembre


Roguelike frénétique et space shooter, le but est d’affronter de terribles pirates de l’espace en se servant d’un vaisseau et de ses multiples armes et améliorations. Générée de manière aléatoire, chaque nouvelle partie permet une rejouabilité infinie.

Mon avis sur le titre

Shmup tout en pixel, Steredenn allie space shooter et Roguelike avec évidemment l’ingrédient die & retry qui caractérise le genre. Le tout en disposant d’un gameplay peaufiné et dynamique. Pour progresser, il est préférable de mémoriser les patterns et d’utiliser différents types d’armes allant de lasers puissants à de classiques armes à feu, ou plus corps-à-corps. Dans cette optique très rapprochée, les risques sont plus grands, cependant il est regrettable qu’un manque d’équilibrage soit de la partie sur l’armement, et surtout que le soft ne soit pas jouable à plusieurs.Steins;Gate (PS3)


♦ Développeur/Editeur : 5pb./Nitroplus/PQube ♦ Genre : Visual Novel
♦ Sortie : 05/06/2015 ♦ Joueur : 1 ♦ Disponibilité : A partir du 4 Décembre


Des jeunes scientifiques découvrent qu’ils peuvent envoyer des messages dans le passé, ce faisant, ils provoquent malgré eux une réaction en chaîne d’événements qui va changer leur propre futur. Leurs expériences échappent à tout contrôle, et bientôt ils se retrouvent mêlés à un complot autour du SERN et de John Titor.

Mon avis sur le titre

Steins;Gate est un Visuel Novel qui explore la science et les voyages temporels pour sa narration. Bien écrit, disposant de plusieurs fins et d’une bonne ambiance, les seuls véritables reproches à faire au soft sont qu’il est uniquement en anglais pour toute sa narration et qu’il dispose d’un gameplay étant pour dire inexistant.Onrush (PS4)


♦ Développeur/Editeur : Evolution Studios/Codemasters ♦ Genre : Course arcade combat de véhicule en équipe ♦ Sortie : 05/06/2018 ♦ Joueurs : 1 / 1 à 12 ♦ Test : Ici ♦ Disponibilité : A partir du 4 Décembre


Onrush est un jeu de course qui n’en est pas véritablement un, en effet il en a seulement l’apparence. On pourrait plutôt qualifier le titre au concept original de jeu de « course arcade combat de véhicules en équipe ». Oui, le titre n’est pas un simple jeu de course, pour gagner il ne suffit pas de « franchir une ligne en étant premier », d’ailleurs cette ligne n’existe pas même pas. Non, le soft dispose d’un concept plus original type arcade mêlant la conduite (de trois types de véhicules) et divers modes de jeu plus orientés « action multijoueur en équipe ».

Ma critique sur le titre

A l’heure actuelle, Onrush dispose d’un bon potentiel : de la course arcade originale et de surcroît accessible à tous les joueurs(euses) même lambda, des défis en veux-tu en voilà (pour peu que l’on s’investisse), un visuel explosif, une bande sonore bien rythmée ainsi que des modes de jeu assez funs dans l’ensemble. D’ailleurs pad en main, on arrive très vite à ressentir les sensations fun et speed d’un Burnout ou encore d’un MotorStorm. Malheureusement, malgré toute la bonne volonté du concept original, il manque encore des petites choses à Onrush pour s’y investir pleinement comme des modes de jeu supplémentaires inédits ou plus classique à la sauce Onrush. En l’état on fait vite le tour des quatre modes de jeu présentés, mais comme un très bon FPS multijoueur ayant les mêmes particularités, on y revient facilement. Malgré les problèmes rencontrés par le studio, l’éditeur Codemasters va tout de même faire un suivi pour le titre, on attend donc de voir si le soft va se bonifier avec le temps comme le bon vin. Lire la suite du test.

Papers, Please (PS Vita)


♦ Développeur/Editeur : Lucas Pope/3909 LLC ♦ Genre : Gestion, Réflexion
♦ Sortie : 12/12/2017 ♦ Joueur : 1 ♦ Disponibilité : A partir du 4 Décembre


La Koléchie et son voisin l’Etat communiste d’Arstotzka étaient en guerre depuis six années, mais désormais la guerre a pris fin et le secteur de Grestin, ville frontière entre les deux « états » revient de manière légitime à Arstotzka. En tant qu’Inspecteur du service de l’Immigration, votre tâche est simple, il suffit de contrôler le flux de personnes voulant entrer sur le territoire : il peut s’agir de simples visiteurs cherchant du travail mais aussi des espions et des terroristes se cachant parmi eux. Faites attention, votre travail est crucial.

Mon avis sur le titre

Jeu simpliste de prime abord puisqu’il aborde la thématique de douaniers, le soft dégage une variété plus riche, la vérification d’identité allant d’un simple visuel de carte d’identité au départ à un postulat beaucoup plus fouillé comme deux noms différents indiqués sur divers documents en possession. Il faut donc aussi bien interroger l’interlocuteur plusieurs fois mais aussi faire attention à ses choix permettant de voir jusqu’à 20 fins différentes. Cependant, l’interface sommaire et l’aspect répétitif peut décourager sur la longueur.

Coup de coeur de Décembre


♦ Développeur/Editeur : Joakim Sandberg « Konjak »/Bifrost Entertainment ♦ Genre : Aventure, Plate-Forme, Metroidvania ♦ Sortie : 23/01/2018 ♦ Joueurs : 1 ♦ Test : Ici ♦ Disponibilité : A partir du 4 Décembre


Iconoclasts (PS Vita, PS4)

Robin est une jeune femme mécanicienne qui vit à Rocheterre et aide son prochain, tout ce qu’il y a de plus normal pour une fille qui suit les traces de son père décédé récemment. Sauf qu’en vérité, elle est une mécanicienne libérale et dans le monde où elle vit, toute personne touchant l’Ivoire (la ressource du monde) avec des mains impures et qui n’est pas agréée par le « Lui », le « tout-puissant », est en train d’effectuer un péché. Même réparer les machines voire les maisons est un pêché si l’on n’est pas agréé […] Alors que Robin rend visite à son frère Elro et répare sa maison, elle est surprise par deux des Agents du Projet, et se retrouve enfermée en prison.

Ma critique sur le titre :

Développé en 7 ans, on sent que Joakim Sandberg alias « Konjak » a pris son temps pour chouchouter son titre en développant l’histoire, les personnages et les différentes mécaniques de son jeu. Et on peut dire qu’il a réussi son coup puisque Iconoclasts est un excellent jeu qui dispose d’un scénario prenant avec des situations variées (mini-jeux, affrontement,…). Comment ne pas citer également son level design ingénieux, ses boss astucieux ou encore ses mécaniques de jeu qui utilisent tout l’armement pour la progression. Et même si quelque légers défauts sont au programme comme des phrases pas toujours compréhensibles du fait de la VF, il ne faut pas passer à côté d’Iconoclasts, les titres indés de cette qualité sont assez rares. Lire la suite du test.

Lexique
Pour bénéficier des jeux Playstation Plus, il faut un abonnement PS Plus, trois offres sont disponibles :
♦ 1 mois : 7,99€ / 3 mois : 24,99€ / 12 mois : 59,99€
♦ Les jeux PS4, PS3, PS Vita et PS VR sont jouables tant que l’abonnement PS Plus reste actif.
♦ A partir de Mars 2019, seuls les titres PS4 (PS VR) seront dans les nouveaux Playstation Plus.